• Gason et les Sablonautes - Episode 13 : Gason et la Reine des Carrelaginois (deuxième partie)

    12-08-2014

    Cette histoire s'étend sur les épisodes 12, 13 et 14. 

     

    Résumé de l'épisode 12 :

     

    Le roi Gason Authienoüs doit de nouveau combattre les Reulous dans le désert. Mais les soucis principaux sont causés par nouveaux des voisins qui viennent d'emménager : les Carrelaginois. Une vaste conspiration associe plusieurs pays afin de faire chuter le royaume d'Orchide et découvrir le secret des interventions magiques qui lui ont souvent permis de sauver la mise...

    Le roi Corbeillan d'Onagrie arrive au palais du roi Gason à Katapigone. Il ouvre ainsi le bal diplomatique qui va occuper beaucoup de monde ces jours-ci...

     

    GASON13-19.jpg

     GASON13-20.jpg

    GASON13-21.jpg

    La discussion est agréable, mais elle est cantonnée à des formules toutes faites et sans risques. Les deux souverains s'observent, se tâtent et renouvellent publiquement leur belle amitié.

     Les rencontres les plus importantes ont lieu ailleurs.

     

    Pendant ce temps, Madame Bulotricia d'Argousiers arrive à Sternesberges, chez l'Empereur Réginar d'Eléborance, à qui l'on doit l'initiative d'une rencontre avec Kentika, la reine de Carrelage. Bulotricia est accompagnée du Président du Sénat Sybberatak, que Gason a préféré éloigner quelques jours de la capitale en ces heures graves et propices aux petits complots entre amis. 

     

     GASON13-23.jpg

    -      La reine Kentika : Madame l'ambassadeur, la situation est simple : l'Orchide est riche, Carrelage est pauvre. Nous avons besoin de votre collaboration et d'installer avec vous des relations de bon voisinage. Mais notre prinicipal souci est que la cité compte 141 hommes et 2 femmes, ma dame de compagnie et moi... Je vous demande donc de fournir à mon peuple qui se morfond dans un grave manque affectif 50 jeunes femmes à marier. De préférence de bonne famille, des nobles ou des bonnes bourgeoises.

     -      Bulotricia : Votre peuple qui se morfond ? Vous n'êtes dans cette baraque abandonnée que depuis une semaine. Cinquante, rien que cela ! Et des filles de la Haute ! Que je sache, les familles d'ouvriers, de paysans, de chômeurs ou d'esclaves ne sont pas de "mauvaises familles" ! De toute façon, c'est inacceptable : les femmes orchidiennes n'épousent pas d'étrangers. 

     

    GASON13-24.jpg

    -      Kentika : Ah oui ? Pourtant, vous-même avez bien épousé un général hédonien, que voici, non ?

     -      Le général Dimitri Ilparoski : Oooh, vous savez, je suis aujourd'hui bien moins général et hédonien que je ne le fus jadis !

     

    GASON13-25.jpg

    -      Kentika : Pour le chef de mon armée, le général Paramêtraj, je souhaiterais au minimum une jeune comtesse !

     -      Paramêtraj : Même une vieille comtesse riche, ça m'irait très bien.

     -      Bulotricia : Nous n'avons pas en Orchide de vieilles comtesses riches, ni de jeunes, d'ailleurs ! Même moi, mon train de vie dépend exclusivement des deniers publics ! Mais c'est bien peu de choses, la vie en Orchide est tellement rude...

     

    GASON13-26.jpg

    -      Paramêtraj : Vous vous moquez, Madame ! C'est dans les pays pauvres que l'on trouve les gens les plus riches ! Que dire de nous, qui sommes en mode VSR (vivoter sans restrictions) pour deux mois à peine avant de plonger dans la plus sinistre des précarités ?

     -      Bulotricia : Puisque votre pays est si pauvre, cherchez bien parmi vos soldats, vous finirez bien par y trouver quelques millionnaires ! En ce qui nous concerne, c'est du flan, tout ça, de la parade, du clinquant en trompe-l'oeil ! En réalité, l'Orchide est pauvre et nous, les nobles, en avons déjà raclé les maigres rognures, car nous sommes des parasites de la pire espèce, des sangsues frivoles et méprisantes. Mais le butin est si dérisoire ! Sachez-le, nous avons mis le pays en faillite, c'est juste une catastrophe ! Mais personne ne le sait. 

     

     GASON13-27.jpg

    -      Le sénateur Sybberatak : Ce que Madame d'Argousiers essaie de vous dire, c'est que...

     -      Bulotricia : Tenez, lui, là, le sénateur ! Il est bien le plus gluant symbole de la ploutocratie gloutonne et dégénérée que je connaisse ! Et corrompu jusqu'à la moelle, avec ça ! Mais en fait rien n'est à lui, il n'a pas de fortune. Il n'est rien, juste un peu de merde emballée dans de la soie !

     -      Le sénateur : ...Euh...

     

    GASON13-28.jpg

     -      Bulotricia : Et nos jeunes femmes sur les quelles vous lorgnez, HA ! HA ! HA ! HA ! Toutes des s...

     -      L'Empereur Réginar : Mes amis !! Faisons donc une pause et allons nous restaurer au banquet ! Madame Bulotricia, puis-je vous parler en privé ?

     

     

    GASON13-29.jpg

    -      Réginar : Madame, voyons, cette comédie ne rime à rien !... Tout le monde sait que l'Orchide est riche, grâce à au règne de Gason Authienoüs. Je crois sincèrement que ce compromis est bon.

     -      Bulotricia : Quel compromis ? Les Carrelaginois veulent tout mais ils ne donnent rien !

     -      Réginar : Eh bien, ça viendra plus tard, quand le temps et votre sens du partage et de la solidarité auront fait leur oeuvre pour favoriser le développement de la nouvelle cité. L'Eléborance et l'Onagrie vous y aideront. Et puis cela isolera d'autant plus les Lacustriens : le Duc de Tourbières ne pourra faire autrement que de reconnaître l'indépendance des rebelles et faire la paix. Je ne veux rien de plus que la paix entre nous tous.

     

     GASON13-30.jpg

     En réalité, l'Empereur ne veut rien de plus que la guerre et la défaite de l'Orchide. Ainsi que le déplacement des Orchidiens par le CNM vers un autre jardin et l'annexion par l'Eléborance de leur territoire. Mais ça, il ne peut pas le dire.

    Pour se détendre, les deux femmes et leurs gens mangent comme des gorets tout l'après-midi.

     

    GASON13-31.jpg

    Puis, elles participent à une course de chars. L'ambiance est déjà bien meilleure en fin de journée, mais les négociations n'ont pas avancé d'un pouce.

     

    GASON13-32.jpg

     GASON13-33.jpg

    GASON13-35.jpg

    GASON13-36.jpg

     

    ...Il est vrai que sous le règne de Gason, le royaume d'Orchide s'est unifié et développé à un bon rythme. Le roi soutient toutes les initiatives qui tendent à faire gagner le pays en prospérité et en innovation. 

     

    GASON12-2.jpg

    Ce soir-là, par exemple, il visite à Katapigone une manufacture d'essieux destinés à des chariots utilisables seulement quand il ne pleut pas...

     

    GASON12-1.jpg

    GASON12-3.jpg

    GASON12-4.jpg

    GASON12-5

     

    Un matin comme les autres aussi, ou presque, mais dans la dimension magique d'Antonitali :

     

    GASON13-A.jpg

    GASON13-B.jpg

    -      Pippot : FOUTRE-BELETTE !! C'est le bordel ! Et je suis surpris ? Noooon !!

     

    GASON13-C.jpg

    -      Pippot : Alors ?

    -      Rassoul : Nous venons de perdre le Cristal principal d'Observation des Mondes Miniatures. Et l'auxiliaire est en surchauffe !

    -      Pippot : Eh bien débranchez-le !

    -      Rassoul : On en peut rien faire sans déconnecter le principal. Et la zone est inaccessible, elle atteint maintenant les 80 degrés ! Notre dimension intermédiaire est une construction artificielle, c'est une bulle d'espace et de temps à part qui entre maintenant en expansion et elle risque d'éclater.

     

    GASON13-D.jpg

    -      Rassoul : Il y a trop de tensions dans les diverses dimensions miniatures, trop de conflits que nous devons arbitrer, nous sommes à saturation. Une grande guerre se prépare dans la D. 62...

    -      Pippot : Celle des Orchidiens ! Tu m'étonnes !

    -      Rassoul : Il n'y a pas que celle-là, hélas... Le Mage revient de la D. 19 ce soir. On ne pourra pas être partout à la fois, dans toutes les guerres, il faut qu'il prenne une décision !

     

    GASON13-E.jpg

    -      Pippot : C'est le bordel...

     

    GASON13-F.jpg

     

    A peine Bulotricia a-t-elle fait son rapport au roi que celui-ci se met en marche vers Carrelage pour rencontrer à son tour la reine.

     

    GASON13-51.jpg 

    -      Kentika : Votre Majesté, je suis bien heureuse de vous rencontrer ! Je cours me changer après cette route et vous prie de patienter quelques instants !

    -      Gason : A votre aise, Votre Majesté.

     

    GASON13-37.jpg

    -      Kentika : Me revoilà !

     

    GASON13-38.jpg

    -      Gason : Oh... Je ne vous reconnaissais pas. Quel changement !

    -      Kentika : Cela vous plaît-il ?

    -      Gason :  Euh...

     

    GASON13-39.jpg

    -     Kentika : Vous et moi avons tant de belles choses à accomplir ensemble, mon cher et beau Sire ! Le progrès nous pousse à l'union de nos deux pays. Les 50 mariages seront une fête magnifique qui scellera la paix dans cette partie si tourmentée du Jardin. A commencer par le nôtre, Tendre Gason ! Vous n'avez pas de successeur, il faut penser à l'avenir ! Et à tout ce que cette magie dont vous tirez déjà bénéfice apportera de beau et de grand à nos deux peuples ! J'ai tant à apprendre de vous ! Ne refusez pas cette chance.

     

    GASON13-40.jpg

    -      Gason : C'est donc cela... L'Empereur a certes un certain charme, mais il est moins lascif dans ses manigances. Je n'accepte pas vos conditions, Madame. Nous sommes indépendants et nous voulons le rester. L'union de la pastèque et de la cerise ne nous apporterait rien et elle n'est pas dans nos projets. Je suis navré, Divine Kentika, mais vous devrez tourner ailleurs vos artifices.

    -      Kentika : Comment osez-vous ?!... Alors, ce sera la guerre, Ô Puissant Gason ! Nous dirons au Conseil des Nations Miniatures quels voisins antipathiques vous faites. Que la leptospirose soit des Orchidiens ! Je ne manque pas de soutiens, vous le savez ! J'ai toute l'armée d'Onagrie en renfort et la bénédiction impériale pour vous écraser s'il le faut ! Vous perdrez cette guerre, Gason !

     

    GASON13-41.jpg

    -      Gason : C'est très possible que oui, c'est très possible que non... A votre place, je ne me ferais point trop d'illusion sur l'honnêteté de vos nouveaux amis. Ni sur la capacité du CNM à éviter ou résoudre les conflits : cette instance n'a jamais servi à autre chose qu'à rééquilibrer les forces entre les puissances principales, de façon à ce qu'il n'y ait jamais de vainqueur total et définitif qui soit en mesure de dominer le Jardin. Les Grands Protecteurs ne l'admettraient pas. Je dois prendre congé, Divine reine, et rejoindre mon armée. Ce soir, nous camperons à Opoponaxos ! Nous verrons bien si l'armée impériale fera le mouvement d'aller à une confrontation.

     

    GASON13-42.jpg

    -      Kentika : Songez à ma proposition, Gason ! Croyez-vous que je sois une cruche en rodage ? Je ne suis dupe de personne ! Sachez que j'ai bien plus confiance en vous mon ennemi qu'en mes nouveaux amis, comme vous dites, auxquels je devrais tout si nous gagnons !

    -      Gason : A mon avis, ce jeu d'équilibriste n'aura plus beaucoup de sens dans les jours ou semaines qui viennent. Si Carrelage vit, ce sera sur un autre sol où vous serez parqués, Madame ! Comme nous tous, je le crains. Et ce que vos amis vous devront, ils l'oublieront vite.  Au revoir, Votre Majesté qui est si naïve à un point que cela en est touchant !

     

    GASON13-43.jpg

    -      Kentika : GASON !! Carrelage vivra et vous ne la prendrez pas !! Et nous irons nous servir de ce qui nous manque dans les dépouilles de votre pays !!

     

    GASON13-44.jpg

     

    Le soir, à Absinthyos :

     

    GASON13-45.jpg

    -      Gason : Bulotricia, soyez prête à conduire le destin du pays... Votre heure sonnera avec celle du départ et le Sénat affolé se tournera vers les chefs qui sauront garder leur sang froid. Je vous garantis la fidélité de nos Légions et des principaux nobles, dont le Prince Pâris Genêvrias.

    -      Bulotricia : Vous êtes donc si pessimiste ?... Quel départ ?

     -      Gason : C'est une impression... Nos adversaires en font un peu trop par devant pour qu'il n'y ait pas un truc louche  derrière.

     

    GASON13-46.jpg

    -      Bulotricia : L'Empereur Réginar semble désireux d'arbitrer le conflit et de ménager tout le monde...

     -      Gason : Méfions-nous des arbitres qui sont aussi capitaines des plus puissantes équipes du Jardin ! Réginar ne ménage rien, il fait le ménage ! Madame, vous êtes de nouveau Régente dès cet instant. Je pars rejoindre nos troupes. Dès que je serai sorti d'Absinthyos, vous enverrez un message à la capitale avec ce scoop : je désigne mon frère Yadêmokiblès vice-roi des colonies d'Authiegane et dauphin du royaume. Mon frère est dans la combine : Cela va suffisamment agiter les sénateurs pour qu'ils voient en vous une alternative acceptable au cas où des décisions urgentes seraient à prendre... Si les circonstances font que je dois abdiquer.

     -      Bulotricia : Je ne le souhaite pas !

     -      Gason : Moi si...

     -      Bulotricia : Je sais...

     

    A Katapigone, la petite capitale de l'Orchide, les gens n'oublient pas de se détendre aux thermes pendant que l'actualité déroule ses lourdes menaces. C'est le lieu de rencontre préféré des sénateurs disponibles pour toute félonie opportuniste et des espions du roi qui les tiennent à l'oeil.

      

    GASON13-49.jpg

     GASON13-50.jpg

    -      Le sénateur Sybberatak : Je suis consterné... Le frère du roi désigné comme héritier. Un militaire ! Est-ce le moment de nous coller un général comme possible successeur du roi.

     -      Le sénateur Tourmalinios : D'ailleurs, pourquoi le roi aurait-il déjà besoin de nommer un successeur ? Rien ne presse... Et puis s'il y a une guerre, on a de bonnes chances de la gagner.

     -      Le sénateur Sybberatak : Ne crois pas cela, mon ami ! Je ne sais pas de quelles informaations dispose le roi, et je me demande même si une victoire fait partie de ses plans ! A nous d'être vigilants et d'être prêts à agir !

     

    Cette fois, les mauvaises nouvelles n'attendent même plus le matin : elles tombent dès l'heure de l'apéro du dîner. 

     

    GASON13-47.jpg

    -      Le ministre : Sire ! Les Reulous qui nous ont échappé dans les dunes se sont regroupés et ont attaqué la vallée du Poisson d'Or ! La garnison du mausolée a été débordée et vaincue. 

     

    GASON12-18-copie-1.jpg

    C'était en milieu d'après-midi...

     

    GASON12-17.jpg

    GASON13-80.jpg

    ...Les barbares Reulous ont surgi de toutes parts et investi le campement d'une compagnie de la IIIème Légion qui surveillait le site.

     

    GASON13-81.jpg

    GASON13-82.jpg

    GASON13-83.jpg

    GASON13-84.jpg

    GASON13-85.jpg

    GASON13-87.jpg

    GASON13-88.jpg

    GASON13-89.jpg

    GASON13-91.jpg

    GASON13-48.jpg

    -      Le ministre : Il manque à l'appel une vingtaine des nôtres. Ils ont été capturés, les Reulous réclament une rançon.

     -      Gason : Donnez-leur tout ce qu'ils veulent et plus, faites préparer un convoi par l'intermédiaire des Grands. Il faut absolument que le terrain soit dégagé en Authiegane. Et je veux récupérer nos hommes, bien sûr. Dites à mon frère le presque-roi  d'organiser une rencontre discrète avec ces rebelles et voir dans quelle mesure on peut se les associer...

     

    GASON3-104

    GASON3-105

    GASON13-G.jpg

    GASON13-H.jpg

    -      Antonitali : Fidèle Pippot, je viens de lire le rapport des mages-adjoints. La situation est grave... Il est sans doute temps de travailler avec une nouvelle approche... Ce qui répond d'ailleurs aux inquiétudes exprimées par nos contacts en Montvillange.

     -      Pippot : Désirez-vous dresser une liste des conflits dans lesquels nous interviendrons et de ceux que nous laisserons de côté ?

     

    GASON13-K.jpg

    -      Antonitali : J'entends par "changement d'approche" que nous ne consacrerons plus notre énergie à nous mêler de guerres et de choses punitives, mais à promouvoir la paix ! Il n'y aura plus d'actions frontales, mais des démarches d'accompagnement, de pédagogie et de soulagement. Je pensais à ce qui pend au nez des Orchidiens... Au fond, ce déménagement forcé sera une opportunité pour eux. Au moins, il connaîtront la paix et ce sera déjà une victoire pour nous. Et nos cristaux auront le temps de refroidir ! Pippot, nous devons rester résolument neutres dans le conflit du Jardin de Groffliers, entends-tu ? Ré-so-lu-ment !

     

    GASON13-L.jpg

    -      Antonitali : ...Mais cela dit, n'oublions pas de continuer à informer discrètement notre ami Gason de tout ce qui se trame, pour qu'il ait le temps de prendre des dispositions utiles. Je pense qu'il s'en doute déjà un peu, mais je tiens à ce qu'il ait les idées claires.

     -      Pippot : je m'en occupe, Maître.

     

    GASON12-66.jpg

     Les heures passent et elles sont graves et inquiétantes. Elles agissent également sur des choses inertes, qu'elles érodent et dispersent implacablement...

     

    GASON12-67.jpg

     

    Et les mauvaises nouvelles continuent de tomber : pour bien marquer son indépendance, Kentika attaque seule le Duc de Tourbières sur son territoire, par surprise.

     

    La reine de Carrelage n'a pas été longue a laisser exploser sa colère. Gason Authienoüs a l'explication des étranges lueurs que l'on pouvait voir à la fin de la nuit vers le Nord, de l'autre côté de l'étang :

     

    GASON13-52.jpg

    GASON13-53.jpg

     

    La petite armée lacustrienne a été balayée par la phalange carrelaginoise ; le Duc de Tourbières s'est enfermé dans un fort au bord de l'eau, au milieu des joncs.

     La reine ouvre l'enchaînement des hostilités et remporte le premier point.

     La bataille pour la prise de Carrelage est inéluctable. La plupart des acteurs la croient décisive.

     Mais bien peu que savent que certaines décisions sont déjà prises...

     

     A SUIVRE... La fin de cette histoire dans l'épisode 14

     

    « Gason et les Sablonautes - Episode 12 : Gason et la Reine des Carrelaginois (première partie) Gason et les Sablonautes - Episode 14 : Gason et la Reine des Carrelaginois (troisième et dernière partie) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :