•  

     

    Et voici le dernier épisode de la Saison 3 de "La Quête du Sasgarion". 

    Cette saison va de l'épisode 19 au 25 et comprend donc 7 épisodes pour le prix de 6. Retrouvez le monde miniature montvillien, avec une ambiance et des aventures en parties inspirées de quelques vieilles séries de science-fiction, dont ma préférée "Cosmos 1999".

    Découvrez le résultat de 30 ans de névrose et de décalage avec le réel, et un monde miniature tellement présent qu'il en est presque vivant. C'est d'ailleurs le thème de cette série en photorama : suffit-il d'imaginer fortement des choses pour les imprimer dans une réalité alternative ?

    Pour mettre en scène cette question grave, inutile et vaine, voici les comédiens, les décors et les effets spéciaux les moins chers du monde !

     

    Et bientôt, peut-être, la Saison 4...

     

    Résumé de l'épisode précédent : Heidi GAGA, la reine du peuple des Mini-Vosgiens, entend capturer le Sasgarion et sa fabuleuse collection de mini-cerveaux. Elle veut ainsi enrichir son monde trop petit d'un nouveau potentiel, afin de développer son contrôle sur la Pensée Fondatrice des Mondes Miniatures... En clair, elle fout le bordel et les Montvilliens vont devoir à nouveau se défendre... 

     

    SAS25-01.JPG 

     

    SAS25-02 

    -          Danlo : Comment ça se présente ?

    -          Dydrar : On a de la chance de ne pas s’être fracassé, mais le Gecko ne re-décollera plus.

     

    SAS25-03.JPG 

     

    -          Danlo : Professeur ! Vous êtes blessé ?

    -          Gélagnac : Non, ça va bien… Mais qu’est-ce qui s’est passé ?

    -          Danlo : Un jeune Grand nous a abattus en vol. Nous nous sommes pris une bonne claque ! C’était donc vrai : les Mini-Vosgiens occupent aussi les Pensées des Grands qui les entourent…

     

    SAS25-04.JPG

     

    -          Soulève doucement de ton côté.

     

    SAS25-05.JPG

     

    SAS25-06.JPG

     

    -          Danlo : Docteur ?...

    -          Docteur Simon : …Elle… Elle est morte.  

     

    SAS25-07.JPG

     

    -          Danlo : Là ça commence à suffire !! Prenez tous vos armes ! Nous attaquons à pied !

    -          Gélagnac : C’est de la folie ! Ce jeune Grand va nous écraser d’un coup de pompe !

     

     SAS25-08.JPG

     

    -          Docteur Simon : Branchez le mégaphone ! Il faut lui parler !

    -          Le technicien : Il ne marche plus !

     

    SAS25-09.JPG

     

    -          Docteur Simon : Alors aidez-moi, s’il vous plaît ! Sortez l’ampli !

    -          Danlo : Ce n’est pas prudent du tout de sortir, Docteur.

     

    SAS25-10.JPG

     

    -          Docteur Simon : C’est pourtant ce que vous vous apprêtiez à faire ! Nous sommes autant en danger ici que dehors ! Laissez-moi tenter de négocier avec ce Grand, d’éveiller sa curiosité et son bon sens.

    -          Danlo : Alors, le bon sens voudrait que vous mainteniez le Grand devant nous, dans l’axe de tir du laser anti-mouette.

     

    SAS25-11.JPG

     

    SAS25-12.JPG

     

    -          Danlo : Au moindre pépin, on ouvre le feu.

    -          Dydrar : Un tir sur un jeune Grand de 65 kilos avec notre mini-laser fait pour éloigner les mouettes, ça va être radical, c’est sûr !!

     

     SAS25-13.JPG

      

    -          Docteur Simon : Ecoutez-moi !! N’ayez pas peur et écoutez-moi ! Je sais que vous êtes perdu, troublé par ce qui vous arrive. Nous existons vraiment et nous sommes vos amis. Ne suivez pas cette impulsion qui vous pousse à nous faire du mal et concentrez-vous sur ce que je vous dis !

    -          Le Grand : Mais qu’est-ce qui se passe ?! Qu’est-ce que vous êtes ?!

    -          Docteur Simon : Nous sommes comme vous ! Nous sommes juste plus petits, et surtout bien plus fragiles !... Je… Non-non-non, ne faites pas ça !!

     

    SAS25-13BIS.JPG 

     

    SAS25-15.JPG 

     

    -          Dydrar : Il va les écraser, cet abruti !!

    -          Danlo : Je mets toute la gomme !

     

    SAS25-13TER.JPG

     

    SAS25-14.JPG 

     

    -          Le Grand : RHAAAAAÏÏÏÏÏÏÏÏ !!!!

     

     

    SAS25-19.JPG

     

    -          Danlo : Vous allez bien ?!

    -          Gélagnac : Cette créature monstrueuse a bien failli vous ratatiner ! On ne peut pas lui faire entendre raison !

    -          Docteur Simon : Il a juste peur… Et il n’est pas libre de ses pensées.

    -          Danlo : Le laser est déchargé. Je me demande quel moyen d’action il nous reste, maintenant.

     

    SAS25-19BIS.JPG

     

    -      Dydrar : Ouf ! J'ai eu peur pour vous !

    -      Le technicien : Ah ?... Euh, c'est gentil... mais là, c'est vous qui m'écrasez...

     

     

    Pendant ce temps, à bord du Sasgarion, Poste Principal.

     

    SAS25-30.JPG 

     

    -          Heidi Gaga : Vous êtes tous à moi, je vous ai conquis !! Et maintenant… QUE LE TRANSFERT COMMENCE !!! Entendez ma voix, mes amis !!

     

     

    SAS25-31.JPG 

     

    -          Heidi Gaga : Soyez en paix, gens du Sasgarion ! Accueillez avec confiance votre destinée !

     

    SAS25-32.JPG 

     

    SAS25-33.JPG

     

    -          Heidi Gaga : Vous allez vers un monde délivré des soucis et de la peur. Vos esprits vont nourrir et renforcer la vaste palpitation de notre énergie commune. Une douce et définitive quiétude vous tend les bras : acceptez-la. 

     

    SAS25-34.JPG 

     

    SAS25-36.JPG

     

    -          Heidi Gaga : Ceux d’entre vous qui seront choisis en raison de leurs connaissances et de leurs capacités cérébrales verront leur sacrifice honoré par l’amplification de notre Pensée à laquelle rien ne pourra résister ! Quelle joie immense pour vous que de faire ce don de vous-mêmes au profit de la survie de la communauté !

     

    SAS25-37.JPG

     

    SAS25-35.JPG 

     

    -          Heidi Gaga : Les autres seront nos fidèles compagnons, ils nous serviront avec un attachement serein et sans limites, et bientôt, d’autres les rejoindront ! …

    -          Le blessé : Eh, ho… Ho-ho… Je suis là !

     

     Dans la cité des Mini-Vosgiens

     

    SAS25-50.JPG 

     

    SAS25-51.JPG

     

    -       Bakaloréééaaa... Aaah ! Aaaah ! Bakaaloréééaaa... Aaah ! Aaah !

     

    SAS25-52 

     

    SAS25-53 

     

    -      Bakaloréééaaa...Aaah ! Aaah ! Bakaloréééaaa... Aaah ! Aaah ! Bakaloréééaaa... Aaah ! Aaah !

     

    SAS25-29.JPG

     

    -          Totoro : C’est la fin de cette vie, mes amis !! Notre monde est né de la pierre et il y retourne ! Conscience et immobilité !! Souffrance muette inertie froide !! Désespoir et résignation minérale !! Tu t’es trompée, orgueilleuse Reine Heidi Gaga !! LE RIDEAU TOMBE !! 

     

    SAS25-54.JPG

     

    SAS25-54BIS.JPG

     

    SAS25-54TER.JPG

     

    -      Unissez vos vos esprit pour faire briller la Pensée Fondatrice ! Que la magie s'accomplisse !

     

    SAS25-55.JPG

     

    -         Totoro : NOOOOOON !!!! NE FAIS PAS CA !!!!   

      

    SAS25-22.JPG 

     

    -          Ddyrar : Danlo ! Là, au-dessus de nous ! C’est le Sasgarion !

    -          Gélagnac : Incroyable ! Ils ont réussi à rendre le transfert presque instantané ! Stupéfiant !

     

    SAS25-23.JPG

     

    -          Danlo : Il se matérialise… S’il est déjà là, c’est foutu !

    -          Gélagnac : Et quand Elsa Mausweiler arrivera, ils risquent d’annuler aussi sa volonté ! Leur pouvoir est fabuleux quand il canalisé convenablement !

    -          Danlo : Arrêtez de vous extasier ! C’est agaçant !

     

    SAS25-24.JPG 

     

    -          Gélagnac : Je crois qu’on peut tenter quelque chose ! Allumer un contre-feu ! Essayer de penser plus fort que les Mini-Vosgiens pour les contrer !

    -          Danika : Hein ?...

    -          Gélagnac : Suivez-moi…

     

    SAS25-25.JPG

     

    -          Gélagnac : Notre appareillage qui utilise l’onde de la Pensée est toujours en fonction. Et il est connecté à celui du Sasgarion, qui est en mode veille depuis notre départ. Ce qui fait que le vortex alimenté pour franchir 460 grands-kilomètres est toujours ouvert alors que notre vaisseau est à présent juste là, à portée de vue ! Je peux solliciter le système du Sasgarion avec une commande à distance. Cela faisait partie du projet : il fallait prévoir une procédure d’activation extérieure en cas de retour non programmé.

    -          Danlo : Et ça fait quoi ?...

    -          Gélagnac : On peut demander automatiquement au Sasgarion de mettre le maximum d’énergie dans le flux entre les deux sources, ce qui peut altérer, et peut-être même annuler le contrôle exercé par la pensée extérieure des Vosgiens.

     

    SAS25-26.JPG

     

    -          Danlo : « Peut-être » ?... Et quoi, sinon ?...

    -          Gélagnac : Euh… Le vaisseau peut aussi s’écraser, mais j’en doute. Il doit être en vol automatique. Mais il faut donner à l’équipage l’occasion de se réveiller pour qu’il reprenne les commandes…

     

    SAS25-27.JPG

     

    -          Danika : C’est une décision difficile…

    -          Danlo : Et je la prends ! Ouvrez ce lien avec le Sasgarion. Soyez prêts à communiquer avec lui et à lui ordonner de lancer les Geckos de combat dès que possible !

     

    SAS25-28.JPG 

     

    -          Le technicien : Activation à distance du chargement…

    -          Gélagnac : C’est OK. Le système du Sasgarion répond et le chargement de la machine s’effectue. Le flux a besoin d’un effet d’écho pour ouvrir le vortex au maximum, donc de l’équipement de notre appareil. C’est une manœuvre délicate de si près : Nous devons donner le maximum aussi pour ne pas risquer d’être téléportés n’importe où à bord de la Cité Volante !

    -          Le technicien : Le lien est opérationnel. Ouverture du vortex dans 3… 2…   

     

    SAS25-38

     

    -          Heidi Gaga : Un dernier effort !! Les ultimes secondes ! Et au bout, notre victoire !!

     

    SAS25-39.JPG

     

    -          Heidi Gaga : Je faiblis… Pourquoi ?...

     

    SAS25-56BIS.JPG 

     

    SAS25-56TER.JPG

     

    -       HAAAAA !!!!

     

     SAS25-39BIS.JPG

     

    -          Heidi Gaga : Hhhhhaaaaaaaaa !!!!

     

    SAS25-56-copie-1.JPG

     

    SAS25-57.JPG

     

    SAS25-58.JPG

     

    SAS25-59.JPG

     

    SAS25-80A.JPG

     

    -          Danlo : Qu’est-ce qui se passe ?!

    -          Gélagnac : C’est le choc des mondes, Danlo ! Notre Pensée est en train de les faire taire !

     

    SAS25-59BIS.JPG

     

    SAS25-39TER.JPG

     

    SAS25-39QUART.JPG

     

    SAS25-39QUINT.JPG

     

    -          Gytring : Elle s’est changée en pierre ?... Que se passe-t-il dehors ?...

    -          Chardonville : Pfouf… J’ai l’impression de sortir d’un rêve… Qu’est-ce que c’est que ce truc ?...

     

     

    SAS25-80BIS.JPG

     

    -      Chardonville : Eh ben ça alors... C'est sûrement un coup de Gélagnac... Quand je vous disais que, parfois, il me fait peur... 

     

    SAS25-81.JPG 

     

    -          Gytring : Il faut faire le point ! Ici le contrôleur Gytring ! Je veux un rapport immédiat de toutes les sections ! Mademoiselle Sandra Matizet, avez-vous des rapports ?

    -          Sandra Matizet : Mouais, 1 ou 2 fois par semaine…

     

      SAS25-82

     

    -          Gytring : Des rapports d’observation, Sandra… 

    -          Sandra Matizet : Nous avons été transférés… Il y a une ville miniature, mais elle paraît déserte. Nous survolons une clairière parsemée de cailloux. Il n’y a pas le moindre mouvement au sol… Il y avait des gens là, en bas, c’est certain, et ils sont devenus… des pierres. C’est quoi, une malédiction ?

    -          Gytring : Et là, ce ne serait pas l’appareil du Commandant ? Envoyez une unité de secours et lancez les Geckos armés pour une inspection de toute la zone.

     

      SAS25-83.JPG

     

    -          Salicorne : Alors ?... On est dans la merde ou bien on s’en est sorti ? Je ne sais plus, moi.

    -          Gytring : Je suis un peu perdu aussi… J’imagine que le Commandant nous en apprendra un peu plus, ce qui démontrera une fois de plus qu’il est indispensable.

     

     

     

    A bord du Sasgarion, Unité Expérimentale n° 3 - le 7 mai 2015, 11h00.

     

    SAS25-70.JPG

     

    -          Danlo : Alors vous deux ? J’espère que vous avez une théorie croustillante pour expliquer ce qui s’est passé…

    -          Chardonville : Les archives trouvées dans la ville des Mini-Vosgiens nous ont bien aidés. La vérité est que la roue de leur Histoire a fait un tour complet. Ils sont revenus à leur point de départ. Leur petite civilisation et l’essentiel de leurs connaissances sont perdus à jamais… Et c’est plus ou moins de notre faute.

    -          Danlo : …Mais leur pouvoir sur la Pensée qu’ils appelaient « Fondatrice » ?... Pourquoi ne les a-t-il pas protégés ?

     

    SAS25-71.JPG

     

    -          Chardonville : Leurs pouvoirs, exercés et améliorés depuis si longtemps, n’avaient pas de concurrence. Mais leur Pensée, oui. Ce qui nous montre que la nôtre recèle des possibilités encore largement insoupçonnées. Notre propre Pensée Fondatrice a agi comme une sorte de prédateur sur un terrain où il n’y en avait pas auparavant. Jusqu’à ce que ces êtres ouvrent un vortex psychique et fassent venir ici le Sasgarion.

    -          Gélagnac : Oui, certains des sujets de Heidi Gaga devaient s’en douter. Mais faute d’un précédent, d’une première expérience de rencontre entre deux Pensées, s’en douter n’est pas savoir. Et la Reine n’en a fait qu’à sa tête…

     

     SAS25-72.JPG 

     

    -          Danlo : Elle va rester dans cet état ?

    -          Chardonville : C’est son état de nature premier, enfin celui de son peuple... Cette pierre émet encore une forte énergie psychique. Mais pas assez forte pour nous hypnotiser. Elle semble même un peu… désordonnée. C’est très intéressant. Nous pensons qu’il sera possible de communiquer avec elle.

    -          Gélagnac : Oui. Ecoutez ces variations régulières de fréquences et ce que nous donne le convertisseur vocal.

     

    SAS25-73.JPG

     

    -          I've had enough / This is my prayer that I’ll die livin’just as free as my hair / I've had enough / I’m not a freak / I just keep fightin’ to stay cool on the streets…

     

    SAS25-74.JPG 

     

    -          Danika : Elle chante ?...

     

    SAS25-75.JPG

     

    -          Danlo : Donc, elle est en vie…

    -          Chardonville : Oui. Une conscience résiduelle subsiste, enfermée dans la forme d’origine de ce peuple. Et c’est sans doute définitif.

     

    SAS25-76.JPG

     

    -          Danlo : Ces… choses ont été assez malines pour se donner une autre forme de vie à elles-mêmes. Elles l’ont perdue, mais rien ne dit qu’elles ne retenteront pas leur chance… Vous avez raison… C’est intéressant.

     

     Un peu plus tard, quartiers du Commandant Hédrone.

     

    SAS25-40.JPG

     

    -          Danlo : Je pense que Mademoiselle Mausweiler devrait ramasser toutes les pierres qu’elle peut trouver et les mettre à l’abri chez elle. Il n’y en a que 3 000 environ… Mais comment les différencier des autres, celles qui n’ont jamais vécu ?... Nous allons en prélever quelques unes aussi. Et il faudrait détruire la cité des Mini-Vosgiens. Pour ce qui est des Grands, à présent qu’ils sont libérés du contrôle mental, ils ont sans doute déjà tout oublié ou occulté. De toute façon, ne prenons pas de risques : On efface toutes les traces de cette aventure, on nettoie !

     

    SAS25-41.JPG

     

    -          Gytring : Il va être temps de repartir, alors ?

    -          Danlo : Oui…Mais accordons-nous d’abord quelques jours de vacances bien méritées à Gérardmer ! Ensuite, nous pourrions faire un essai de transfert physique par la Pensée pour rentrer à Berck. Ce sera toujours plus rapide que dans le fourgon de Monsieur Canlers !

    -          Gytring : C’est la première fois que je vous entends dire un truc pas raisonnable, Commandant… Perso, je préfère rentrer avec Monsieur Canlers, puisqu’il est venu quand même…

    -          Danlo : Je plaisantais, Gytring. Nous avons assez donné dans le pittoresque pour le moment…

     

     

    8 mai, 21h00

     

     SAS25-108.JPG

     

    -          Elsa : Voilà, Commandant... La cité des Mini-Vosgiens est rasée. J’ai sauvé ce que j’ai pu et tout mis dans des cartons et dans ma voiture. Et tout ce qui concerne leur histoire et leur culture dans la soute du Sasgarion.

     

    SAS25-91.JPG

     

    -          Danlo : Merci beaucoup de votre aide, Elsa, et désolé du dérangement.

    -          Elsa : Je vous en prie ! C’est toujours un bonheur un peu spécial de se trouver impliquée dans la vie d’une civilisation miniature secrète et bien plus avancée que celle des Grands. J’ai un peu l’impression d’être en deal avec des extra-terrestres !

    -          Danlo : Comme quoi, il n’y a pas besoin d’aller chercher bien loin l’exotisme et le merveilleux ! Il suffit de bien scruter le sol… Et pour ce jeune Grand qui défendait la cité ?

     

    SAS25-92.JPG

     

    -          Elsa : Il n’a pas tout oublié. Il est inquiet, il me pose beaucoup de questions. Mais je le crois capable d’admettre et de gérer une étonnante révélation dans ce goût-là.

    -          Danlo : Si votre mère, Monsieur Canlers et vous êtes d’accord là-dessus, vous pourrez l’initier. Vous l’aiderez de votre mieux.

    -          Elsa : Jean-Louis et moi allons rester encore quelques jours à Gérardmer, ça vous fera aussi des vacances. Il faut prendre du temps avec Damien pour l’habituer à ce qui lui arrive. Ce ne sera pas facile. D’ailleurs ça ne l’est jamais…

     

    SAS25-90

     

    -          Danlo : Je crois que ça ne sera jamais plus difficile que ça l’a été pour vous, quand vous avez découvert le secret que votre père entretenait dans la cave de votre maison, après son décès. Vous avez fait un travail formidable depuis. On ne vous remerciera jamais assez pour ça.

    -          Elsa : C’est inutile ! Je trouve déjà très gratifiant de vivre dans les rêves d’un autre et d’en assurer la protection ! 

     

     

    Poste principal, 10 mai– 20h25

     

     

    SAS25-95.JPG 

     

    - Danlo : …Journal de bord du Poste Principal, Contrôle des Missions Extérieures. Le 10 mai 2015.

    Cher Journal… Je vais te raconter une étrange histoire, qui aurait pu être belle si nous n’avions pas perdu plusieurs des nôtres dans cette aventure.

    Dans les années 1700, un enfant d’une famille de paysans jouait avec des cailloux. Il s’était proclamé Roi du Pays des Pierres. Il régnait sur des centaines de cailloux, exactement 400, qui avaient tous un nom, un métier, une maison, puis un caractère, un vécu, un passé… Gustav faisait partie de ces très rares humains capables de donner vie aux fruits de son imagination trop fertile...

     

    SAS25-96.JPG

     

    Ses sujets minéraux et inertes devinrent non plus des choses mais des êtres pensants. Ils ressentirent le besoin de vivre plus encore et ils parvinrent ensemble à se donner une forme animée. Sans savoir pourquoi, ils se changèrent en humains de très petite taille, ce qui était un progrès un peu déconcertant, mais un progrès tout de même… Les 400 pierres de Gustav ne savaient pas que leur transmutation en mini-gens avait été influencée par l’existence d’une autre Pensée, bien plus puissante que la leur, celle qui avait créé les mini-mondes et tous ces peuples destinés à vivre au ras du sol dans les jardins, comme les Montvilliens, ou sous terre, comme les Oyatsines, ou encore dans les hautes branches des arbres, comme les Rumonaques…

     

    SAS25-97.JPG

     

    Les pierres vosgiennes avaient en tout cas gagné leur pari collectif. La vie prenait tout son sens et toute sa saveur à partir du moment elle avait acquis la mobilité et la faculté d’agir mécaniquement sur l’environnement. Ils continuèrent à explorer les pouvoirs de la Pensée. Devenus êtres de chair, ils purent aussi se reproduire et démarrer le cycle de perpétuation d’une nouvelle race, qu’ils croyaient unique.

     

    SAS25-98.JPG

     

    Leur récente découverte d’Arrochelle et du pouvoir encore embryonnaire détenu par le Sasgarion devait être, pour les Mini-Vosgiens si fiers de leurs dons immenses, l’occasion de consacrer l’universalité de la Pensée, mais aussi de la régénérer à un moment ou elle donnait des signes de défaillance.

    Hélas, confronté à la Pensée des Origines, leur pouvoir les abandonna brusquement et leur monde fut absorbé par une réalité alternative plus forte que la leur, sans que nous l’ayons nous-mêmes soupçonné…

    Les Mini-Vosgiens sont redevenus des pierres. Cette fin s’inscrivait dans une cruelle logique des choses, dans le résultat fatal du rapport de ces forces inconnues et subtiles en présence. Nous ne la souhaitions pas à nos ennemis. Et ils n’étaient pas vraiment nos ennemis.

     

     

    SAS25-99.JPG 

     

    Nous avons décidé de garder à bord ce qui fut la Reine Heidi Gaga. Nous n’avons aucune rancœur envers elle. Cette pierre émet des ondes encore bien vivaces, une radiation désespérée qui lutte contre l’enfermement définitif de cette condition ingrate. Elle nous permet de mieux comprendre, pour mieux aussi nous préserver de ses risques, le fabuleux pouvoir de la Pensée Fondatrice des mondes miniatures.

     

    SAS25-101.JPG

     

    Nous serons, je l’espère, moins ambitieux dans nos recherches et nos desseins que ne l’ont été les Mini-Vosgiens. Et nous ne ferons pas de la question du devenir de notre monde une obsession dangereuse. J’ai plutôt envie d’un idéalisme simple, qui accueille le futur jour après jour, comme il se doit. Les événements dramatiques que nous venons de vivre nous rappellent la constante nécessité d’être modestes et courageux, honnêtes et confiants, solidaires et déterminés. Et ainsi, la question du sens de notre vie, comme le sens des rêves qui nous ont créés, aura déjà un début de réponse satisfaisant… 

     

    SAS25-100.JPG

     

    -          Danika : Avec tout ce que nous avons vécu, nous pourrions écrire une belle mythologie à l’intention des générations futures de mini-gens. La Légende du Sasgarion et de Danlo l’Intrépide !

    -          Danlo : Je ne sais pas… Notre vie de tous les jours est déjà tellement absurde…

    -          Danika : C’est vrai ! Tous les jours, je crois que tu vas m’inviter à dîner, et le lendemain, j’y crois encore ! C’est absurde !

     

     SAS25-102.JPG

     

    -          Danlo : Ha ! Ha ! Ha ! L’avantage de cette mythologie, c’est qu’elle sera vérifiable, en dehors des archives vidéo. Il restera toujours un témoin direct de ces aventures terribles et merveilleuses, du moins tant que la Pensée lui prêtera vie : Ce caillou qui est dans l’Unité Expérimentale n° 3… Qui sait si un jour, Heidi Gaga ne reprendra pas forme mini-humaine pour parler de tout ça.

     

    SAS25-103.JPG

     

    -          Danika : Elle en fera peut-être une chanson…

     

    SAS25-104.JPG

       

    -          Danlo : Bon… On va dîner ?

     

     SAS25-105BIS.jpg

     

      FIN

     ...de la saison 3

    C'était : La Quête du Sasgarion, épisode 25.

    Avec, en apparition spéciale et floutée : Alexandra. 

     

    SAS25-106.JPG 

     

     


    votre commentaire
  •  

    Résumé de l'épisode précédent : Comme prévu, le Commandant Danlo Hédrone et ses amis sont dans la merde. Une mini-civilisation inconnue, et qui possède des superpouvoirs, a décidé de mettre le grappin sur la Cité Volante Montvillienne, le Sasgarion. Cette histoire va-t-elle bien finir ? Il y a des chances. Mais pas pour tout le monde...

    (Apparition spéciale et à peu près floutée de Damien, un authentique vosgien, mais pas miniature.) 

     

    SAS24-02.JPG 

     

    -          Danlo : Je suis le Commandant Danlo Hédrone, responsable de la Cité Volante Montvillienne le « Sasgarion ». Merci pour l’aimable invitation, mais j’ai l’estomac un peu noué, là ! Qui que vous soyez, vous avez un grand pouvoir, c’est certain. Mais que signifient ces attaques à distance ?! Vous avez bombardé mon vaisseau, tué et blessé des membres de mon équipage ! Sans parler des civils enlevés dans le Jardin d’Arrochelle ! Pourquoi ?!... Nous sommes pacifiques !! Nous n’avons pas mérité un tel traitement !!

    -          Heidi Gaga : Je l’avoue, certains d’entre nous se méfient des Montvilliens et ils ont eu peur. La peur est mauvaise conseillère et elle les a poussés à agir sans mon assentiment. Ils ont tenté, par la magie collective, de vous effrayer, de vous dissuader de poursuivre vos investigations après notre première expérience de transfert psychique en direction d’Arrochelle… Je regrette ce qui vient d’arriver au Sasgarion. Mais pour ce qui est des gens transférés par accident, soyez rassuré, Commandant : ils sont tous là. Comme vous le voyez, ils sont bien traités. Ils se plaisent parmi nous. Grâce aux bienfaits de la Pensée mise en commun, ils n’éprouvent plus aucune angoisse, aucune peur, ils ne se posent plus de questions. Nous pensons pour eux et ça les rassure... Ils assurent le service de ce banquet en votre honneur.

     

     SAS24-01

     

    -          Danlo : Je vois. Vous aussi la faculté de les hypnotiser, et de les priver de tout jugement critique sur leur propre intérêt, donc de liberté ! C’est très fort, mais pas très honorable à mes yeux !

    -          Heidi Gaga : Vos yeux voient la réalité primaire qui s’impose à vous, mais vous ne connaissez pas encore la liberté que peut donner le contrôle collectif de la Pensée Fondatrice. 

    -          Gélagnac : Comment avez-vous réussi cela ?

    -          Heidi Gaga : Nos ancêtes étaient un peu... différents de ce que vous voyez de nous aujourd'hui... C'est le résultat d'un cheminement lent mais ingénieux et déterminé. Lorsque les plus doués des gens de notre peuple comprirent, il y a plus de 3 siècles, que notre monde miniature devait son existence à des Pensées créatrices, à l’imagination d’un Grand qui était assez puissante pour s’imprimer dans une réalité alternative inconnue de presque tous, ils étudièrent ce phénomène. Ils l’apprivoisèrent…

     

     SAS24-03.JPG

     

    -           Heidi Gaga : …Ils développèrent leur esprit par une discipline spéciale qui leur permit de commander à cette Pensée Contrairement à la vôtre, notre petite civilisation n’a pas développé de technologies avancées. Le contrôle de la Pensée Fondatrice est par nature une disposition présente en chacun des êtres miniatures existants, mais vous l’ignorez encore. C’est lui qui nous a permis de nous protéger des Grands qui nous entouraient, en influençant mentalement le regard qu’ils avaient sur nous, ou pour détourner ce regard et nous rendre imperceptibles.

    -          Danlo : Vous les influencez ?... Vous agissez directement sur leur comportement ?... Nous n’avons pas eu besoin de faire ça avec nos Grands Protecteurs…

     

     SAS24-04.JPG

     

    -          Heidi Gaga : Vous avez eu beaucoup de chance… C’est l’exploration de la Pensée et la façon dont elle voyage dans le temps et l’espace qui nous a révélé, il y a quelques années seulement, l’existence des Montvilliens et des autres mini-peuples. Et de toutes ces colonies que vous possédez en France. Bientôt, nous serons en force pour explorer aussi l’Europe et le reste du monde… Nous avons pu comprendre que nous n’étions pas seuls, sans pour autant établir d’échanges directs avec vous. Mais nous savons aussi qu’Arrochelle est au centre de tout dans votre civilisation et qu’elle est le siège de la Pensée qui vous a créés. Vous avez réussi à la contrôler par des moyens techniques. Vous détenez le pouvoir, sans l’avoir encore utilisé.

    -          Gélagnac : Nous l’avons découvert il y a 4 ans seulement. Nous avons pu transposer la Pensée chez un seul des nôtres pour sauver notre monde menacée d’extinction. Nos moyens techniques paraissent limités en face des pouvoirs psychiques collectifs que vous avez développés depuis 3 siècles, mais ils nous ont quand même permis d’arriver dans les Vosges… Ce n’était pas gagné.

    -          Heidi Gaga : Je vois cette réussite comme la ravissante promesse d’une fructueuse association ! Je fonde de grands espoirs là-dessus !

     

    SAS24-05.JPG

     

    -          Heidi Gaga : Là, c’est mon palais. Il est invisible pour les Grands, même ceux qui nous connaissent. Et il l’était aussi pour vous jusqu’à cette minute. A présent, vous pouvez voir notre cité, parce que je le veux ainsi.

    -          Danlo : C’est gentil. Mais notre association démarre plutôt mal !

    -          Heidi Gaga : Acceptez toutes mes excuses pour ce qui s’est passé à bord de votre vaisseau. Nous allons ensemble lisser les angles et dissiper les craintes. Vous pourrez partager notre enseignement et vous nous apporterez votre renfort technologique. Nous sommes un peuple peu nombreux, tout au plus 3 000 personnes. Quelques centaines d’entre nous seulement sont initiés au contrôle de la Pensée. Nous avons besoin de votre aide et vous de la nôtre ! Rejoignez-nous, Commandant ! Vous et les vôtres. Nous unirons nos esprits pour assurer une paix et une sécurité éternelles au Monde Miniature !

     

     SAS24-06.JPG

     

    -          Heidi Gaga : Nous existons aujourd’hui, grâce au pouvoir de l’imagination, et nous prenons ça comme une évidence définitive. Nous sommes vivants et passionnés. Pourtant, nous venons de rien, et nous y retournerons peut-être. Pourquoi sommes-nous là, si ce n’est pour continuer ? Où allons-nous ? Que restera-t-il plus tard de notre monde si cette réalité s’éteint ? Que laisserons-nous ? Quelle réalisation majeure, ou même, quel souvenir ?

    -          Danlo : Ces questions sont les mêmes dans tous les mondes imaginaires.

    -          Heidi Gaga : C’est pourquoi il est naturel et nécessaire d’unir nos forces.  

     

     SAS24-06BIS.JPG

     

    -          Danlo : Les choses ne sont pas aussi simples, Reine Gaga. Nos gouvernements doivent d’abord se rencontrer pour étudier la question, former des commissions tripartites avec des experts, des parlementaires et des ministres, préparer un traité, vous envoyer une ambassade…

    -          Heidi Gaga : Comme tout cela est donc compliqué !! Ha ! Ha ! Ha ! Commandant !... On dirait que vous ignorez encore le pouvoir de la Pensée sur les masses ! Si vous voulez, je peux me rendre en personne sur votre vaisseau et convaincre son équipage de faire le voyage, ce qu’il fera avec optimisme et allégresse !

    -          Danlo : Si je veux ? Non, je ne veux pas ! Vous voulez les envoûter et les capturer, pas les convaincre !

     

     

    SAS24-07.JPG 

     

    -         Danika : ...?

    -       Heidi Gaga : Commandant, l’ordre des choses suit un chemin logique qui est la quête d’une certaine perfection. Et la logique veut que nous vous fassions bénéficier du pouvoir qui est le nôtre et que vous contribuiez à cette grande œuvre en envoyant le Sasgarion dans le mini-monde des Vosges.

    -          Gélagnac : Il me semble que, dans un premier temps, vous cherchiez surtout à priver Arrochelle de ses moyens d’action sur les vortex de transfert psychique… Ce n’est pas ce sens-là que nous donnons à la notion de partage.

    -          Danlo : C’est notre soumission que vous voulez ! Sommes-nous vos prisonniers ?

    -          Heidi Gaga : Ne prononcez pas des mots si méchants… Nous sommes faits pour nous entendre. Nous sommes des rêves, des rêves de Grands, Commandant, vous, moi et tous nos gens. Des rêves vivants ! Et n'est-ce pas, "il faut bien qu'on vive, il faut bien qu'on aime, il faut bien qu'on boive, il faut bien qu'on meure"* (*chanson de Barbara). Toutefois, même le rêve a besoin de se renouveler, de s'entretenir. Et repeupler mon mini-monde avec les rêves des autres, c'est ça mon idée ! 

     

     

    SAS24-10.JPG 

     

    -          Allez, les gars… Donnez-nous vos armes.

    -          Lieutenant Judlo : Non !

    -          Allez, quoi… Soyez sympas, rendez-vous sans faire de manières !

     

    SAS24-11.JPG 

     

    -          Judlo : Je ne suis pas quelqu’un de sympa ! Feu ! Rayon assommant !

     

    SAS24-12 

     

    SAS24-13.JPG

     

    -          Judlo : Repli dans la vallée ! Evacuez les otages !

     

    SAS24-14.JPG

     

    -          Heidi Gaga : Arrêtez !! Cette violence est parfaitement inutile !!

    -          Judlo : Je vais la griller, la poulette !

    -          Danlo : Judlo, ne tirez pas !

     

    SAS24-15.JPG 

     

    -          Judlo : NOOON !!!

    -          Danlo : On ne gagnera pas comme ça ! On file !

     

    SAS24-16.JPG

     

    -          Elles sont belles, mes fleurs, elles sont belles ! Messieurs-dames, de belles fleurs pour offrir, c’est le moment ou jamais !

     

    SAS24-17.JPG

     

    -          Judlo : CREVE, ORDURE !!!

       

    SAS24-18.JPG

     

    -          O ma Reine. Tiens-tu vraiment à une alliance avec ces êtres obtus et violents ?! S’ils viennent dans les Vosges, ils détruiront notre monde !

    -          Heidi Gaga : Oui, cher Premier Ministre… C’est vrai, ils sont incorrigibles... Mais il le faut. Nous avons besoin d’eux…

    -          Nous avons besoin de ces bourrins ?!

    -          Heidi Gaga : Mm-mm. Absolument. Leur matériel de contrôle de la Pensée ne peut pas être ailleurs qu’ici, ce serait une folie de leur laisser ce pouvoir. Nous devons d’urgence les mettre de notre côté pour renforcer aussi le nôtre, à commencer par Arrochelle. Et donc, c’est le moment de leur parler le seul langage qu’ils comprennent…

     

    SAS24-19.JPG

     

    -          Danlo : Je n’ai rien contre le fait de montrer les muscles quand il le faut, mais j’aimerais bien que mes officiers me parlent avant de prendre des initiatives.

    -          Judlo : Dans ce cas, ça ne s’appelle plus des initiatives. C’est quoi ce foutu pays rempli de magiciens fascistes ?! Que va faire la reine ?

    -          Danlo : Je crains le pire. Encore une qui veut nous faucher le Sasgarion ! J’vous l’dis, je ne serai pas le dernier Commandant de la Cité Volante !

     

    SAS24-20.JPG

     

    -          Danlo : Danika... On s’en est sorti… Pour l’instant.

    -          Danika : C’est horrible… Nous avons perdu l’assistant du professeur et un des prisonniers. Et une femme a disparu du groupe.

    -          Danlo : Ils l’ont sans doute reprise. Calme-toi... J’imagine que tu ne trouves plus ce pays aussi romantique ?

    -          Danika : C’est une question d’angle… On ne doit pas être sur le bon.

     

     SAS24-21.JPG

     

    -          Danlo : Yoris… Appelez Gecko 12. Dites à Dydrar de venir nous chercher au pied de cet arbre. Et qu’il contacte le Sasgarion. Une autre attaque est à redouter. Ou quelque chose de plus pernicieux… Il faudrait aussi joindre cette famille des Grands Protecteurs alsaciens. Pour nous, la première chose à faire est de trouver un coin calme où nous pourrons faire le point à l’abri…

     

     SAS24-22

     

     

     

    A bord de Gecko 12, le 6 mai 2015 – 16h20

     

      SAS24-23.JPG

     

    -          Danlo : Ici Gecko 12 au Sasgarion. Gytring ?

     

     SAS24-24.JPG 

     

    -          Gytring : Ici le Sasgarion. Content de vous voir, Commandant ! Finalement, ce passage vers un autre plan d’existence est moins pittoresque que l’on croyait. Vous êtes seulement partis… dans l’Est.

     

     SAS24-25.JPG

     

    -          Danlo : C’est dangereux malgré tout. Nous sommes devant une clique de magiciens qui vit recluse depuis des siècles et qui a développé d’immenses capacités dans l’usage de la Pensée. Ces gens convoitent notre vaisseau et son appareillage. Autant pour nous en priver que pour enrichir encore leur pouvoir. Vous avez déjà eu un aperçu de ce qu’ils savent faire… Ce sera pire la prochaine fois. Il faut s’y préparer. Le vaisseau ne doit à aucun prix passer sous leur contrôle !

     

    SAS24-26.JPG 

     

    -          Gytring : Que comptez-vous faire de votre côté ?

    -          Danlo : Nous avons installé une base provisoire dans la forêt pour mettre les rescapés à l’abri. Je vais repartir avec le Gecko pour tenter une ultime négociation… Même si je sais que c’est illusoire. Il semble qu’ils contrôlent aussi des Grands. Nous allons essayer d’en savoir plus à ce sujet. Je vous tiens au courant. Bonne chance. Terminé.

     

     Dans la cité des Mini-Vosgiens...

     

     SAS24-27

     

    -       Heidi Gaga : ...J'aime ce jardin... Je m'y sens comme en famille... Les Montvilliens sont incorrigibles... Ils ne veulent pas comprendre qu'un séjour volontaire leur permettrait de partager notre pouvoir, nous n'aurions même pas besoin de contrôler durablement l'esprit de tous les gens de l'équipage, d'effacer leur libre arbitre. Au lieu de ça, ils veulent dramatiser la situation et résister. Ils se sont réfugiés dans leur Gecko et ils préparent une contre-attaque... 

     

    SAS24-28.JPG

     

    -          Heidi Gaga : Il ne faut pas leur laisser le temps de réagir. Je me rends à bord de la Cité Volante immédiatement pour charmer mon nouveau public ! Tu sembles faire la moue, Mage Totoro…

    -          Totoro : Je t’en prie Ma Reine ! J’ai un très mauvais pressentiment ! Le granit va se répandre dans les cœurs, il m’étouffe déjà ! Le silex m'enflamme, le calcaire m'entartre !

     

     SAS24-30.JPG

     

    -          Totoro : Tu ne dois pas faire venir les étrangers et leur maudite machine ici !

     

    SAS24-31.JPG 

      

    -          Totoro : NOOOON !!! A AUCUN PRIX !!! JAMAIS !!!

     

     SAS24-32.JPG

     

    -          Totoro : ET TOI, TU NE DOIS PAS Y ALLER NON PLUS !!!

    -          Heidi Gaga : Mmm… Mon pauvre Rototo… Totoro, j’aime beaucoup tes transes prédictives, mais là, tu te trompes. Je serai très prudente. La Pensée m’aidera à bloquer chez les Montvilliens toute volonté de résistance… Et va dire aux ministres Naruto et Issey Miyake ceci : je veux que mes sujets dépositaires du pouvoir collectif se rassemblent ! Le transfert d’un vaisseau de 4 grands-mètres de long nécessite une charge d’énergie psychique exceptionnelle ! Et autant pour vider définitivement la tête de plus de 300 personnes !

     

     

    SAS24-33

      

    -          Totoro : NOOOOON !!!...

     

    SAS24-34.JPG

     

    -          Heidi Gaga : En voilà assez ! Tu m’exaspères ! Tu ne comprends donc pas ? Si nous ne renouvelons pas nos pouvoirs sur la Pensée, notre monde dépérira à court terme. Nous avons maintenant l’explication des faiblesses constatées depuis 3 ans : Il y a d’autres mondes miniatures, d’autres Pensées Fondatrices ! Nous devons les réunir et nous sommes les seuls à pouvoir exercer ce contrôle parfait ! Notre peuple s’épuise, les cerveaux craquent… De nombreuses personnes ont déjà perdu 30 à 50 points de QI et il en est même qui commencent à trouver Marine Le Pen sympa ! Nous sommes en grand danger !

     

      SAS24-35.JPG

       

    -          Totoro : C’est de toute façon ce qui arrivera, Ma Reine, si ces intrus débarquent ici ! Nous ne sommes pas en force ! Il se produira un retour fatal sur nous-mêmes… Ce sera un retour à l’Age des Pierres !!

     

    SAS24-36.JPG

     

    -          Heidi Gaga : Absurde ! Laisse-moi et obéis ! Je dois me concentrer…

     

     

     A bord du Sasgarion...

     

    SAS24-37.JPG

     

    SAS24-38.JPG

     

    SAS24-39.JPG

     

    -          Ici la Section Technique ! Monsieur Gytring, les ordinateurs de maintenance sont en rideau ! La plupart des systèmes de navigation sont inactifs, à part le la procédure automatique d’urgence qui nous maintient en vol statique !

     

    SAS24-40.JPG 

     

    -          Gytring : En clair, quelque chose nous immobilise dans la zone du vortex. Unité Expérimentale, quoi de neuf de votre côté ?

     

     SAS24-41.JPG

     

    -          Chardonville : C’est inquiétant… Le vortex se dilate, les niveaux Gamma atteignent le seuil critique. C’est peut-être une nouvelle attaque !

     

      SAS24-42.JPG

     

    -          Gytring : Alerte rouge pour tout le vaisseau ! Sécurité… Colonel Salicorne, vous m’entendez ?!

     

     SAS24-43.JPG  

     

      SAS24-43BIS

     

    SAS24-43TER

     

     SAS24-44

     

    -          Hooooooo !!!

     

    SAS24-45.JPG 

     

    -          Heidi Gaga : Bonjour chers amis Montvilliens ! Je suis la Reine des Vosges Heidi Gaga ! Je viens vous porter un message de paix et d’éternité ! Monsieur Gytring, votre officier ne répondra pas : J’ai pris le contrôle de vos communications internes, pour que vous ne laissiez pas la peur vous dicter de mauvaises réactions, et pour que vous puissiez tous m’entendre… Vous n’écoutez plus que la douce musique de ma voix, laissez-vous bercer, détendez-vous, et vous aurez plaisir à me satisfaire en toute chose…

     

    SAS24-47.JPG 

     

    -          Heidi Gaga : N’ayez pas peur ! Votre Commandant ne m’a pas comprise et il a été victime de sa propre peur !... Ou du moins ça ne saurait tarder… Entendez-moi ! Accompagnez-moi pour un passionnant voyage vers l’accomplissement ultime de vos vies pour enrichir la Pensée ! Vous êtes les bienvenus dans mon monde et nous saurons vous accueillir et vous utiliser avec amour !

     

     

    SAS24-50.JPG 

     

    -          Le technicien : Ici Gecko 12, j’appelle le Sasgarion… Ici Gecko 12 ! Répondez !

    -          Gélagnac : Et voilà, ça commence… On a quand même une bonne nouvelle : La fille de Madame Mausweiler est en route.

    -          Danlo : Envoyez les coordonnées GPS à la Grande. Elle en a pour un moment avant d’arriver ici, j’espère qu’il ne sera pas trop tard.

     

    SAS24-51.JPG 

     

    -          Danlo : Dydrar, tu vois quelque chose ?

    -          Dydrar : On dirait qu’il y a une manif’ en bas, dans cette clairière…

    -          Gélagnac : Bien sûr… Ils rassemblent toute leur énergie pour opérer le transfert de la Cité Volante.

     

    SAS24-52.JPG 

     

    -          Danlo : Mais ils ne peuvent pas tout gérer à la fois. Nous sommes les seuls à pouvoir intervenir.

    -          Dydrar : A mon avis, ils le savent déjà…

     

     SAS24-100.JPG

       

     SAS23-54.JPG

     

    -          Dydrar : Un Grand !! Devant nous !!

    -          Danlo : Manœuvre d’évitement !

     

     SAS23-55.JPG

     

    SAS23-56.JPG

     

    SAS23-58.JPG

     

     SAS24-57BIS.JPG

     

    -          Haaaaaaa !!!

     

    SAS23-59-copie-1.JPG 

     

     SAS24-60-copie-2.JPG

     

    SAS24-61.JPG

     

    A suivre... 

     


    votre commentaire
  •  

    Résumé de l’épisode précédent : Des malotrus magiciens dont on ignore qui ils sont, et si même ils vivent dans la même réalité que les Montvilliens d’Arrochelle, viennent troubler à distance la quiétude du Jardin. A nouveau, le Commandant Danlo Hédrone et ses amis acceptent une nouvelle mission impossible : traverser le miroir du temps ou des dimensions parallèles pour découvrir si cette civilisation inconnue est réellement inamicale, ou seulement maladroite… La Cité Volante Miniature vient prendre position près de la zone suspecte..

     

    A bord du Sasgarion, le 6 mai 2015, 10h20. Poste Principal

     

      SAS23-001

        

    -         Tnit-tnit ! Tnit-tnit ! Nûûûût.

    -         Ouainegennouennatleastoainegainn.

    -         Roger.

    -         Tnit-tniiiit !

    -         Tu déjeunes où à midi ?

    -         Nût-nût ! Tnit-tnit !

    -         Ici Contrôle Missions à Gecko 12.

    -         Ici Gecko 12, en approche de la zone du vortex inter-mondes. Connexion activée. Nous sommes prêts à nous engager.

    -         C’est pas comme mon mec…

    -         Entendu Gecko 12. Nous vous suivons sur le radar.

     

    SAS23-002

     

    -         Gytring : Commandant, le Sasgarion sera en position comme prévu dans 5 minutes.

    -         Voix de Danlo : Restez à bonne distance et soyez prêts à prendre le relais si le vortex se referme. Je ne sais pas où nous allons mais ce qui est sûr, c’est que nous allons perdre le contact radio. Quoiqu’il arrive, attendez 3 heures avant d’intervenir si nous ne sommes pas de retour.

    -         Gytring : Oui Commandant. Bonne chance.  

     

     

    SAS23-01

     

    -         Danlo : Merci. Nous allons maintenant enclencher la procédure de transfert. Terminé. Dydrar, approche lente sur la zone.

     

     

    SAS23-02 

     

    -         Danlo : Voilà… Nous y sommes.

    -         Gélagnac : Oui. L’émetteur du Gecko est en résonance avec l'onde psychique qui baigne tout le secteur. Le voyage commence.

     

    SAS23-50

     

    SAS23-03

     

    JjjjjjjjjjjuuuuuuuuvvvVVVVVVVIIIIIIIIIZZZZZZZZZIIIIIIIIIIIIIIIII

    -         Danlo : Euh… C’est quoi ça ?

    -         Gélagnac : Je sais p…

    -         Danlo : HEIN ?!?

    -         Gélagnac : JE SAIS PAS !!! JE DECOUVRE, COMME VOUS !!!

     

     

    SAS23-51

     

    SAS23-03BIS

     

    -         Danlo : OULAH !!! C’EST BIZARRE CE TRUC !!!

     

    SAS23-04

     

    -         Gélagnac : LES SERIES TELE DES GRANDS, GENRE « STARGATE », VEULENT NOUS FAIRE CROIRE QUE LE PASSAGE D’UN VORTEX EST UN TRUC QUI SE FAIT TRANQUILLOU, EN QUELQUES SECONDES !!! EN REALITE, C’EST TRES-TRES BRUYANT, CA PICOTE DE PARTOUT ET CA PEUT DURER DES HEURES !!!

    -         Danlo : DES HEURES ?!?

     

    SAS23-05

     

    -         L’infirmière : VOUS VOULEZ UN CAFE, COMMANDANT ???

    -         Danlo : PARDON ??? 

    -         L’infirmière : UN CAFE !!!

    -         Danlo : OH NON, PAS DE CAFE MAINTENANT !!! JE VAIS DORMIR UN PEU !!!

     

     

    20 minutes plus tard…

     

    SAS23-06 

     

    -         Gélagnac : Nous avons de la chance, c’est déjà fini.

    -         Danlo : Tant mieux. J’allais pas tarder à gerber.

    -         Gélagnac : Les niveaux d’onde Gamma sont stabilisés et proches de zéro. Nous sommes sortis de l’horizon des événements. En clair, nous sommes passés de l’autre côté… Le Gecko est à présent en vol statique dans une zone entourée d’obstacles, semble-t-il... Allumez la caméra panoramique.

     

    SAS23-52

     

    SAS23-08

     

    -         Gélagnac : Etretat .. Oui, pourquoi pas, il y a plein de galets là-bas…

    -         Danlo : Depuis quand le nom des villes est-il écrit dans le ciel ? Nous sommes dans une maison…

    -         Le technicien : C’est exact, Commandant. Pas de présence humaine détectée à proximité. Et il y a autre chose : Le système GPS des Grands fonctionne et indique que nous sommes dans l’est de la France, dans les Vosges, au nord de Gérardmer pour être précis. Et ce n’est pas tout, écoutez…

     

    SAS23-40

     

    Tin-tiluitiiin…Tin-tiluitiiin…

     

    -         Gélagnac : Eh oui, j’ai déjà entendu ça, Danlo…

    -         Danlo : Notre propre signal d’identification. Le Sasgarion ! Nous ne le captons pas par le vortex, c’est une réception à longue distance ! Pouvez-vous communiquer avec lui ?

    -         Le technicien : Le voyage a brouillé le système mais je peux le rétablir rapidement.

    -         Danlo : Il faut les informer dès que possible. Il vaudrait même mieux les empêcher d’envoyer ici les Geckos de secours à la fin du délai prévu.

     

    SAS23-09 

     

    -         Danlo : Ca change tout, Professeur ! Nous ne sommes pas dans une autre réalité, nous avons simplement été transportés dans une autre région !

    -         Gélagnac : « Simplement » ?...

    -         Danlo : Et ça veut dire que le contact avec les Grands Protecteurs peut être lui aussi rétabli en cas de besoin, par le réseau de téléphonie mobile !

    -         Gélagnac : Le plus près des Protecteurs est dans la région de Colmar. Il héberge une colonie de 150 mini-gens environ dans un vaste diorama ferroviaire.   

    -         Danlo : Je préfère ça. Mais nous sommes quand même en danger ! Dydrar !! Trouve une fenêtre ouverte et sors-nous de cette maison !!

     

     

     

    SAS23-30-copie-1.JPG

     

    SAS23-31-copie-2.JPG  

     

     SAS23-42 

     

    -         Danlo : L’environnement a l’air calme… Nous sommes sur les hauteurs, au nord de Gérardmer, dans les bois, en plein dans la zone-source du vortex. Mais toujours aucune trace des habitants miniatures.

    -         Gélagnac : Nous ignorons encore si ce qui s’est passé à Arrochelle est le fait d’une autre mini-civilisation. Pourtant tout indique qu’il s’agit bien de ça.

    -         Danlo : Est-il possible, si elle existe, qu’elle soit issue d’une autre pensée créatrice ? De l’imagination d’un autre Grand que le nôtre ?

     

    SAS23-44    

     

    -         Gélagnac : C’est une de ces questions qui n’ont pas encore de réponses. En théorie, il ne paraissait pas possible que des mini-civilisations engendrées par des pensées créatrices fortes puissent coexister dans la même réalité. Il s’agit peut-être d’un peuple semblable au nôtre mais jusque là inconnu, comme l’étaient les Oyatsines il y encore quelques années, ou d’autres avant eux.

    -         Danlo : Ils auraient connu une évolution formidable, indépendamment de toute fréquentation avec les autres peuples ? Et ils auraient donc appris seuls à contrôler les ondes de la Pensée pour réaliser le transfert à distance du galet ?

    -         Gélagnac : C’est une supposition raisonnable.

    -         Danlo : Bien… Je forme une équipe pour une sortie d’exploration.

     

     

    SAS23-32.JPG      

     

    SAS23-33.JPG   

     

    SAS23-34.JPG   

     

    -          Danika : C’est joli ici… Je trouve ce pays très romantique. Hein, Danlo… Romantique…

    -          Danlo : Oui, oui, oui… Oui, bin c’est de l’herbe, quoi.

     

    SAS23-35.JPG     

     

    -          Lieutenant judlo : Commandant ! Il y a du monde par là !

     

    SAS23-36.JPG     

     

    -          Danlo : Approchons-nous sans nous faire remarquer.

     

     SAS23-37.JPG  

     

     SAS23-38.JPG  

     

    SAS23-39.JPG   

     

    SAS23-39BIS.JPG

     

    SAS23-60.JPG   

       

    -         Gélagnac : C’est incroyable !! Ils font ça sans aucun appareil, aucune machine, ils font usage de la Pensée Créatrice en commun pour activer le vortex !! Elle leur donne un formidable pouvoir de télékinésie, en plus, probablement, de la faculté de voir ou de déceler ce qu’il y a loin d’eux. Nous, par exemple…

    -         Danika : Et dire que chez nous, nous n’avons réussi qu’à rendre un seul homme dépositaire de la Pensée. Et encore, il a fallu le mettre en hibernation artificielle pour ne pas risquer de le perdre…

    -         Danlo : Mais où est parti ce rocher ?! Dydrar, tu me reçois ?... Préviens le Sasgarion qu’un transfert est en cours !

     

     

    SAS23-61.JPG     

     

    SAS23-62.JPG   

     

    -          Danlo : On est repérés, là… On y va ! Après tout nous sommes venus pour avoir des réponses !

     

    SAS23-63.JPG   

     

    -          Danlo : Ils s’enfuient !!

     

     

     

    Jardin d’Arrochelle, un peu plus tard…

     

    SAS23-15A

     

    SAS23-15B

     

    SAS23-15C

     

    A bord du Sasgarion, Service de Sécurité

     

    SAS23-16A.JPG

     

    -         Alerte détection !! Un objet non identifié monte rapidement du sol ! Contact visuel !

     

    SAS23-16B 

     

    SAS23-16C.JPG

     

    -         Un rocher ?!

    -         Il commence à retomber vers nous, vitesse constante ! Impact dans 20 secondes !

    -         Nous n’avons même pas le temps de déclencher les contre-mesures ! Donnez l’alarme générale !

     

     SAS23-17 

     

    BJORN-GLACE16.jpg

     

    SAS23-17B

     

    SAS23-17C

     

    BJORN-GLACE18.jpg

     

    Section C, Unité Expérimentale n° 3

     

    SAS23-18A 

     

    -         HAAAAA !!!!

     

    SAS23-18B

     

    SAS23-18C

     

    SAS23-18D

     

    -         Professeur Chardonville : Tout le monde va bien ?... C’était quoi cette explosion ?!... Contrôlez l’état de l’appareillage !!

     

     SAS23-18E

     

    -         Le sergent : Quelque chose a percuté le vaisseau sur le toit. Une alerte incendie bloque toutes les issues de la section C.

    -         Commandant Frankel : C’est normal, nous sommes dans la zone la plus sécurisée du Sasgarion, celle de nos plus beaux secrets scientifiques. Mais nous pouvons évacuer par la trappe de secours.

    -         Chardonville : Il faut garder en fonction le matériel, sinon, nous allons perdre le contrôle du vortex de transfert !

    -         Frankel : Je reste ici avec mon équipe. Monsieur Chardonville, on aura besoin de vous au Poste Principal. Emmenez les autres.

     

     SAS23-18F

     

    -         Chardonville : Où est cette trappe ?

    -         Frankel : Suivez le corridor 9 et traversez les labos de génétique. L’échelle est près de la porte étanche qui est au bout. Elle vous mènera au niveau B, dans le hangar des Geckos. Bonne chance.

     

     

     SAS23-19A

     

    SAS23-19B 

     

    SAS23-19C

     

    SAS23-19D

     

    SAS23-19E

     

    -     Chardonville : Ne restez pas là, ça craint !

    -     Professeur Bogdan Savopalcu : Déjà ?! Mais on n'a pas fait nos heures ! 

     

    SAS23-19F

     

    -     Chardonville : Prenez sur le quota des heures fractionnables. Mais il faudra régulariser avant le 31 mai.

     

    SAS23-19G

     

    SAS23-19H

     

    SAS23-19J

     

    -     Chardonville  : On y est presque.

     

     SAS23-19M

     

    -     Le technicien : La voie est libre !

    -     Voix du sergent : Evidemment que la voie est libre... On est sur NOTRE vaisseau !

     

    SAS23-19N

     

    SAS23-19P

     

    SAS23-19Q

     

    SAS23-19R

     

    -         Chardonville : Gytring ! Qu’est-ce qui s’est passé ?!

    -         Gytring : Ah, vous êtes là ! Le vortex de transfert s’est déplacé dans notre direction et un énorme caillou en a surgi. Il a touché la batterie de missiles de la piste 2. Nous sommes toujours en vol, aucun problème de ce côté-là. Le Colonel Salicorne doit être quelque part en train d’organiser les secours, mais je ne peux pas encore communiquer avec lui, ni avec la plupart des services, d’ailleurs.

    -         Chardonville : C’est une attaque, alors ?!... Je vous rejoins. Veillez à maintenir l’alimentation de la zone expérimentale, c’est essentiel !

    -         Gytring : Entendu.

     

    SAS23-19S

     

    -         Chardonville : Dès que ce sera possible, retournez à l’Unité Expérimentale. Il ne faut pas perdre le phénomène de vue ! Sinon, ce sont les 20 personnes de l’expédition que nous perdrons de vue !

     

      

    SAS23-19K

     

    -         Chardonville : Monsieur Gytring ! Il faut rouvrir la Section C rapidement !

    -         Gytring : J’en suis conscient, Professeur. Mais c’est la pagaille, comprenez-le !

    -         Chardonville : Surveiller et maintenir le vortex est une priorité, même au risque de voir un autre aérolithe nous tomber dessus !

    -         Gytring : De ce côté-là, les choses sont peut-être plus simples que nous le pensions. Un contact direct avec l’expédition a pu être établi brièvement. Il est rompu, mais ils ne sont pas perdus pour autant.

     

    SAS23-19L 

     

    -         Chardonville : Vous leur avez parlé ?!

    -         Gytring : Par un appel radio de Gecko 12, un appel tout ce qu’il y a de plus banal. Ils sont dans les Vosges, à environ 460 GKM d’ici !

    -         Chardonville : Dans les Vosges ?! Quelle drôle d’idée ! Le vortex serait donc une sorte de téléporteur… C’est de toute façon très intéressant, mais la situation reste dramatique, surtout pour eux.

    -         Gytring : Nous savons où ils sont, nous savons comment les rejoindre, pour moi c’est rien moins que miraculeux. Dès que nos communications seront opérationnelles, nous appellerons les Grands Protecteurs d’Alsace. Ainsi que les Grands berckois. Si nous devons aller sur place, je préfère que ce soit en voiture plutôt que sur une onde psychique qui nous lance des pierres ! 

     

     

    Un peu plus tard, près de Gérardmer...

     

    gerardmer1-ete.jpg

     

    SAS23-64.JPG 

     

    SAS23-65.JPG   

     

    SAS23-66 

     

    -          Danlo : Bon, ça commence à faire deux heures qu’on les suit.

    -          Gélagnac : Mais ils ne se laissent pas rattraper… Ils ont plutôt l’air de nous conduire quelque part.

    -          Danlo : Nous ne sommes pas assez nombreux. Il serait plus sage de faire venir le Gecko.

     

    SAS23-67.JPG   

     

    -          Le technicien : Commandant ! Dydrar a reçu un appel du Sasgarion ! Une grosse pierre a attaqué le vaisseau il y a plus d’une heure de ça et provoqué de gros dégâts. Il y a 2 morts et 21 blessés !

    -          Danika : C’est horrible !!

    -          Gélagnac : Nous avons assisté au lancement de cette attaque. Cette fois, les choses sont claires et ce n’est pas brillant. Et nous, nous marchons droit vers un piège !

    -          Danlo : Rappelez Dydrar. Dit… 

     

    SAS23-68.JPG

     

    -          HAAAALTE !!!... Merci. La reine vous attend !

     

    SAS23-69-copie-1 

    -          La reine : Soyez les bienvenus !

    -          Danlo : Ils disent tous ça…

    -          La reine : Je suis Heidi Gaga, reine de cette communauté miniature des Vosges et Grande Prêtresse de la Pensée Fondatrice ! Les grands prêtres sont une longue et respectable lignée qui a accumulé des savoirs infinis de pères en fils depuis 1722 !

    -          Danlo : …De père en fils ?...

     

    SAS23-71.JPG

    -          La reine : En fait, je suis la première fille. J’ai fait préparer ce banquet en votre honneur, chers amis Montvilliens d’Arrochelle. Oubliez vos colères et vos aigreurs, et restaurez-vous gentiment ! Après quoi nous pourrons sceller notre fructueuse alliance !

     

     SAS23-70.JPG

     

    -     Danlo : ...?...

     

    A SUIVRE

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    Résumé de l’épisode précédent : voir l’épisode précédent.

     

    A bord du Sasgarion - 24 avril 2015, 22h00

     

     

    SAS22-1 

     

    Le rassemblement à bord de la Cité volante des équipes au sol se poursuit. Les blessés ont reçu des soins dès leur arrivée et sont orientés ensuite vers l’unité médicale d’urgence de la Piste 1, qui arrive tranquillement à saturation.

     

    SAS22-2.JPG 

     

    SAS22-3.JPG 

     

    SAS22-4.JPG

     

    SAS22-5.JPG

     

    SAS22-6.JPG 

     

    Danlo : Commandant Brandoren, Colonel Salicorne… Il s’en passe de belles quand je ne suis pas là.

    Brandoren : Oh, moi je ne suis que le responsable de la navigation. Et nous ne naviguons plus…

    Salicorne : Il a fallu improviser, Commandant. Après votre enlèvement, nous avons décidé d’attaquer les défenses ennemies et de faire à l’ennemi ce que nous ne voulions pas qu’il nous fasse. Nous n’avions pas prévu ce qui s’est passé ensuite, ni le risque que cela vous a fait courir… Mais nous sommes contents de vous voir vivant malgré tout, je tenais à le dire.

    Danlo : …Merci.

     

    SAS22-7.JPG

     

    Danlo : L’urgence actuelle n’est plus de faire la guerre mais de se carapater d’ici vite fait.

    Brandoren : Oui, la météo se dégrade rapidement, il ne faut plus traîner.

    Danlo : Soyez prêt à décoller dès que l’évacuation sera achevée.

     

    SAS22TRANSPORT1.JPG 

     

    SAS22TRANSPORT2.JPG

     

    SAS22-8.JPG

     

    -          Commandant !

    -          Bonjour Commandant !

    -          Contents de vous revoir !

    -          Bravo !!

     

    SAS22-9 

     

    Danlo : Bonjour Monsieur Gytring…

    Gytring : Commandant… Bienvenue à bord.

     

    SAS22-10.JPG 

     

    Danlo : Il s’en est fallu de peu que nous ne revenions pas.

    Gytring : Je suis désolé. Je regrette ce qui s’est passé. Cette attaque a provoqué une épouvantable bavure. La situation était déjà grave et ça n’a rien arrangé, en fin de compte.

    Danlo : A votre place, j’aurais fait la même chose, avec le même regret des conséquences. Mais vous avez répondu à un acte d’agression évident, vous n’aviez pas d’autre choix, il n’y avait pas à hésiter. La suite, c’est un accident. Il nous reste à assumer les choses de la façon la plus calme et la plus efficace

    Gytring : J’étais prêt à le faire, il en a été question… Bien que n’étant pas militaire, j’étais prêt à m’en remettre à la décision de l’Amiral Enondradel.

     

    SAS22-11.JPG

     

    Danlo : Je vous confirme dans vos fonctions de Second, et l’Amiral n’aura rien à m’imposer. Et sur le principe, j’aime bien ce partage des fonctions à bord entre personnels civils et militaires. Or, pour le poste de Second, je ne connais pas d’autre ingénieur aussi qualifié que vous, et aussi apte… à prendre rapidement des décisions difficiles. De toute façon, il y a plus urgent, je dois contacter l’Amiral.

    Gytring : En effet. Je vous ai préparé un argumentaire sur la base des informations météorologiques dont nous disposons, ainsi que les préconisations des responsables de la Section technique. Il semble qu’à par nous, tout le monde croit que le Sasgarion est indestructible et insensible aux intempéries.

    Danlo : Parfait. Je vais dans ma cabine. Prévenez-moi dès que nous sommes prêts à partir.

     

    SAS22-12.JPG 

     

    SAS22-13.JPG

     

    SAS22-14.JPG

     

    Danlo : Tnit !... Bonsoir Monsieur.

     

    SAS22-15.JPG 

     

    Amiral Enondradel : Commandant Hédrone ! Ravi de vous revoir ! Vous voyez, je ne vous laisse pas tomber, j’attendais ici votre appel au lieu de me rendre à la réception donnée en l’honneur de l’ambassadeur howlak…

    Danlo : Je ne vous en priverai pas longtemps. En clair, le Sasgarion doit rentrer à la base pour se mettre à l’abri. En ce qui me concerne, les opérations militaires sont interrompues. Nous avons déjà tracé un plan de vol à travers les bois pour éviter d’être exposés au vent qui a bien forci.

    Enondradel : …Vous vous emballez un peu vite, mon petit Dalno… Vous semblez ignorer que la sécurité d’Arrochelle est en jeu. Nous avons besoin que le Sasgarion soit en position dans les dunes, pour des actions préventives.

     

      SAS22-16.JPG

     

    Danlo : …Mon petit Philippe…

    Enondradel : Hein ?...

    Danlo : …Jusque là, la prévention ne nous a pas trop réussis… Le plus important, à mon sens, c’est de ne pas risquer bêtement la sécurité du vaisseau et la vie des 340 personnes qui sont à bord. Et justement, les Howlaks seront cloués au sol par la tempête qui arrive. Il n’y a donc rien à craindre. Les informations météorologiques nous viennent du journal télévisé des Grands, France 3 Nord-Pas-de-Calais, et elles sont dangereusement précises concernant la Côte d’Opale. D’ailleurs, les préfets des 3 départements concernés ont déclaré la vigilance maximum. Nous serons rentrés vers minuit.

     

    SAS22-17.JPG 

     

    Enondradel : Autrement dit, vous ne me laissez pas décider de grand-chose.

    Danlo : C’est ça. De rien, en fait. Tous les chefs de service sont inquiets et j’écoute leur inquiétude. Ils sont les mieux placés pour savoir si elle est fondée.

    Enondradel : Soit. Le Sasgarion est rappelé à la base. Mais attention, Danlo. Vous n‘avez pas à prendre d’initiatives en matière de défense nationale, et même confédérale ! Envolez-vous, mais d’autres que moi risquent d’avoir envie de vous rappeler à l’occasion qu’il vaut mieux garder les pieds sur terre !

     

    SAS22-18.JPG 

     

    Danlo : C’est pourquoi je compte sur vous pour arrondir les angles et de brosser ces gens dans le sens du poil. Après tout, c’est votre métier.

    Enondradel : Danlo, enfin !... Tnit !

     

     

    SAS22-19.JPG 

     

    -          Attention, attention ! Appel général à toutes les Sections ! Le vaisseau décollera dans 15 minutes en direction d’Arrochelle. Nous sommes en état d’alerte. Priorité à la Sécurité et aux unités médicales. Tous les canons seront mis en batterie immédiatement. Le personnel est invité à évacuer le niveau A. L’accès aux saspods et aux sections de propulsion et d’alimentation énergétique est interdit !

     

    Danika : Que craignent-ils ? Un abordage ?

    Chardonville : En tout cas, le Commandant semble avoir réussi à convaincre Enondradel. Je ne suis pas mécontent qu’on s’en aille d’ici ! On va enfin être au calme !

     

     

     

    Comme le prévoyait France 3 édition régionale, la tempête atteint la Côte d’Opale dans la nuit. Le Sasgarion a pu atteindre le Jardin d’Arrochelle, à Groffliers, et la serre qui lui sert d’abri. Très vite, la pluie claque sur le verre, mais la civilisation miniature peut vivre tranquillement sa petite vie cachée… 

       

    serre-ancienne.jpg

     

    SAS22-20A.jpg

     

    Au petit matin, sur la plage, le vent soulève des voiles de sable fins, qui dansent sur des kilomètres, comme secoués par des mains géantes.

     

    SAS22-20B.jpg 

     

    SAS22-20C.jpg 

     

    SAS22-20D.jpg

     

    SAS22-20F.JPG

     

    SAS22-20E.JPG

     

     SAS22-20G.JPG

     

    La marée descendante, qui atteint un coefficient 102, vient de rejeter le cadavre d’un étrange monstre marin…

     

     SAS22-20H.JPG

     

    Le 27 avril, les éléments se sont enfin apaisés. L’air est de nouveau calme, la mer est plate et douce comme un étang. Le soleil brille, mais la vague de chaleur est passée. Aussitôt, les montvilliens et les howlaks se prennent à la gorge en toute quiétude, dans le secret broussailleux des dunes de la baie d’Authie. Mais on ne peut jamais être tranquille ! C’est compter sans un groupe de promeneurs venus observer les phoques et les oiseaux, et qui viennent s’immiscer aveuglément dans les affaires des mini-gens…

     

    SAS22-20.JPG

     

    SAS22-21.JPG

     

    SAS22-22.JPG

     

    SAS22-23 

     

    SAS22-24.JPG

     

    SAS22-25.JPG

     

    SAS22-26.JPG

     

    -          …Bin ça alors ! V’là que j’entends des voix, maintenant ! T’entends pas ? On dirait des Grands.

    -          Mais non…

    -          Mais si ! Et ils sont tout près !!

    -          Ooh, écrase !

     

     SAS22-27.JPG 

     

    SAS22-28.JPG

     

    SAS22-29A.JPG

     

    SAS22-29B.JPG

     

    SAS22-29C.JPG

     

    Cet épisode dramatique calme pour un temps les ardeurs guerrières des mini-gens. Mais ils restent sur leurs positions…

     

     

    Le joli mois de mai arrive. Dans le jardin d’Arrochelle, la vie reprend son cours normal. La route du potager a été rouverte entre la Serre des montvilliens et le petit royaume oyatsine, au nord du Jardin.

     

     

    Route du Potager - 4 mai 2015, 7h15

     

     SAS22-30A.JPG

     

    SAS22-30B.JPG

     

    SAS22-30C.JPG

     

    -          Bonjour… Il est beau ton camion. Et toi aussi…

    -          Merci.

     

    SAS22-30D.JPG

     

    -          Que penses-tu de l’aspartame comme édulcorant de synthèse ?

    -          Rien ne vaut le vrai sucre, mais avec modération

    -          Tu as vu Jurassic Park à la télé hier soir ?

    -          Non, j’étais sur la route.

    -          Tu as lu « L’écume des jours », de Boris Vian ?

    -          Oui, deux fois

    -          Tu es actif ou passif ? Tu viens avec moi dans les toilettes ?  

    -          Euh… Oui, mais pas longtemps. C’est que j’ai du café chaud à livrer, moi.

    -          Pas de problème, je suis toujours très rapide. Euh…

     

    SAS22-30E.JPG 

     

    -          …Qu’est-ce qui se passe ? HAAAAAA !!!!

    -          NOOOOOOON !!!!

     

    SAS22-31.JPG 

     

    Un peu plus tard…

     

    SAS22-32.JPG

     

    SAS22-33.JPG

     

    -          C’est quoi, ça ? Un cirque ?...

     

     SAS22-34.JPG

     

    -          Non, pas tout à fait… Les gens du Sasgarion…

     

    SAS22-35.JPG

     

    Professeur Gélagnac : Bonjour Commissaire.

    Le commissaire : Bonjour Professeur. Je n’ai même plus besoin de vous appeler. A la minute où il se passe un truc bizarre, vous êtes déjà sur le front.

    Gélagnac : Les trucs bizarres, c’est notre domaine… Je les sens de loin. Alors c’est ça…

    Le commissaire : Oui… Enfin, il n’y a plus rien à voir, par définition, puisqu’ils ont tous disparu sans laisser de traces : 4 véhicules, 7 personnes en tout… Et à la place, ça : un caillou.

     

    SAS22-36.JPG 

     

    Gélagnac : …Je dirai plutôt… un galet… Voyez cette forme presque parfaitement arrondie par l’érosion marine… C’est très insolite : on ne trouve pas de galets, et encore moins de galets ronds et de cette taille, sur une côte où il n’y a que du sable... Il peut aussi venir d'un autre jardin, semblable au nôtre…

    Le commissaire : Dans le genre trips insolites, moi je préfère la disparition de tous ces gens, de leurs véhicules, et de l’arrivée à leur place de ce galet rond et lisse.

    Gélagnac : Oui… Certes… Bien sûr. Les disparitions sont un effet du phénomène et l’arrivée du galet aussi. Mais sa nature même, abstraction faite de ce phénomène, laisse penser qu’il vient d’ailleurs, et d’un ailleurs qui n’est pas la porte à côté. C’est ça qui est passionnant. Reste aussi à définir le phénomène.

    Le commissaire : …Et à retrouver les gens.

     

    SAS22-37.JPG

     

    Gélaganac : Oui, ça aussi ce sera un effet… Alors ?

    Le technicien : La lecture est surprenante… Cette radiation résiduelle nous met sur un terrain bien connu… Je crois même qu’elle n’est pas seulement localisée à l’objet. Elle est dans l’air mais comme confinée dans un espace de 20 pas de diamètre…

      

     

    SAS22-38.JPG 

     

    Gélagnac : Ce galet a beaucoup à nous apprendre… Commissaire, je dois vous priver de cette pièce à conviction. Je l’emporte à des fins d’analyses très poussées que vous n’êtes pas en mesure de comprendre.

    Le commissaire : De toute façon, le Sasgarion est le seul endroit en mesure de les faire… Essayez quand même de me tenir au courant. A des fins de public relations avec les proches des victimes.

    Gélagnac : Des ?...

    Le commissaire : Victimes. Des victimes ! Ne faites pas semblant d’être aussi émotionnellement distancié.

     

    SAS22-39A.JPG

     

    Gélagnac : Oui, bien sûr. On fait comme ça… C’est incroyable… Passionnant… Mmmm, vraiment… Allez, on y va !... C’est passionnant ! Merci, Commissaire !

    Le commissaire : De rien, si je peux vous faire plaisir…

     

    SAS22-39B.JPG 

     

    SAS22-39C.JPG

     

    SAS22-39D.JPG

     

    Le policier : En fait, c’est lui, le phénomène, non ?

     

    SAS22-39E.JPG

     

    A bord du Sasgarion, dans la serre, Unité expérimentale n° 3 – 13h20.

     

    SAS22-40.JPG 

     

    Danlo : Alors voilà l’objet…

    Salicorne : Le caillou qui tue…

    Gélagnac : Non, le caillou n’est pas LE coupable de ce qui est arrivé au bord de cette route... Et puis j’aimerais que vous disiez « le galet », à l’avenir, s’il vous plaît… Ma théorie est que… Ce qui a provoqué la disparition de ces gens a aussi entraîné la disparition du galet là où il se trouvait auparavant…

    Danlo : Parce que vous avez déjà une théorie ?

     

    SAS22-41.JPG 

     

    Gélagnac : Nos analyses nous donnent plus d’informations que nous l’espérions… Il émet une radiation psychique très particulière, qui rappelle beaucoup celle de la machine de transfert de la Pensée construite par Le Mini-Docteur (voir saison 2). Cette radiation est même compatible avec notre matériel et nous avons déjà calé la fréquence. Nous pouvons donc émettre nous aussi.

    Danlo : Emettre vers quoi ? Où ?

    Salicorne : Vous voulez dire que le galet a été « transféré » ?

    Gélagnac : Je vous avoue que je le crois. Et nous entrons là dans un domaine encore inexploré, qui me sidère un peu… Ma théorie, c’est qu’une autre civilisation, quelque part, a mis au point une sorte de méthode de téléportation pour des corps solides et complexes. Et s’il s’agit d’une civilisation miniature, cela peut vouloir dire que celle-ci résulte d’une autre pensée créatrice et qu’elle appartiendrait donc à une autre… dimension du réel.

     

    SAS22-42.JPG

     

    Danlo : Mais ce sont des conjectures !

    Gélagnac : Oui. Mais miniatures ou pas, ces gens ont activé un matériel destiné au transfert, qui a procédé à un échange très localisé. Et le fait que cet échange ait eu lieu en plein dans une colonie miniature fait penser à une expérience tentée par des semblables qui nous auraient repérés… D’où qu’ils se trouvent. Il s’est donc produit un échange dans une zone où le vortex s’est ouvert et ce phénomène a emporté les 7 personnes qui se trouvaient dans le champ d’activité. 

    Danlo : Et nous, nous avons eu un galet… Vous parlez d’un échange ! L’inconvénient, c’est que nous ne savons pas si les gens ont survécu à ce transfert. Le galet, lui, il n’a pas trop souffert… Etes-vous en mesure de reproduire les conditions du phénomène avec quelques garanties de sécurité ?

     

    SAS22-44.JPG 

     

    Gélagnac : Oui, il suffit d’amener le Sasgarion au même endroit : les relevés sur le terrain montrent que le vortex est toujours présent mais inactif. Il suffit de s’y connecter pour tenter un transfert contrôlé… Nous pouvons aller là-bas et prendre contact avec ces gens très simplement !

    Danlo : Non, pas avec le Sasgarion ! Mais l’appareillage peut tenir dans un Gecko, non ?

     

     SAS22-45.JPG

     

    Gélagnac : Oui, ça faisait partie de nos expériences, mais le voyage interdimensionnel avec un engin autonome restait de la théorie pure. Cependant, tout peut être préparé en 24 heures. Il faudra aussi surveiller la stabilité du vortex, ce serait un peu con s’il se refermait avant que nous soyons prêts… Commandant, êtes-vous décidé à faire cette expédition ?

    Danlo : Dommage que nous n'ayons pas d'engin automatisé à envoyer de l'autre côté… Oui je suis aussi intrigué que vous.

    Gélagnac : Non, moi, je suis excité et transporté de joie. Je VEUX participer à cette mission.

     

    SAS22-46.JPG

     

    Danlo : …Alors, s’il y a quelque chose à voir, nous y allons… S’agit-il d’un piège mortel ou d’une invitation ?... Qu’il s ‘agisse d‘une tentative de contact venue d’ailleurs ou pas, notre travail est d’en faire une, de toute façon. Professeur, mettez-vous au travail et choisissez votre équipe. Les risques étant ce qu’ils sont, je ne veux que des volontaires. Et je commanderai personnellement l’expédition.

     

     

     6 mai 2015, 10h00

     

     

    SAS2250DECOLLAGE.JPG 

     

    -          Ici le Poste Principal à Gecko 12. Vous avez l’autorisation de décollage.

     

    Brandoren : Bonne chance Danlo. A vous tous.

    Voix de Danlo : Merci. Nous essaierons de prendre les risques les plus mesurés possibles. Il ne sert pas à grand-chose de découvrir, peut-être, des choses étonnantes si nous ne pouvons pas revenir pour les raconter.

     

    SAS22-70.jpg 

     

    SAS22-52.JPG

     

    P1010260.jpg

     

    SAS22-51.JPG 

     

    Ingénieur Kowenic : Et maintenant ? On fait quoi, nous ?

    Brandoren : Maintenant qu’il fait beau, on va sûrement nous renvoyer en observation dans les dunes. A suivre…

     

    P1010262.jpg 

     

    Les aventuriers du Sasgarion ne tiennent décidément pas en place. Vers quel nouveau monde le vortex interdimensionnel va-t-il les emmener ? Vers quelles surprises, bonnes et mauvaises ?

    Vous le saurez dans l’épisode 23 : « Passage mortel »

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires