•  Résumé de l'épisode précédent : Voir l'épisode 7, qui est le début de cette nouvelle histoire de Gason Authienoüs !

     

     

    Chambre du roi Gason Authienoüs. Les technicien du Monde Magique parallèle viennent réparer le pylone de communication pour que le roi puisse appeler le Mage-Directeur-Général Antonitali.

     

     

     

    GASON8-62.jpg

     

    GASON8-63.jpg

     

    GASON8-64.jpg

     

    -      Gason : Alors ?...  

    -      Le techniciden du monde parallèle magique : Avec cette nouvelle pierre, ça devrait marcher... L'autre était déchargée, bien sûr... Enfin... (soupir) On est payé pour ça.

     

     

    GASON8-65.jpg

     

    -      Gason : Ah ! Là, ça picote, là haut !

    -      Le technicien : Comment ça, ça picote ?

    -      Gason : Enfin, ça scintille, quoi. Y a des p'tites étincelles.

    -      Le technicien : Ok. On est tombé sur un bon, encore...

     

     

    GASON8-66.jpg

     

    -      Le technicien : Voilà. Il y a de l'énergie et la connexion est active. Pensez à recharger vos pierres, Monsieur !  

    -      Gason : Votre Majesté...

    -      Le technicien : Monsieur Votre-Majesté. Bon, c'est fait. Vous recevrez la facture par télékynésie dans les 2 jours. Au revoir, Monsieur. Laissez une fenêtre ouverte.

     

     

    GASON8-57.jpg

     

    GASON8-58.jpg

     

    -      Pippot : Maître, le roitelet Gason d'Orchide vous appelle à la rescousse... Comme d'hab'... Envoyez-le paître, avec un peu de chance, il fera du lait.

    -      Antonitali : Allons... Je te rappelle que l'Orchide contribue largement à donner un sens à notre monde magique...

     

     

    GASON8-59.jpg

     

    -      Antonitali : Bonjour mon cher ami ! Je sais que vous avez à nouveau bien des difficultés avec les Reulous.

    -      Voix de Gason : Et avec la Principauté d'Absinthyos et la sorcière qui semble la gouverner ! Le Prince Pâris Genêvrias refuse de s'allier à l'Orchide contre les barbares, alors qu'il est évident que notre division les arrange. Il est dominé par cette femme qui tient son pouvoir d'une pierre verte magique... Est-ce que par hasard, ce prodige viendrait de chez vous ?...

    -      Antonitali : Ah... Je craignais qu'un jour les problèmes arrivent... Il est vrai que la fée Coco-Mauricette ne m'est pas inconnue... En réalité, elle n'est pas plus fée que moi et son vrai nom, c'est Nathalie. Elle faisait partie de mon staff, elle a été responsable de l'Unité de Lithothérapie. Je l'avais envoyée en mission pour accompagner dans les débuts de sa vie le jeune prince orphelin. Elle avait pour consigne d'être discrète... Et par la suite, elle a décidé unilatéralement de s'installer à son compte... Je n'ai aucun contrôle sur elle et je le regrette.

     

     

    GASON8-67.jpg

     

    -      Gason : Il est vrai que personne en Orchide ne l'a jamais vue. Mais elle fait bien plus qu'être auprès du prince. Elle dirige Absinthyos et sa magie a entraîné la défaite de deux de mes légions !

    -      Voix d'Antonitali :  Coco-Mauricette m'a volé cette pierre verte. C'est une moldavite, un minéral extrêmement rare qui a, entre autres, la vertu de stimuler et amplifier les capacités psychiques et magnétiques de son possesseur. Elle rééquilibre les énergies, augmente la fréquence vibratoire de chaque corps énergétiques, permet l'accès aux sphères supérieures, ce qui fait que nos agents voyagent toujours entre les dimensions avec une pierre de ce genre... Celle-ci a été traitée autrefois pour une mission bien précise. Tant qu'elle fait le bien, tout se passe normalement. Mais à force d'un mauvais usage, elle peut se retourner contre la fée et l'abandonner dans ses projets.

     

     

    GASON8-60.jpg

     

    -      Voix de Gason : ...J'imagine que, de son point de vue, faire usage de sa pierre contre nous était le bien... J'avoue que nous étions un tout petit peu en train d'envahir Absinthyos...

    -      Antonitali :  Ne vous laissez pas abattre, Gason, tenez-vous prêt à intervenir ! Absynthyos court un grave danger si elle perd la protection de sa pierre. Mon sentiment est que la cité aura bientôt besoin de votre aide.  

     

     

    GASON8-68.jpg

     

    -      Gason Authienoüs : Je vous remercie, Mage Antonitali... Attendre et voir, c'est ce que je vais faire.

     

     

    GASON8-61

     

    -      Antonitali : Pippot, on va faire la même chose. Tant qu'on n'a pas de meilleure idée, laissons-les se dépatouiller... Mais j'aimerais que l'Unité de Lithothérapie réfléchisse à une désactivation à distance, si c'est possible...

     

     

    Conseil de guerre du Petit Levé du roi : 

     

     

    GASON8-80.jpg

     

    GASON8-81.jpg

     

    -      Gason Authienoüs : Bonjour, messeigneurs ! Bien dormi ?

    -      Yadêmokyblès : Mon frère, nous apprenons que l'armée d'Absinthyos regroupe ses forces et se prépare à partir en campagne en territoire Reulou, comme nous l'avions prévu.   

    -      Le favori : Déjà ?! Sire ! La Troisième Légion n'est pas prête !

    -      Gason Authienoüs : Laisse-moi faire, ça c'est mon boulot.

     

     

    GASON8-82.jpg 

     

    -      Gason Authienoüs : Absinthyos va se mettre en marche ? Nous marchons aussi. Messeigneurs les Généraux, mon frère et moi partons tout de suite pour Mirakénèse. Nous cueillerons au passage les forces qui seront disponibles et nous traverserons la frontière du pays Reulou au nord de l'Argilion ! A mesure que les troupes de réserve seront prêtes, vous les déploierez en défense sur nos arrières. Rappelez les permissionnaires, supprimez les RTT et fermez les lieux de débauche soumis au taux réduit de TVA : Je veux un maximum de nos gens mobilisés aux points stratégiques !

     

     

    GASON8-83.jpg

     

    -      Gason : Et c'est reparti pour un tour... Que c'est donc pesant d'être roi...

     

     

    Absinthyos. Le temple d'Amathéa.

    La fée Coco-Mauricette appelle la bonne fortune sur l'armée du prince qui s'apprête à emprunter le Chemin de Guerre rituel.

     

     

    GASON8-90.jpg

     

    -      Coco-Mauricette : Amathéa... Amathéa... 

     

     

    GASON8-91.jpg

     

    -      Coco-Mauricette : Ô Amathéa, Déesse des bâtiments bien construits et des Energies occultes ! Soutiens notre armée et porte notre étendard à Opoponaxos !

     

     

    GASON8-92.jpg

     

    -      Coco-Mauricette : Voilà, c'est prêt. On peut y aller.

    -      Le Général : Puissiez-vous avoir raison... Je reste très sceptique sur cette campagne...

     

     

     GASON8-93.jpg

     

    -      Coco-Mauricette : Tout le monde se fout de ce que vous pensez. C'est une affaire entre mon futur fils et moi. Nous allons vers la gloire et une belle famille recomposée.

    -      Pâris Genêvrias : Coco-Mauricette, je sais tout ce que tu as fait pour moi depuis que le destin m'a fait orphelin. Tu auras toute ma gratitude, je te le promets. Ta situation sera officialisée à notre retour et tu seras la princesse Mère d'Absinthyos, avec le pouvoir de régence. Mais je ne cherche pas la gloire, seulement la paix et la sécurité...

     

     

    GASON8-94.jpg

     

    -      Coco-Mauricette : Cette guerre est un passage obligé pour la paix et la sécurité, mon fils. Et tu peux t'en remettre à moi et à la magie pour régler ces choses au mieux de nos intérêts.

    -      Pâris Genêvrias : Si tu le dis...

     

     

    GASON8-96.jpg 

     

    GASON8-97.jpg

     

    GASON8-98.jpg

     

     

     

    Camp de guerre du roi d'Orchide, à Mirakénèse.

     

     

    GASON8-50.jpg 

     

    -      Gason : Alors ?... On a des infos ?

    -      Yadêmokyblès : Oui, à l'instant. Ils ont quitté Absinthyos et sont déjà passés en territoire ennemi. Nous avons beaucoup de retard. Les Reulous sont au moins trois fois plus nombreux, mais les guerriers d'Absinthyos semblent confiants en cette magie supposée les protéger...

     

     

    GASON8-51.jpg

     

    -      Gason : On peut essayer de les rattraper par le chemin qu'on a choisi. Une fois dans la pelouse D'Opoponaxos, nous y verrons plus clair.

    -      Yadêmokyblès : Si on tombe au milieu des Reulous, oui, il va être clair qu'on va se faire éplucher fin ! La Troisième Légion peut se mettre en marche sur ton ordre, mais sans renforts. Elle devra plutôt se mettre à courir... Il faudra voyager léger.   

    -      Gason : Nous partons immédiatement !!

     

     

    GASON8-52.jpg

     

    -      Les porteurs : HHHHHAAAAAAANNNNNNHHHHH !!!!!!!

    -      Gason : Non ! Oulah ! Non-non-non ! On voyage léger, on a dit ! Reposez le bazar !

     

     

    La bataille d'Opoponaxos 

     

    GASON8-22.jpg

     

    L'armée d'Absinthyos approche de la cité fortifiée des Reulous.

     

    GASON8-23.jpg

     

    -      Le général : Votre Altesse, nous sortons de la pelouse, le chemin se rétrécit. Je n'aimerais pas que les Reulous nous coupent la route ici, nous ne pourrons pas nous déployer.  Nous devrions contourner la forteresse ennemie par le nord, dans les zones plus dégagées.

    -      Pâris Genêvrias : A vrai dire... Je ne sais pas trop...

    -      Coco-Mauricette : Que vous êtes pleutre, Général ! Nous marchons vers une victoire décisive et c'est moi qui y pourvoierai. Ayez confiance, mon fils !

     

     

    GASON8-24.jpg

     

    -      Les voilà !!

     

     

     GASON8-25.jpg

     

    GASON8-26.jpg

     

    -      Coco-Mauricette : Il n'y a plus à hésiter ! Mon fils, soyez hardi ! Et je vous apporterai force et amour ! Formez les phalanges !! A l'attaque !!

     

     

    GASON8-27.jpg

     

    -      Les Reulous : REULOU !! REULOU !! REULOU !! REULOU !! REULOU !!

     

     

    GASON8-28.jpg 

     

    GASON8-45.jpg

     

    Les Absynthyosiens chargent la ligne ennemie.

     

    GASON8-29.jpg

     

    GASON8-30.jpg

     

    GASON8-31.jpg

     

    Mais les Reulous ont pour eux le nombre et une meilleure position. Et c'est la ligne d'Absinthyos qui cède au centre. La bataille tourne rapidement à une mêlée confuse.

     

     

    GASON8-32.jpg

     

    GASON8-33.jpg

     

    -      Pâris Genêvrias : Mère ! Nous sommes débordés ! Faites intervenir votre pierre verte !

    -      Coco-Mauricette : Oooooh... Tu m'as appelé "Mère" ? Tu ne pouvais pas me donner plus belle émotion...

    -      Pâris Genêvrias : Viiite !!

     

     

    GASON8-34.jpg

     

    GASON8-35.jpg

     

    -      Le général : A la garde !! Protégez le Prince !!

    -      Coco-mauricette : Ô Pierre Verte par Amathéa bénite ! Entends-moi, ô puissante et fidèle moldavite ! Soutiens le bras de nos hoplites ! Balaie le champ de bataille et que la messe soit dite ! Donne-moi le tonnerre, la lumière qui brûle et ouvre la terre ! Précipite nos ennemis dans le Néant et rends-nous fiers ! Entends notre besoin de victoire complète ! Entends, Moldavite, la prière de Coco-Mauricette !!

     

     

    GASON8-36.jpg

     

    -      Le Général : Sorcière ! Il ne se passe rien !!

    -      Coco-Mauricette : Détruis les Reulous, puissante Moldavite ! Entends la voie de la Mère interdite ! Donne-moi l'amour de Pâris et l'hommage des soldats ! Moi, Mère de Pâris, je te vouerai un culte radical ! Moi, Mère de Pâris, je repousserai loin de mon fils tout danger fatal ! Moi, Mère de Pâris...    

     

     

    Mais les invocations ne produisent rien. Les Reulous parviennent à renverser le char qui porte la colonne de la pierre inerte, pendant que les Absinthyosiens défendent frénétiquement leur vie.

     

    GASON8-37.jpg

     

    GASON8-38.jpg

     

    La bataille tourne bien mal pour l'armée d'Absinthyos.

     

    GASON8-39.jpg

     

    C'est alors qu'apparaît la Troisième Légion orchidienne, toute essoufflée par sa marche rapide.

     

    GASON8-40.jpg

     

    -      Le Général : Voilà maintenant les Orchidiens, Votre Altesse ! Ils viennent prendre leur revanche sur Camphrium et nous achever ! Cette fois, nous sommes foutus !! S'il doit se passer quelque chose d'un peu magique, c'est maintenant ou jamais ! 

    -      Pâris Genêvrias : De quel côté vont-ils se battre ? Et si c'était du nôtre ?...

     

     

    GASON8-41.jpg

     

    Les Orchidiens chargent à leur tour et séprent les deux camps en lutte. 

     

    GASON8-46.jpg

     

    GASON8-47.jpg

     

    GASON8-48.jpg

     

    Les guerriers d'Absinthyos comprennent vite que les Orchidiens ont joint leurs armes aux leurs. Un mouvement de débandade massif se dessine chez les Reulous.

     

     

    GASON8-43.jpg

     

    GASON8-44.jpg

     

    -      Gason : Voilà une bonne chose de faite...

     

     

    GASON8-42.jpg

     

    Les Reulous s'éparpillent, laissant leur forteresse sans défense. Les nouveaux alliés en auront vite terminé, le soir venu, avec ce coriace ennemi... Grâce à Gason Authienoüs et sa Troisième Légion, Opoponaxos est une grande victoire...  Il ne reste plus qu'à raser la cité pour la rendre juste et apaisée... Enfin jusqu'à ce qu'elle ait fini de refroidir.

     

    (cette dernière phrase vient du livre "Les écritures" , de François Cavanna, décédé il y a quelques jours, un de mes auteurs préférés dans les années1980...)

     

     

    GASON8-103.jpg 

     

    GASON8-101.jpg

     

    GASON8-102.jpg

     

     

    Monde magique parallèle d'Antonitali

     

     

    GASON8-85.jpg

     

    -      Pippot : Maître, d'après le Cristal d'Observation des Mondes, il semble que ce soit fini. Le roitelet a gagné. La fée reste le bec dans l'eau et sa moldavite est désactivée.

     

       

    GASON8-84.jpg

     

    -      Antonitali : Je vois... C'est parfait. Le moment est venu d'exfiltrer Coco-Mauricette. Absinthyos n'a plus besoin d'elle, son rôle est terminé.

    -      Pippot : J'envoie un animal magique ?

    -      Antonitali : Non, pour une fois, on va faire dans le moderne.

     

     

    Pâris Genêvrias a eu toute la nuit pour reconsidérer les choses et faire des choix pour l'avenir. Le lendemain, à Camphrium, les deux armées se font face de nouveau... Cette fois, c'est pour que le Prince d'Absinthyos et le roi d'Orchide fasse la paix et s'unissent.  

     

     

    GASON8-53-copie-1.jpg

     

    GASON8-54.jpg

     

    GASON8-55.jpg

     

    -      Pâris Genêvrias : Roi Gason, je vous reconnais comme suzerain et je vous prie d'accpter l'hommage et l'amitié d'Absinthyos !

    -      Gason : Prince Pâris Genêvrias, l'Orchide accueille Absinthyos avec bonheur et fierté ! Nos forces seront désormais jointes contre tout nouveau péril qui pourrait se présenter, qu'il soit grand ou miniature !

     

     

    GASON8-56.jpg

     

      La fée Coco-Mauricette reste un peu à l'écart. Son orgueil est meurtri mais son coeur de mère potentielle bat toujours très fort. Toutefois, son sort est incertain...  

     

     

    GASON8-86.jpg 

     

    -      Coco-Mauricette : Vous, là, ramenez-moi au palais !

    -      L'officier : Madame, le Prince vous fait dire qu'il ne souhaite plus votre présence à ses côtés.

    -      Coco-Mauricette : ...Mais ?... Mais-mais-mais... C'est impossible ! Je suis la mère de Pâris !!

    -      L'officier : Dans vos rêves, Madame. Dans vos rêves...

     

     

    GASON8-87.jpg 

     

    GASON8-88.jpg

     

    -      Les gardes d'Antonitali : On tient la cible ! Go ! Go ! Go ! Go !

    -      Coco-Mauricette :  Aaaaaah !!! Lâchez-moi !!! Pâris !!! Pâris !!! 

     

     

    Deux jours plus tard, au palais du roi d'Orchide

     

     

    GASON8-69.jpg

     

    -      Gason Authienoüs : ...Euh, Seigneur Pâris, quand je vous demandais une alliance, c'est pas tout à fait à cela que je pensais, mais merci de tout coeur...

    -      Pâris Genêvrias : Votre Majesté, c'est un gage d'amitié d'Absinthyos, de même que les 60 hommes qui constitueront la nouvelle légion orchidienne. Et ainsi que la Moldavite.

     

     

    GASON8-70.jpg

     

    -      Gason Authienoüs : Voici donc la fameuse pierre verte qui donnait son pouvoir à la fée Coco-Mauricette... Je souhaite que vous la gardiez, Pâris. Elle sera l'emblème de notre nouvelle Cinquième Légion, mon ami. Nous saurons qu'il faut être sage et mesuré dans son usage, pas comme votre fée et mère d'adoption...

    -      Pâris Genêvrias : Mère ? La chose ne fut pas officialisée, malgré son dévouement pour moi depuis que je suis né. L'attrait du pouvoir l'a trop pervertie, au point qu'on la soupçonne maintenant d'avoir elle-même arrangé la mort de mes parents juste après ma naissance. Ni mère, ni régente, et aujourd'hui bannie. Au fond c'est bien mieux comme ça. Peut-être avait-elle quand même un peu d'amour pour moi... Mais sans doute aussi me suis-je trompé de magie...

     

     

    GASON8-71.jpg 

     

    -      Gason Authienoüs : Moi aussi, j'ai été orphelin par des circonstances survenues trop tôt, et ma gouvernante est la seule mère que j'ai connue. Mais l'avantage d'une gouvernante, c'est qu'elle reste à sa juste place et qu'elle est payée pour ça : pas de conflit d'intérêt, pas d'investissement affectif !

    -      La gouvernante : ...Petit con. 

     

     

    GASON8-72.jpg

     

    -      Gason Authienoüs : Euh... Cher Pâris Genêvrias, allons au banquet qui fête notre réconciliation et notre amitié. Mon amie Clématitsia Mouettovna m'a fait parvenir de Casteigne une somptueuse religieuse au chocolat dont vous me donnerez des nouvelles.

    -      La gouvernante : Lavez-vous les mains, d'abord ! Vous revenez de la guerre !

     

     

    GASON8-73.jpg 

     

    GASON8-74.jpg

     

    GASON8-75.jpg

     

    GASON7-76-copie-1.jpg

     

    GASON8-76.jpg

     

    -      Gloire au roi Gason Authienoüs d'Orchide ! Gloire au prince Pâris Genêvrias d'Absinthyos ! Célébrons l'honneur et la lumière retrouvés ! Rendons mille grâce à nos braves légions pour la paix sauvée et les cruels ennemis terrassés... Jusqu'aux prochains qui viendront !

    -      Gason Authienoüs : ...Ne vas pas nous porter malheur, toi...

     

     

    Et c'est ainsi que cette histoire se termine. Plutôt bien en somme...

    Même si le Mini-Monde a démontré qu'il était au moins aussi fou et perturbé que le Grand !

    Et, vu l'échelle où ça se passe, encore plus riche en sucre...

     

    GASON8-77.jpg

     

    GASON8-78.jpg

     

    GASON8-79.jpg

     

     

     

     FIN

     


    votre commentaire
  •  

     

    Nous sommes le 4 août 2022. A Berck, c'est déjà l'été.

     

    Au fond de ce jardin très secret qui abrite les peuples miniatures, Gason Authienoüs est maintenant roi d'Orchide depuis cinq ans. Il a surmonté toutes les difficultés, le pays est prospère et apaisé. Mais les soucis ne sont jamais loin.
     
    Et justement, le Conseil des Nations Miniatures d'Arrochelle vient de voter une résolution complètement tordue : Accorder à la tribu des Reulous un petit territoire à l'extrême nord du Jardin, afin de leur permettre des contacts facilités avec les Nations et d'y recevoir une aide alimentaire et matérielle. En quelques semaines, les barbares des dunes et ces champs s'installent durablement et en nombre dans cette enclave à la frontière du royaume d'Orchide.

    GASON8-89.jpg
     
    Gason Authienoüs s'émeut de la nouvelle proximité du danger. L'ennemi est revenu aux portes !
    Il faut d'urgence rassembler les Cités et remobiliser leurs forces.
    Mais une seule, Absinthyos, reste encore à l'écart de la fédération.
    

    GASON7-26.jpg

     

    GASON7-27.jpg

     

    GASON7-28.jpg

     

    Et donc, ce jour-là, les ambassadeurs orchidiens rencontrent le prince Pâris Genêvrias qui règne sur la Cité-Etat d'Absinthyos pour le convaincre de rallier l'Orchide contre la tribu des Reulous.
      

     

    GASON7-29.jpg

     

    GASON7-30-copie-1.jpg 

     

    GASON7-31.jpg

     

    GASON7-32.jpg

     

    Le prince Pâris Genêvrias reçoit courtoisement les ambassadeurs, dont la comtesse Bulotricia d'Argousier. Mais il ne promet rien, ne décide de rien dans l'immédiat
    En réalité, il est dominé par une autre femme, qui l'a élevé depuis tout bébé, la Fée Coco-Mauricette.
     
     
    GASON8-99.jpg 
    GASON8-100.jpg
     
     
    Etrange personnage, cette fée que peu de gens connaissent et dont on ne sait pas bien d'où elle vient. Elle possède toute une collection de pierres magiques, dont une pierre verte supposée rendre la cité maîtresse aussi bien des barbares que de l'Orchide. C'est ce qui se murmure, en tout cas.
    Gason Authienoüs verra sans doute de nouveau son ardent désir de mener une vie tranquille et pépère s'éloigner...
     
    GASON7-33.jpg

     

     

    Palais du roi Gason Authienoüs : la chambre du roi

     

    GASON7-13.jpg

     

    GASON7-14.jpg

     

    GASON7-15.jpg

     

    GASON7-16.jpg

     

    GASON7-17.jpg

     

    GASON7-18.jpg

     

    Gason a entendu le rapport des ambassadeurs. Et il n'annonce rien de bon.

    L'Orchide va-t-elle devoir forcer la main à Absinthyos, alors que les Reulous se regoupent pour mener une incursion dans le royaume ?

     

     

    GASON7-19.jpg

     

    GASON7-20.jpg

     

    GASON7-21.jpg

     

    GASON7-22.jpg

     

    GASON7-23.jpg

     

    GASON7-24.jpg

     

    GASON7-25.jpg

     

    Une grave décision est prise : Intimider Absinthyos avec un grand déploiement de forces destinées à attaquer les Reulous, rallier au passage la cité rétive et vérifier la nature et les pouvoirs de cette pierre verte derrière laquelle Pâris Genêvrias s'abrite pour défendre son indépendance.  

     

     

    GASON7-34.jpg

     

    GASON7-35.jpg

     

    Absinthyos sait à présent qu'elle est menacée à la fois par les barbares des dunes et par le royaume d'Orchide. La fée Coco-Mauricette invoque le pouvoir de sa pierre verte pour donner force et courage à l'armée d'Absinthyos, prête à se mettre en marche.

     

     

    GASON7-36.jpg

     

    -      Coco-Mauricette : Mon cher futur fils adoptif, quand tu le voudras bien, de grandes choses vont s'accomplir ! c'est le moment de faire d'Absinthyos une grande cité et de la placer à la tête des nations miniatures. La magie de la pierre verte nous y aidera !

    -      Pâris Genêvrias : Chère probable mère de mon coeur... Vous parlez beaucoup de grandeur et de gloire, ces temps-ci !

    -      Coco-Mauricette : Je veux le mieux pour toi ! Et je m'impatiente un tout petit peu, ça me rend hyperactive !

     

     

    GASON7-37.jpg

     

    -      Coco-Mauricette : Qu'est-ce qui te fait peur dans le fait d'avoir une magicienne pour mère ? De quoi doutes-tu ? Ne t'ai-je pas déjà tout donné comme une vraie maman ? Je veux te prouver que je peux faire plus encore et pour cela, j'apporterai la lumière sur ta couronne. Et tu signeras enfin ce décret qui fera de nous une vraie famille. 

     

     

    GASON7-38.jpg

     

    Et soudain, la fée est en transes. Ce qui est paraît-il un gage de sa compétence et de bon augure pour ce qui est d'illuminer la couronne du Prince...

     

     

    GASON7-39.jpg

     

    GASON7-40.jpg

     

    -      Coco-Mauricette : Les dés sont jetés, mon fils bien-aimé. Gason Authienoüs t'a proposé une rencontre à Camphrium. Ce sera une bataille. Absinthyos vaincra tous ses ennemis, je m'y emploierai. Et tu m'accorderas peut-être enfin l'honneur et la joie d'être ta mère adoptive. Bien que la gratitude, cela ne se commande pas... 

     

     

    Quelques jours plus tard, le camp de guerre de Gason Authienoüs, à la frontière sud d'Absinthyos.

     

     

    GASON7-1

     

     

    Les deux légions rassemblées par le roi Gason s'apprêtent à quitter la citéde Mirakénèse, principale place forte du royaume. Les Orchidiens sont confiants dans leur plan et ne voient vraiment pas pourquoi il ne marcherait pas. Absinthyos devra plier et joindre ses forces, ainsi que sa supposée magie, à celles de l'Orchide. 

     

     

    GASON7-2

     

    GASON7-3.jpg

     

    GASON7-4.jpg

     

    GASON7-5.jpg

     

    GASON7-6.jpg

     

    GASON7-7.jpg

     

    GASON7-8.jpg

     

     

    A l'appui de ses arguments contre le prince Pâris Genêvrias, Gason met en service sa nouvelle arme, l'artillerie de la Deuxième Légion, dont on lui fait une démonstration.

     

     

    GASON7-9

     

    GASON7-10.jpg

     

    GASON7-11.jpg

     

    GASON7-12

     

     

    Les choses s'annocent bien. Il ne reste plus qu'à suivre le chemin entre les buissons de mûriers vers la capitale de la petite principauté d'Absynthyos.  

     

     

    Bataille de Camphrium 

     

     

    GASON7-41.jpg

     

    GASON7-42-copie-1.jpg

     

    GASON7-43-copie-1.jpg

     

    GASON7-44-copie-1.jpg

     

    GASON7-45.jpg

     

    GASON7-46.jpg

     

    Les armées s'observent. Puis les unités d'infanterie marchent les unes contre les autres.

     

    GASON7-47.jpg

     

    GASON7-48.jpg

     

    GASON7-49.jpg

     

    GASON7-50.jpg

     

    GASON7-51

     

    GASON7-52.jpg

     

    GASON7-53.jpg

     

    GASON7-54.jpg

     

    GASON7-55.jpg

     

    Ce jour-là, les Absinthyosiens, pourtant partis motivés, semblent fatiguer un peu. Les Orchidiens se montrent plus tenaces et mieux organisés. Pâris Genêvrias, consterné, voit ses troupes se retirer en courant.

     

    GASON7-56.jpg

     

    GASON7-57.jpg

     

    GASON7-58.jpg

     

    -      Pâris Genêvrias : C'est affreux ! Ils vont nous battre !

    -      Coco-Mauricette : Du calme... C'est ce que je prévoyais. Maintenant, regarde le prodige s'accomplir !

     

     

    GASON7-59.jpg

     

    GASON7-60.jpg

     

    -      Coco-Mauricette : A toi, Pierre protectrice d'Absinthyos ! Aveugle nos ennemis et brûle-les de ta lumière radicale issue du côté gauche de tous les pouvoirs occultes !  

    -      Le Général : Hein ?... La lumière radicale de gauche ?...

     

     

    GASON7-61.jpg

     

    GASON7-62.jpg

     

    GASON7-63.jpg

     

    GASON7-64.jpg

     

    GASON7-65.jpg

     

    Les guerriers d'Absinthyos parcourent stupéfaits le champ de bataille déserté par les Orchidiens. La victoire est aussi étrange qu'inespérée...

     

     

    En attendant, la fée a marqué des points et elle est ravie, elle a saisi l'occasion d'impressionner le jeune prince orphelin, qui lui a refusé trop longtemps le titre de Princesse-Mère adoptive. Oui, car sa vraie maman et son père avaient été gobés par une mouette dans un court et fatal moment d'inattention...

     

    GASON7-66.jpg

     

    -      Coco-Mauricette : Sois remerciée, fidèle Moldavite ! Grâce à toi, mon destin est sur les rails. Oh, non, je ne pense pas qu'à moi dans cette histoire. Tu le sais, j'ai deux amours : Mon pays et Pâris ! Absinthyos a besoin de moi et je me charge de l'en persuader !!

     

     

    GASON7-67.jpg

     

    -      Coco-Mauricette : Ô Miroir, mon beau Miroir ! Dis-moi qui est la plus belle et la plus maline ? "C'est toi Connasse !" Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Le bonheur et le pouvoir, les deux ensemble ! Et ils sont enfin à portée de main !!

     

     

    GASON7-68.jpg

     

    ...Elle en a marre, la fée, de ce statut de beau-parent virtuel qui ne l'avance à rien. Aussi ambitieuse et aigrie soit-elle, Coco-Mauricette ne désire viscéralement qu'une seule chose : être mère de Pâris...


    Sera-t-elle l'Elue dans cette fonction de maternité tardive et intéressée ? Comment Gason Authienoüs va-t-il gérer cette défaite et rebondir ?

     

     

    Palais du roi Gason à Katapigone, capitale de l'Orchide, le soir de la bataille.

     

    GASON7-69.jpg

     

    Les restes de l'armée battue à Camphrium sont rassemblées au palais royal. Toute la ville est plongée dans la tristesse et la consternation.

     

     

    GASON7-71.jpg

     

    GASON7-72.jpg

     

    GASON7-73.jpg

     

    -      Gason Authienoüs : Quel désastre ! Normalement, comme prévu, on aurait dû se pointer, faire de l'armée d'Absinthyos notre Cinquième Légion et nous couvrir de gloire sur la pelouse d'Opoponaxos contre les barbares, enfin la routine, quoi !... Qu'est-ce qui s'est passé ? Je veux le savoir ? Quelle est donc cette pierre verte qui protège Absinthyos ?!

     

     

    GASON7-74.jpg

     

    -      Le général Yadêmokyblès : C'est encore un de ces trucs magiques bizarres, mon frère ! Peut-être un cadeau d'une race extraterrestre ? Et puis ils ont leur déesse, Amathéa, qui est très forte et aurait bâti leur premier village en Normandie il y a deux cents ans. Et nous, on a quoi ? Meuh, le dieu du Lait et des Framboises, et Askydiz, la Déesse des Ragots... 

    -      Gason Authienoüs : Foutaise : S'il y avait des extraterrestres à Berck-sur-Mer, ça se saurait ! Mais tu as raison, c'est de la magie, donc je sais où l'on peut espérer des réponses ! En attendant, nous voilà affaiblis après cette bien vilaine affaire. Les Reulous peuvent attaquer n'importe quand et Absinthyos occupe une position stratégique pour notre sécurité. A tous les points de vue, Pâris Genêvrias détient les clés de notre avenir... Et touche pas à nos dieux. On fait avec ce qu'on a et on a les dieux qu'on mérite...

    -      Yadêmokyblès : Que veux-tu faire ? Je suis d'avis de rassembler de nouvelles forces au nord.

     

     

    GASON7-75.jpg

     

    -      Gason Authienoüs : Précisément, tu vas prévenir le commandement de l'armée de réserve à Synoa Soucha. Qu'elle rejoigne la Troisième Légion à Mirakénèse dans les 48 heures. Nous devons être prêts, dès que possible, à marcher de nouveau vers le territoire Reulou.

    -      Yadêmokyblès : Mais il vaut mieux contourner Absinthyos et attendre de voir ce qui va se passer quand les Reulous attaqueront en nombre. A moins que cette saleté de pierre verte soit infaillible et balaie la masse hirsute des envahisseurs, nous auront peut-être une carte à jouer en nous plaçant convenablement sur l'échiquier.

    -      Gason Authienoüs : ...Une carte sur l'échiquier... Euh, est-ce qu'il y a aussi des dés une Rue de la Paix dans ton jeu ?

     

     

    GASON7-76.jpg

     

     

    Comment Gason va-t-il gérer ?

     

    Pour le savoir, c'est à suivre dans l'épisode 8.

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires