• Gason et les Sablonautes - Episode 7 : La Cinquième Légion de la Moldavite (première partie)

     

     

    Nous sommes le 4 août 2022. A Berck, c'est déjà l'été.

     

    Au fond de ce jardin très secret qui abrite les peuples miniatures, Gason Authienoüs est maintenant roi d'Orchide depuis cinq ans. Il a surmonté toutes les difficultés, le pays est prospère et apaisé. Mais les soucis ne sont jamais loin.
     
    Et justement, le Conseil des Nations Miniatures d'Arrochelle vient de voter une résolution complètement tordue : Accorder à la tribu des Reulous un petit territoire à l'extrême nord du Jardin, afin de leur permettre des contacts facilités avec les Nations et d'y recevoir une aide alimentaire et matérielle. En quelques semaines, les barbares des dunes et ces champs s'installent durablement et en nombre dans cette enclave à la frontière du royaume d'Orchide.

    GASON8-89.jpg
     
    Gason Authienoüs s'émeut de la nouvelle proximité du danger. L'ennemi est revenu aux portes !
    Il faut d'urgence rassembler les Cités et remobiliser leurs forces.
    Mais une seule, Absinthyos, reste encore à l'écart de la fédération.
    

    GASON7-26.jpg

     

    GASON7-27.jpg

     

    GASON7-28.jpg

     

    Et donc, ce jour-là, les ambassadeurs orchidiens rencontrent le prince Pâris Genêvrias qui règne sur la Cité-Etat d'Absinthyos pour le convaincre de rallier l'Orchide contre la tribu des Reulous.
      

     

    GASON7-29.jpg

     

    GASON7-30-copie-1.jpg 

     

    GASON7-31.jpg

     

    GASON7-32.jpg

     

    Le prince Pâris Genêvrias reçoit courtoisement les ambassadeurs, dont la comtesse Bulotricia d'Argousier. Mais il ne promet rien, ne décide de rien dans l'immédiat
    En réalité, il est dominé par une autre femme, qui l'a élevé depuis tout bébé, la Fée Coco-Mauricette.
     
     
    GASON8-99.jpg 
    GASON8-100.jpg
     
     
    Etrange personnage, cette fée que peu de gens connaissent et dont on ne sait pas bien d'où elle vient. Elle possède toute une collection de pierres magiques, dont une pierre verte supposée rendre la cité maîtresse aussi bien des barbares que de l'Orchide. C'est ce qui se murmure, en tout cas.
    Gason Authienoüs verra sans doute de nouveau son ardent désir de mener une vie tranquille et pépère s'éloigner...
     
    GASON7-33.jpg

     

     

    Palais du roi Gason Authienoüs : la chambre du roi

     

    GASON7-13.jpg

     

    GASON7-14.jpg

     

    GASON7-15.jpg

     

    GASON7-16.jpg

     

    GASON7-17.jpg

     

    GASON7-18.jpg

     

    Gason a entendu le rapport des ambassadeurs. Et il n'annonce rien de bon.

    L'Orchide va-t-elle devoir forcer la main à Absinthyos, alors que les Reulous se regoupent pour mener une incursion dans le royaume ?

     

     

    GASON7-19.jpg

     

    GASON7-20.jpg

     

    GASON7-21.jpg

     

    GASON7-22.jpg

     

    GASON7-23.jpg

     

    GASON7-24.jpg

     

    GASON7-25.jpg

     

    Une grave décision est prise : Intimider Absinthyos avec un grand déploiement de forces destinées à attaquer les Reulous, rallier au passage la cité rétive et vérifier la nature et les pouvoirs de cette pierre verte derrière laquelle Pâris Genêvrias s'abrite pour défendre son indépendance.  

     

     

    GASON7-34.jpg

     

    GASON7-35.jpg

     

    Absinthyos sait à présent qu'elle est menacée à la fois par les barbares des dunes et par le royaume d'Orchide. La fée Coco-Mauricette invoque le pouvoir de sa pierre verte pour donner force et courage à l'armée d'Absinthyos, prête à se mettre en marche.

     

     

    GASON7-36.jpg

     

    -      Coco-Mauricette : Mon cher futur fils adoptif, quand tu le voudras bien, de grandes choses vont s'accomplir ! c'est le moment de faire d'Absinthyos une grande cité et de la placer à la tête des nations miniatures. La magie de la pierre verte nous y aidera !

    -      Pâris Genêvrias : Chère probable mère de mon coeur... Vous parlez beaucoup de grandeur et de gloire, ces temps-ci !

    -      Coco-Mauricette : Je veux le mieux pour toi ! Et je m'impatiente un tout petit peu, ça me rend hyperactive !

     

     

    GASON7-37.jpg

     

    -      Coco-Mauricette : Qu'est-ce qui te fait peur dans le fait d'avoir une magicienne pour mère ? De quoi doutes-tu ? Ne t'ai-je pas déjà tout donné comme une vraie maman ? Je veux te prouver que je peux faire plus encore et pour cela, j'apporterai la lumière sur ta couronne. Et tu signeras enfin ce décret qui fera de nous une vraie famille. 

     

     

    GASON7-38.jpg

     

    Et soudain, la fée est en transes. Ce qui est paraît-il un gage de sa compétence et de bon augure pour ce qui est d'illuminer la couronne du Prince...

     

     

    GASON7-39.jpg

     

    GASON7-40.jpg

     

    -      Coco-Mauricette : Les dés sont jetés, mon fils bien-aimé. Gason Authienoüs t'a proposé une rencontre à Camphrium. Ce sera une bataille. Absinthyos vaincra tous ses ennemis, je m'y emploierai. Et tu m'accorderas peut-être enfin l'honneur et la joie d'être ta mère adoptive. Bien que la gratitude, cela ne se commande pas... 

     

     

    Quelques jours plus tard, le camp de guerre de Gason Authienoüs, à la frontière sud d'Absinthyos.

     

     

    GASON7-1

     

     

    Les deux légions rassemblées par le roi Gason s'apprêtent à quitter la citéde Mirakénèse, principale place forte du royaume. Les Orchidiens sont confiants dans leur plan et ne voient vraiment pas pourquoi il ne marcherait pas. Absinthyos devra plier et joindre ses forces, ainsi que sa supposée magie, à celles de l'Orchide. 

     

     

    GASON7-2

     

    GASON7-3.jpg

     

    GASON7-4.jpg

     

    GASON7-5.jpg

     

    GASON7-6.jpg

     

    GASON7-7.jpg

     

    GASON7-8.jpg

     

     

    A l'appui de ses arguments contre le prince Pâris Genêvrias, Gason met en service sa nouvelle arme, l'artillerie de la Deuxième Légion, dont on lui fait une démonstration.

     

     

    GASON7-9

     

    GASON7-10.jpg

     

    GASON7-11.jpg

     

    GASON7-12

     

     

    Les choses s'annocent bien. Il ne reste plus qu'à suivre le chemin entre les buissons de mûriers vers la capitale de la petite principauté d'Absynthyos.  

     

     

    Bataille de Camphrium 

     

     

    GASON7-41.jpg

     

    GASON7-42-copie-1.jpg

     

    GASON7-43-copie-1.jpg

     

    GASON7-44-copie-1.jpg

     

    GASON7-45.jpg

     

    GASON7-46.jpg

     

    Les armées s'observent. Puis les unités d'infanterie marchent les unes contre les autres.

     

    GASON7-47.jpg

     

    GASON7-48.jpg

     

    GASON7-49.jpg

     

    GASON7-50.jpg

     

    GASON7-51

     

    GASON7-52.jpg

     

    GASON7-53.jpg

     

    GASON7-54.jpg

     

    GASON7-55.jpg

     

    Ce jour-là, les Absinthyosiens, pourtant partis motivés, semblent fatiguer un peu. Les Orchidiens se montrent plus tenaces et mieux organisés. Pâris Genêvrias, consterné, voit ses troupes se retirer en courant.

     

    GASON7-56.jpg

     

    GASON7-57.jpg

     

    GASON7-58.jpg

     

    -      Pâris Genêvrias : C'est affreux ! Ils vont nous battre !

    -      Coco-Mauricette : Du calme... C'est ce que je prévoyais. Maintenant, regarde le prodige s'accomplir !

     

     

    GASON7-59.jpg

     

    GASON7-60.jpg

     

    -      Coco-Mauricette : A toi, Pierre protectrice d'Absinthyos ! Aveugle nos ennemis et brûle-les de ta lumière radicale issue du côté gauche de tous les pouvoirs occultes !  

    -      Le Général : Hein ?... La lumière radicale de gauche ?...

     

     

    GASON7-61.jpg

     

    GASON7-62.jpg

     

    GASON7-63.jpg

     

    GASON7-64.jpg

     

    GASON7-65.jpg

     

    Les guerriers d'Absinthyos parcourent stupéfaits le champ de bataille déserté par les Orchidiens. La victoire est aussi étrange qu'inespérée...

     

     

    En attendant, la fée a marqué des points et elle est ravie, elle a saisi l'occasion d'impressionner le jeune prince orphelin, qui lui a refusé trop longtemps le titre de Princesse-Mère adoptive. Oui, car sa vraie maman et son père avaient été gobés par une mouette dans un court et fatal moment d'inattention...

     

    GASON7-66.jpg

     

    -      Coco-Mauricette : Sois remerciée, fidèle Moldavite ! Grâce à toi, mon destin est sur les rails. Oh, non, je ne pense pas qu'à moi dans cette histoire. Tu le sais, j'ai deux amours : Mon pays et Pâris ! Absinthyos a besoin de moi et je me charge de l'en persuader !!

     

     

    GASON7-67.jpg

     

    -      Coco-Mauricette : Ô Miroir, mon beau Miroir ! Dis-moi qui est la plus belle et la plus maline ? "C'est toi Connasse !" Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Le bonheur et le pouvoir, les deux ensemble ! Et ils sont enfin à portée de main !!

     

     

    GASON7-68.jpg

     

    ...Elle en a marre, la fée, de ce statut de beau-parent virtuel qui ne l'avance à rien. Aussi ambitieuse et aigrie soit-elle, Coco-Mauricette ne désire viscéralement qu'une seule chose : être mère de Pâris...


    Sera-t-elle l'Elue dans cette fonction de maternité tardive et intéressée ? Comment Gason Authienoüs va-t-il gérer cette défaite et rebondir ?

     

     

    Palais du roi Gason à Katapigone, capitale de l'Orchide, le soir de la bataille.

     

    GASON7-69.jpg

     

    Les restes de l'armée battue à Camphrium sont rassemblées au palais royal. Toute la ville est plongée dans la tristesse et la consternation.

     

     

    GASON7-71.jpg

     

    GASON7-72.jpg

     

    GASON7-73.jpg

     

    -      Gason Authienoüs : Quel désastre ! Normalement, comme prévu, on aurait dû se pointer, faire de l'armée d'Absinthyos notre Cinquième Légion et nous couvrir de gloire sur la pelouse d'Opoponaxos contre les barbares, enfin la routine, quoi !... Qu'est-ce qui s'est passé ? Je veux le savoir ? Quelle est donc cette pierre verte qui protège Absinthyos ?!

     

     

    GASON7-74.jpg

     

    -      Le général Yadêmokyblès : C'est encore un de ces trucs magiques bizarres, mon frère ! Peut-être un cadeau d'une race extraterrestre ? Et puis ils ont leur déesse, Amathéa, qui est très forte et aurait bâti leur premier village en Normandie il y a deux cents ans. Et nous, on a quoi ? Meuh, le dieu du Lait et des Framboises, et Askydiz, la Déesse des Ragots... 

    -      Gason Authienoüs : Foutaise : S'il y avait des extraterrestres à Berck-sur-Mer, ça se saurait ! Mais tu as raison, c'est de la magie, donc je sais où l'on peut espérer des réponses ! En attendant, nous voilà affaiblis après cette bien vilaine affaire. Les Reulous peuvent attaquer n'importe quand et Absinthyos occupe une position stratégique pour notre sécurité. A tous les points de vue, Pâris Genêvrias détient les clés de notre avenir... Et touche pas à nos dieux. On fait avec ce qu'on a et on a les dieux qu'on mérite...

    -      Yadêmokyblès : Que veux-tu faire ? Je suis d'avis de rassembler de nouvelles forces au nord.

     

     

    GASON7-75.jpg

     

    -      Gason Authienoüs : Précisément, tu vas prévenir le commandement de l'armée de réserve à Synoa Soucha. Qu'elle rejoigne la Troisième Légion à Mirakénèse dans les 48 heures. Nous devons être prêts, dès que possible, à marcher de nouveau vers le territoire Reulou.

    -      Yadêmokyblès : Mais il vaut mieux contourner Absinthyos et attendre de voir ce qui va se passer quand les Reulous attaqueront en nombre. A moins que cette saleté de pierre verte soit infaillible et balaie la masse hirsute des envahisseurs, nous auront peut-être une carte à jouer en nous plaçant convenablement sur l'échiquier.

    -      Gason Authienoüs : ...Une carte sur l'échiquier... Euh, est-ce qu'il y a aussi des dés une Rue de la Paix dans ton jeu ?

     

     

    GASON7-76.jpg

     

     

    Comment Gason va-t-il gérer ?

     

    Pour le savoir, c'est à suivre dans l'épisode 8.

     

     

    « Bonne année 2014Gason et les Sablonautes - Episode 8 : La Cinquième Légion de la Moldavite (deuxième partie) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :