•  Aujourd'hui : sur la route... (photos des années 2013 à 2018)

    Aujourd'hui : sur la route... (photos des années 2013 à 2018)

    Aujourd'hui : sur la route... (photos des années 2013 à 2018)

    Aujourd'hui : sur la route... (photos des années 2013 à 2018)

    Aujourd'hui : sur la route... (photos des années 2013 à 2018)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

    Aujourd'hui : sur la route... (photos des années 2013 à 2018)

    Aujourd'hui : sur la route... (photos des années 2013 à 2018)

    Aujourd'hui : sur la route... (photos des années 2013 à 2021)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de ces 10 dernières années)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de ces 10 dernières années)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)  

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)  

     Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)  

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)  

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)  

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)  

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)  

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

     Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)  

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)  

     Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)  

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)   

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

     

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

     

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

    Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

     Aujourd'hui : sur la route... (quelques photos de 2007 à 2020)

      

    A bientôt.


    votre commentaire
  • Au sud du Jardin secret, les nations miniatures se partagent aussi une dépendance de la maison des Grands. Ainsi, la cité de Carrelage, dans une ancienne cuisine, ou la "Plaine" de Linoleum, dans une pièce voisine, où l'empire orchidien possède un village, Sorthagamel. Mais les mini-gens ne ratent jamais une occasion de se foutre sur la gueule et là, le prétexte est une bande frontalière d'environ 45 centimètres de profondeur. Une coalition dite "de la Pince de Crabe" s'est formée contre l'Orchide, conduite par Kouptamesh, reine des Carrelaginois (qui sont les plus anciens et les plus invaincus des ennemis de l'Orchide), et les rois Seugahalmemnon de Philêoujah Pellapolis et Célakténée de Situmonte. Le jeune empereur Gaadushnor, poussé par le duc Confinni et le ministre Mélaophon, doit se résoudre tristement à faire ce qu'il reprochait à son impétueux frère Catudila : rassembler les légions et déclarer une guerre préventive. Mais en matière de prévention, la Communauté de la Pince de Crabe a pris une soudaine avance et se met déjà en ordre de bataille. Après avoir tenu conférence avec ses généraux, l'empereur doit rester à l'abri dans l'auberge du village et observer le conflit depuis les fenêtres... La vraie bataille approche et c'est inéluctable.

     

    Aujourdhui : la bataille de Sorthagamel, 1ère partie

    Aujourdhui : la bataille de Sorthagamel, 1ère partie

    Aujourdhui : la bataille de Sorthagamel, 1ère partie

    Aujourdhui : la bataille de Sorthagamel, 1ère partie

    Aujourdhui : la bataille de Sorthagamel, 1ère partie

    Aujourdhui : la bataille de Sorthagamel, 1ère partie

    Aujourdhui : la bataille de Sorthagamel, 1ère partie

    Aujourdhui : la bataille de Sorthagamel, 1ère partie

    Aujourdhui : la bataille de Sorthagamel, 1ère partie

    Aujourdhui : la bataille de Sorthagamel, 1ère partie

    Aujourdhui : la bataille de Sorthagamel, 1ère partie

     Aujourdhui : la bataille de Sorthagamel, 1ère partie

    Aujourdhui : la bataille de Sorthagamel, 1ère partie

    Aujourdhui : la bataille de Sorthagamel, 1ère partie

    Aujourdhui : la bataille de Sorthagamel, 1ère partie

     

    Au moment d'aborder cette difficile bataille, le jeune empereur Gaadushnor avait eu un doute : en dépit de ses 8 généraux et du duc Confini qui bourdonnait autour de lui, il avait besoin d'un vrai stratège sur le terrain. Alors il rappela son oncle, Gason Authienoüs, qui avait connu au même endroit sa seule défaite, mais une défaite majeure, contre les Carrelaginois (après quoi il avait abdiqué pour partir à l'aventure dans le désert des dunes berckoises et ouvert la voie à son premier neveu, Catuidila, qui s'était fait proclamer empereur).

    Le prince Gason accepta et réorganisa l'armée en quelques jours. Il l'équipa d'une division de chars portant des archers et d'une artillerie mobile. Face aux puissantes troupes de la coalition de la Pince de Crabe, disposées avec une faible capacité de manoeuvre, Gason avait misé sur la réactivité et la mobilité. Dès que les chars se lancèrent à l'assaut, les carrés ennemis furent embarrassés par leurs lances et isolés les uns des autres, débordés et entourés. La désorganisation, puis la panique et la retraite ne furent pas longs à arriver. Furieuse, la reine Kouptamesh dut être évacuée de force alors que les Orchidiens épuisés fournissaient un dernier effort pour repousser les lanciers vers la cité sans leur laisser le temps de reformer les lignes.      

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    Depuis le temple de Katufeh Shtaveddinon, qui protège la cité de Carrelage, la reine Kouptamesh et ses alliés contemple le déploiement des armées.

     

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

     

    En face, la ligne orchidienne est formée par les Ie, IVe et Ve Légions. Lorsque le prince Gason vient prendre sa place de commandement, le gros canon carrelaginois donne le signal du début des hostilités.

     

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

     

    A suivre, ci-dessous


    votre commentaire
  •  

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

     

    Quand on vient annoncer à l'empereur Gaadushnor le triomphe de son oncle Gason, le jeune homme est bien sûr soulagé, mais il ressent soudain une fabuleuse déperdition d'énergie... D'une manière ou d'une autre, Gason sauve toujours les situations désespérées, il fait toujours de l'ombre à tout le monde sans le vouloir. Et si on lui rendait tout simplement le pouvoir ?...

     

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

    La bataille de Sothagamel, 3ème partie

     

    L'Orchide est en position de force après sa victoire. Elle peut alors très gentiment inviter les autres mini-nations à une saine conférence sur les territoires. La négociation entre Orchidiens, Eléboranais, Onagrois, Gravarois, Hédoniens et Casteignans pour le partage des infinies étendues des dunes au sud de Berck est ardue. Mais les bisbilles autour des cartes amènent les experts et les militaires à se poser d'autres questions. Par exemple : Si on trouve des indigènes dans le désert, comment va-t-on les considérer ? On en fait quoi ?...

     

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

    La bataille de Sothagamel, 2ème partie

     

    FIN


    votre commentaire
  • Le duc de Confinni, Premier ministre du jeune empereur et père de l'impératrice Vapallaba, est toujours impatient de faire plaisir à son maître, et si possible avant que d'autres, comme Mélaophon, l'ancien précepteur de Gaadushnor, ne le fassent. Ce jour-là, il offre à son souverain une nouvelle salle à manger. Il n'y manque plus que les banquettes sur lesquelles on se régalera avec décontraction et qu'il choisit avec son assistante, la comtesse Elnouriraoné, et le styliste Jean-Gaule Potier. Puis c'est la visite du nouveau bâtiment, l'occasion pour Confinni de plastronner devant la Cour. Gaadushnor est satisfait. Jusque là, les repas du couple impérial quand il était seul se prenaient dans la chambre, et ça faisait pas classe. Mais c'était le palais tel que son frère Catudila l'avait conçu et la chambre était le lieu de tous les plaisirs confondus et simultanés, y compris ceux de la bouche. Euh... Bref. La salle à manger.

     

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

     Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

     

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

    Aujourd'hui : nouveaux aménagements dans le palais impérial d'Orchide (1ère partie)

     

    A suivre, ci-dessous...


    votre commentaire
  • La nouvelle salle à manger était destinée à faire le lien avec un pavillon existant déjà dans le parc, la "Folie de Catudila", une charmante cabane de jardin ouverte sur le domaine, dédiée aux fêtes et aux plaisirs. Mais les efforts du duc Confinni pour donner un peu de consistance, d'éclat et d'assurance au jeune empereur Gaadushnor, comme le promener dans un décor majestueux, un peu écrasant, et lui faire porter deux fois son poids en or, ne suffisaient pas à lui donner le charisme et la flamboyance, au delà de ses excentricités, de son frère et prédécesseur Catudila. Et donc on s'emmerdait à la Cour.

     

    Nouveaux aménagements, suite

    Nouveaux aménagements, suite

      
    Du temps de Catudila, le passionnel et l'exaltation étaient permanents. Même chez ses serviteurs. Comme ce garçon, Philêminion, recruté pour les banquets un an plus tôt et qui était devenu le favori préféré, le favori favori quoi, de Catudila. Mais l'empereur s'enticha d'un autre larbin, un de ces fils de bonne famille qu'il gardait auprès de lui comme otages pour que la noblesse reste conciliante avec lui. Philêminion contrôla avec peine sa sainte déception, puis il démissionna. Le soir même, avant d'aller aux thermes (dans la Villa Katrokarê Safessèse, juste en face du palais), il trouva chez un bouquiniste un livre fabuleux : il décrivait le vaste monde qui entourait le Jardin secret, le monde des Grands (LE monde, tout simplement), au-delà de la Clôture. En se répétant avec envie les noms de contrées mystérieuses et lointaines ("Berck-sur-Mer", "Le Crotoy", "Autoroute A 16"...), il exposa à ses potes son projet : Passer sous la Clôture, partir ensemble à la découverte de cet ailleurs qui terrorisait les mini-gens, car la Clôture était solidement plantée jusque dans leur tête... C'était tabou, absolument interdit, sous peine d'une amende de 135 noisettes. Mais ceci est, peut-être, une autre histoire...
     

    Nouveaux aménagements, suite

    Nouveaux aménagements, suite 

    Nouveaux aménagements, suite

     Nouveaux aménagements, suite

    Nouveaux aménagements, suite 

    Nouveaux aménagements, suite 

    Nouveaux aménagements, suite 

    Nouveaux aménagements, suite

    Nouveaux aménagements, suite

    Nouveaux aménagements, suite

     Nouveaux aménagements, suite

     Nouveaux aménagements, suite

    Nouveaux aménagements, suite

     Nouveaux aménagements, suite

    Nouveaux aménagements, suite

    Nouveaux aménagements, suite

    Nouveaux aménagements, suite

    Nouveaux aménagements, suite

     Nouveaux aménagements, suite

    Nouveaux aménagements, suite

    Nouveaux aménagements, suite

    Nouveaux aménagements, suite

     Nouveaux aménagements, suite

    Nouveaux aménagements, suite

    Nouveaux aménagements, suite

    Nouveaux aménagements, suite

     Nouveaux aménagements, suite

    Nouveaux aménagements, suite

     Nouveaux aménagements, suite

    Nouveaux aménagements, suite

     Nouveaux aménagements, suite

    Nouveaux aménagements, suite

     

     A bientôt !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique