• Gason et les Sablonautes - Episode 9 : La Mission des possibles (première partie)

    Le 9 mars 2024, dans le jardin secret de Groffliers (62) qui abrite le Monde Miniature... 

    Ce soir-là, dans le pays voisin du royaume d'Orchide, la République d'Arrochelle, environ 800 téléspectateurs suivent une émission consacrée aux mystères de la vie... A commencer par celui de la vie des peuples miniatures. 

     

    1606847_695591507146750_8324625597039230390_n.jpg 

     -      Sandra Matizet : Bonjour. Vous êtes bien dans l'émission "Théories alternatives" et c'est le numéro 18. Déjà ? Eh oui. Ce soir, je reçois Georgio Maroillocoulos, de Casteigne, ingénieur dans l'industrie métallurgique. Vous êtes aussi co-fondateur de l'association "Aille ouante tou bilive", expression qui vient d'un vieux dialecte oyatsine et qui signifie "On ne me la fait pas !". Georgio, vous contestez les différentes théories qui divisent déjà la science officielle sur le secret de l'origine des peuples miniatures. Pensez-vous que la science et les gouvernements nous mentent ?

    -      Georgio Maroillocoulos : Sandra, pour ce qui est de la théorie de la soudaine mutation génétique, je crois que la science officielle fait ce qu'elle peut. Elle n'a pas toutes les réponses et elle comble les vides avec ce qui lui paraît raisonnable... (voir "la Quête du Sasgarion", épisode 15, octobre 2011). Quant à la rumeur selon laquelle les gouvernements seraient en contact avec des forces étranges qui auraient révélé que les mini-gens sont en fait des choses aussi subtiles, fugaces et paradoxales que des rêves devenus réalité, je crois qu'ils ont à clarifier cette question. On évoque même une dimension magique, de plus en plus, en Orchide. Nos gouvernants doivent parler, ils le doivent au public !

     

    10245486_695591670480067_5411273513909499602_n.jpg 

     -      Sandra Matizet : Mais vos amis et vous avez une autre explication : Les mini-gens qui vivent depuis des siècles dans un monde de Grands auraient une origine extra-terrestre... Ou bien des extra-terrestres auraient provoqué cette mutation génétique que l'on date du début du XIVème siècle... Tout cela semble sérieusement perché et saugrenu, non ?  

    -      Georgio Maroillocoulos : Regardez ce que nous sommes et regardez ce que nous vivons... En soi, c'est déjà saugrenu et stupéfiant ! Nous existons ! Nous sommes très en avance sur ce vaste monde qui ne nous connaît pas, nous avons accompli des choses incroyables, notre génie collectif dépasse celui des Grands et nous ne sommes que 200 000 ! Notre capacité d'adaptation au milieu naturel qui aurait développé notre intelligence n'explique pas tout. Nous pensons qu'une intervention extérieure et en dehors des capacités humaines est forcément la cause de notre existence. Une mutation génétique aussi spectaculaire n'arrive pas comme ça. Quelque chose est intervenu pour créer volontairement une nouvelle espèce dans l'espèce humaine, une sous-espèce miniature, et ce quelque chose, ça ne peut être q'une intelligence supérieure venue d'ailleurs. Une espèce venue d'une autre planète vers la fin du Moyen-Age des Grands. Peut-être des créatures de la même échelle que nous et qui s'inquiétaient de ne pouvoir communiquer aisément avec des humains hauts de plus de 1 700 millimètres et pesant plus de 80 000 grammes !    

     

    10245447_695592047146696_2522538784681951495_n.jpg 

     -      Sandra Matizet : Vous êtes passionné par votre sujet, nous le voyons bien. Vous avez annoncé que vous alliez rechercher nos origines dans la Baie d'Authie... Pourquoi là précisément, comme par hasard, si près du jardin secret qui abrite l'essentiel des nations miniatures ? Des aliens ont créé le mini-monde... Votre théorie qui ne s'appuie encore sur rien de concret n'est actuellement pas crédible et elle ne suscite qu'incompréhension et moqueries, dans le meilleur des cas... Vous n'êtes pas effrayé ou découragé par le ridicule qui peut retomber sur vous ? 

    -      Georgio Maroillocoulos : Nous allons bientôt entreprendre un voyage dans les dunes d'Authigane, tout le long de la Baie d'Authie, pour rechercher des indices de cette théorie et illustrer les faits de preuves irréfutables... Cela fait bien des années que cette région recèle des mystères non élucidés. On a vu des formes et des lumières s'y déplacer de façon anormale, des gens disparaître et revenir des années plus tard sans souvenirs de ce qu'ils avaient vécu, des éléments artificiels visibles de loin un jour, en pleine nature, et subitement invisibles le lendemain... Ce pays porte depuis longtemps des légendes troublantes qui sont bien connues de mon peuple, le peuple oyatsine.

     De nombreuses observations ont également été faites par le radar de la base aérienne d'Arrochelle, par des appareils en vol, et des mesures sur les mouvements et la vitesse de ces phénomènes lumineux ont été faites par tous nos grands vaisseaux miniatures : Le "Sasgarion", ce condensé de ce qui se fait de mieux dans notre technologie, en a fait au moins 10 ces dernières années, dont la première quelques mois seulement après son arrivée en 2011 ! Le "Normandie" en a fait 4 en l'espace d'un mois en 2018, ou encore "l'Enondradel" qui en a relevé plusieurs l'année dernière... Les rapports de ses vaisseaux existent, on les connaît ! La disparition de Gecko 29 et de ses deux pilotes juste après l'envoi de données étranges mais tronquées n'a toujours pas été élucidée ! Ces constatations ont-elles fait l'objet d'enquêtes militaires ou civiles ? Si oui, pourquoi ne le dit-on pas ?  

     

    10176238_695591793813388_9084254302717938590_n.jpg

     -      Georgio Maroillocoulos : Bien sûr, certaines explications officielles nous enfumeront poussivement avec des pseudo-essais aéronautiques menés en secret par les Howlaks ou les Montvilliens... Ou cette "crédible dénégation" qui fait tant de tort à la réalité. On dément formellement et avec une sorte d'automatisme bien rodé. Bref, ça ne tient pas. Vous vouliez du ridicule, en voilà... 

    Et vous-même, Sandra, vous avez été un des officiers du "Sasgarion" avant de faire de la télé : pourquoi vous ne parlez pas ? Le public a le droit de savoir !

    -      Sandra Matizet : ...Euh...  

    -      Georgio Maroillocoulos : La technologie moderne appuie nos certitudes qu'il y a là quelque chose de fascinant à creuser. Et rappelez-vous qu'il y a à peine quinze ans, nous, les Oyatsines, étions convaincus que nous étions seuls, que le monde était minuscule. Nous vivions au ras du sable sans aucune notion de ce qu'étaient la planète Terre et ses continents, ni de l'immensité et de la diversité biologique que cela représentait. Et puis lorsque le "Sasgarion" est arrivé, nous avons découvert et accepté une réalité que nous ne pouvions même pas imaginer auparavant... Parce que les preuves étaient là ! Cela a conduit à l'effondrement de nos habitudes, de nos modes de vie et de pensée, de notre système politique, de notre religion, de notre capitale même, mais la connaissance a gagné la partie, nous nous sommes rapidement relevés et nous y avons gagné aussi ! (La Quête du Sagarion, saison 1).

     

    GASON9-94.jpg

     -      Georgio Maroillocoulos : Notre démarche d'aujourd'hui est la même : découvrir et faire connaître. Elargir notre horizon ! Et comme nous ne sommes pas une secte et que nous avons un grand sens de l'humour, nous utilisons beaucoup l'autodérision, je vous rassure. Après tout, présenter avec force et passion des choses sérieuses, ça n'exclut pas un peu de décontraction. Cela implique aussi de l'énergie et du courage.

    Vous me demandiez pourquoi si près d'ici ? Le fait est que notre source de vie n'est pas en Normandie, à Montville, comme on le prétend, mais qu'elle se trouve ici ! C'est une évidence indiscutable ! Ce n'est pas un hasard si mon peuple semble avoir toujours vécu près de Berck, pas davantage un hasard si la Cité Volante le "Sasgarion" a été amenée jusqu'ici pour refonder notre civilisation miniature... Car c'est ici que tout a commencé, grâce à une intervention extérieure qui se poursuit encore aujourd'hui, et nous allons démontrer jusqu'à quel point elle l'est, extérieure... Notre expédition partira donc dans trois jours et nous relèverons avec sérénité et constance ce fabuleux défi de la connaissance...

     

    1977436_695589780480256_343277301435063478_n.jpg

     1978616_695590460480188_4499654415886285695_n.jpg

     10253973_695590667146834_2955692185055209537_n.jpg

     DOÏÏÏÏÏÏÏNNNNG !!!

     

    1904108_695590900480144_1330214488934929265_n.jpg

     1496656_695591133813454_2151011597166206591_n.jpg

     10155723_695591353813432_8919011468159977968_n.jpg

     

    Justement, nous sommes à une époque où cette vaste région côtière, la baie d'Authie au sud de Berck appelée par les mini-gens Authiegane, intéresse à peu près tout le monde. 

     A quelques jours du moment où le printemps va frapper à la porte du Pas-de-Calais, le Roi d'Orchide, Gason Authienoüs, reçoit l'Empereur d'Hédonie et le Roi de Casteigne à Mirakénèse. Il s'apprête à discuter du partage du désert dunaire berckois en zones d'exploration et d'influence avec les mêmes souverains qui, il y a quelques années seulement, voulaient se partager l'Orchide...

     

    GASON9-18.jpg

     GASON9-19.jpg

     GASON9-20.jpg

     GASON9-21.jpg

     GASON9-22.jpg

     GASON9-23.jpg

     GASON9-24.jpg

     GASON9-25.jpg

     GASON9-26.jpg

    GASON9-29.jpg

         GASON9-27.jpg

     GASON9-28.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Des experts et des militaires des trois Etats discutent du découpage de ces zones. L'Empereur hédonien est très énergiquement impliqué dans ces discussions et le compromis est difficile.

    La négociation sur les frontières touche un autre point sensible : Si on trouve des indigènes, comment doit-on les considérer ? Qu'est-ce qu'on en fait ? Peuvent-ils être vus comme des gens assimilables à la civilisation du Jardin ? La seule réponse qui vient pour le moment, c'est "on verra bien"...

     

    GASON9-30.jpg 

     GASON9-31.jpg

     GASON9-32.jpg

     GASON9-33.jpg

     -     Le roi de Casteigne : Gason, Je suis conscient qu'après les difficultés que vous avez eues avec nous il y a quelques années, vous teniez à réaffirmer l'indépendance de l'Orchide... Et c'est une chose acquise en Casteigne. Mais étant donné la forme que prend ce découpage, vous risquez d'avoir plusieurs sources de conflit avec les Hédoniens. Ce n'est pas forcément une bonne chose...

     

    GASON9-34.jpg

     -      Gason : Leur armée coloniale est déjà en route vers les dunes d'Authiegane. Je compte partir moi aussi dans les prochains jours, dès la fin de cette conférence, que j'espère courte... Nous sommes le 11 ; il faut que le 14, l'essentiel soit dit. C'est la troisième fois que j'entre dans ce pays à la tête d'une armée, je commence à le connaître. Je saurai marquer la zone orchidienne convenablement avant que les Hédoniens ne soient en capacité d'empiéter. A propos, on m'a dit que des Casteignans partaient en expédition aussi dans ce secteur... Avons-nous un problème, cher ami ?

    -      Le roi de Casteigne : Du tout. Ce n'est pas une mission officielle. Pour autant que je sache, c'est une sorte de safari monté par un particulier, un Casteignan un peu illuminé qui cherche des extra-terrestres. Il utilise les services d'un petit groupe d'anciens mercenaires qui est très actif dans la région du Platier d'Orchies et des Basses Dunes. Mais ça reste une initiative indépendante et privée, et je ne crois pas que vous aurez des soucis avec eux.  

    -      Gason : En tout cas, il commence à y avoir beaucoup de monde dans ce désert...

     

    Pendant ce temps, une compagnie de l'armée colniale hédonienne quitte effectivement le Jardin secret pour rejoindre les dunes du pays d'Authiegane. 

     

    GASON9-5-copie-2.jpg

    GASON9-6-copie-1.jpg

     GASON9-7-copie-1.jpg

     

    Pendant ce temps aussi, Anna Morfoz, la célèbre pilote d'essai montvillienne, vole dans la campagne en direction du rivage.

     

     GASON9-12.jpg

     GASON9-14.jpg

     GASON9-15.jpg

     GASON9-17.jpg

     

    Pendant ce temps encore, l'ingénieur Geogio Maroillocoulos a déjà tout lâché tout pour partir à la recherche de mini-extraterrestres dans le désert. Son expédition est même la première arrivée aux marches du vaste monde du Sud à peine connu... 

     

    GASON9-66.jpg

     GASON9-67.jpg

     GASON9-35.jpg

     GASON9-36.jpg

     

    L'expédition affronte des conditions périlleuses dans ce pays de l'aventure extrême...

     

    10152003_690756310963603_445333180_n.jpg

     10150652_690756577630243_237556798_n.jpg

     1970968_690756660963568_985188969_n.jpg

     GASON9-38.jpg

    Georgio Maroillocoulos se souvient alors qu'il est intégralement urbain, limite métrosexuel, et que tout ceci demande une force et une abnégation qu'il ne pouvait qu'à peine imaginer...

     

    GASON9-39.jpg

     Soutenu par l'énergie de la fierté, tendu vers son objectif, il arrache chaque pas, chaque centimètre, à la nature indifférente à ses efforts...

     

    GASON9-40.jpg

     Peu à peu, il rattrape son retard sur ses compagnons qui l'encouragent (ou rigolent pour certains...).

     

    GASON9-41.jpg

     Enfin, il les rejoint, épuisé, mais heureux d'avoir tout donné pour sa Mission qui représente le plus bel enjeu de sa vie.

     

    GASON9-42.jpg

     

    Ce 11 mars 2024, Georgio Maroillocoulos n'a toujours pas trouvé de mini-extraterrestres, il est même encore très loin d'avoir atteint la région étrange qui a motivé ce superbe don de soi. Mais il a déjà le sentiment d'avoir remporté une grande victoire sur lui, pour sa foi en la Vérité. Son mérite ne pourra désormais qu'être grassement récompensé, il en est certain.

     

      

    GASON9-43.jpg

      

    Pendant ce temps toujours, à la frontière entre l'Orchide et Arrochelle, Gloria Grandnord chante devant un public assez clairsemé. Bien qu'elle y mette tout son coeur, il est clair que dans le mini-monde aussi, l'ère du disco est passée...

     

    GASON9-50.jpg

      -       Gloria Grandnord :

    When you're walking down the street
    Show your feminine appeal
    Even tho' you're wearing jeans
    It's important to be real
    You were born to be yourself
    So no matter how you feel
    If you want to impress the opposite sex "

    (Gloria Gaynor : "First be a women")

     

    GASON9-51.jpg

    " When he takes you for a ride
    Let him open you the door
    When he asks you for a dance
    Let him lead you to the floor
    When he kisses you good night
    You just leave him wanting more
    You can do all you can
    Say I am what I am
    But first be a woman... first be a woman... first be a woman... oh oh oh oh ! "

     

    GASON9-53.jpg

    " When he takes you out to dine
    Don't you end up in his bed
    Wedding bells will ring in time
    Make him dream of you instead
    And his passion can be like
    All the stories that you've read
    He can be Romeo if you act like Juliet "

     

    GASON9-52.jpg

    " But first be a woman... first be a woman... first be a woman.. oh oh oh oh ! "

     

    GASON9-54.jpg

     

    Après le spectacle, le directeur de la salle informe la diva et son époux leur déprogrammation.

     

     

    GASON9-55.jpg

    Monsieur Grandnord prend la chose avec bien peu de philosophie.

     

    GASON9-56.jpg

     GASON9-57.jpg

     GASON9-58.jpg

     Le soir suivant, on retrouve le directeur en fâcheuse et mortelle posture 15 étages en dessous son bureau. Gloria et son mari étant les premiers suspects possibles de cette défenestration, ils estiment que le moment est venu de prendre très vite des vacances bien mérités, chez eux, en Orchide...

     

    GASON9-59.jpg

     GASON9-60.jpg 

     GASON9-61.jpg

     

     Mais dans le royaume d'Orchide, les infrastructures routières sont en bien mauvais état...

     

    GASON9-62.jpg

    GASON9-63.jpg 

     GASON9-64.jpg

     GASON9-65.jpg

     

    Les jours passent et l'expédition de Georgio Maroillocoulos progresse.

     

    GASON9-44.jpg

     GASON9-45.jpg

     GASON9-46.jpg

     GASON9-47.jpg

     10006383_690756757630225_682362356_n.jpg

     

    Il y a parfois des accidents malheureux, mais, par chance, la mission n'a encore perdu aucun homme.

     

    1011593_690756967630204_484395139_n.jpg

     

    L'aventure se poursuit, au milieu de mille dangers que des gens de notre taille ne soupçonnent même pas...

     

    1173785_690757090963525_527659818_n.jpg

     

    La nature peut aussi parfois être belle et apaisante pour les mini-gens. Cela dit, même ça, ça se mérite.

     

    GASON9-48.jpg

     GASON9-49.jpg

     

    Gloria Grandnord s'est réfugiée chez son cousin préféré, qui n'est autre que le roi Gason lui-même. Elle est très franche avec lui sur les soupçons qui pèsent sur son mari et elle. Gason a l'esprit de famille et il trouve une solution : Eloigner les artistes pour leur laisser le temps de se faire oublier. Pendant ce temps, l'enquête sur la mort du directeur aura peut-être bien avancé...

     

    GASON9-76.jpg

    -      Gloria Grandnord : ...Tu veux que nous venions avec toi dans le désert ?...

    -      Gason : Oui. Bien que ce soit une expédition militaire, elle inclut un petit groupe de civils, dont quelques géographes, biologistes et survivalistes...

     

     GASON9-77.jpg

    -      Gloria Grandnord : A part chanter qu'est-ce que tu veux que je fasse ?! 

    -      Gason : Oui, très bonne idée, tu animeras le groupe ! Depuis quand est-ce que tu n'as pas eu un public aussi nombreux ?... 

    -      Gloria Grandnord : Euh, ça, c'est moyennement sympa.

    -      Gason : Et puis tu pourrais aider un peu, faire la cuisine par exemple... pour 85 personnes...

    -      Gloria Grandnord : 85...

    -      Gason : Ah oui-oui ! Pas plus ! Enfin, 87 maintenant.

     

    Le 15 mars, Gason Authienoüs est fin prêt à partir pour sa nouvelle aventure, à la tête de la IIIème Légion, de sa garde personnelle et des accompagnants civils.

     

     GASON9-68.jpg

     GASON9-69.jpg

     GASON9-70.jpg

    Le départ du palais de Mirakénèse se fait en grande pompe et on prend soin de faire une saine fumigation d'encens pour appeler courage et bonne fortune sur l'expédition.

     

    GASON9-71.jpg

     GASON9-72.jpg

     GASON9-73.jpg

     GASON9-74.jpg

     GASON9-75.jpg

     

    Le moment est venu.

    L'armée orchidienne peut partir à la conquête du désert.

     

    Quel nouveau périple attend Gason Authienoüs et les siens ?

    Vous le saurez dans cinq semaines, pas avant, le temps que j'aie assez de sable sous la main, une plage entière et l'immensité tranquille des dunes berckoises, pour tourner l'épisode 10.

     

    A SUIVRE...   

     

     

    GASON9-000.jpg

    « La Cinquième Légion de la Moldavite, épilogue - suivi de : bande-annonce d'une possible suite...Gason et les Sablonautes - Episode 11 :"La Mission des Possibles" (troisième et dernière partie) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :