• La Quête du Sasgarion - Episode 22 (saison 3) : Une pierre dans le jardin

     

     

    Résumé de l’épisode précédent : voir l’épisode précédent.

     

    A bord du Sasgarion - 24 avril 2015, 22h00

     

     

    SAS22-1 

     

    Le rassemblement à bord de la Cité volante des équipes au sol se poursuit. Les blessés ont reçu des soins dès leur arrivée et sont orientés ensuite vers l’unité médicale d’urgence de la Piste 1, qui arrive tranquillement à saturation.

     

    SAS22-2.JPG 

     

    SAS22-3.JPG 

     

    SAS22-4.JPG

     

    SAS22-5.JPG

     

    SAS22-6.JPG 

     

    Danlo : Commandant Brandoren, Colonel Salicorne… Il s’en passe de belles quand je ne suis pas là.

    Brandoren : Oh, moi je ne suis que le responsable de la navigation. Et nous ne naviguons plus…

    Salicorne : Il a fallu improviser, Commandant. Après votre enlèvement, nous avons décidé d’attaquer les défenses ennemies et de faire à l’ennemi ce que nous ne voulions pas qu’il nous fasse. Nous n’avions pas prévu ce qui s’est passé ensuite, ni le risque que cela vous a fait courir… Mais nous sommes contents de vous voir vivant malgré tout, je tenais à le dire.

    Danlo : …Merci.

     

    SAS22-7.JPG

     

    Danlo : L’urgence actuelle n’est plus de faire la guerre mais de se carapater d’ici vite fait.

    Brandoren : Oui, la météo se dégrade rapidement, il ne faut plus traîner.

    Danlo : Soyez prêt à décoller dès que l’évacuation sera achevée.

     

    SAS22TRANSPORT1.JPG 

     

    SAS22TRANSPORT2.JPG

     

    SAS22-8.JPG

     

    -          Commandant !

    -          Bonjour Commandant !

    -          Contents de vous revoir !

    -          Bravo !!

     

    SAS22-9 

     

    Danlo : Bonjour Monsieur Gytring…

    Gytring : Commandant… Bienvenue à bord.

     

    SAS22-10.JPG 

     

    Danlo : Il s’en est fallu de peu que nous ne revenions pas.

    Gytring : Je suis désolé. Je regrette ce qui s’est passé. Cette attaque a provoqué une épouvantable bavure. La situation était déjà grave et ça n’a rien arrangé, en fin de compte.

    Danlo : A votre place, j’aurais fait la même chose, avec le même regret des conséquences. Mais vous avez répondu à un acte d’agression évident, vous n’aviez pas d’autre choix, il n’y avait pas à hésiter. La suite, c’est un accident. Il nous reste à assumer les choses de la façon la plus calme et la plus efficace

    Gytring : J’étais prêt à le faire, il en a été question… Bien que n’étant pas militaire, j’étais prêt à m’en remettre à la décision de l’Amiral Enondradel.

     

    SAS22-11.JPG

     

    Danlo : Je vous confirme dans vos fonctions de Second, et l’Amiral n’aura rien à m’imposer. Et sur le principe, j’aime bien ce partage des fonctions à bord entre personnels civils et militaires. Or, pour le poste de Second, je ne connais pas d’autre ingénieur aussi qualifié que vous, et aussi apte… à prendre rapidement des décisions difficiles. De toute façon, il y a plus urgent, je dois contacter l’Amiral.

    Gytring : En effet. Je vous ai préparé un argumentaire sur la base des informations météorologiques dont nous disposons, ainsi que les préconisations des responsables de la Section technique. Il semble qu’à par nous, tout le monde croit que le Sasgarion est indestructible et insensible aux intempéries.

    Danlo : Parfait. Je vais dans ma cabine. Prévenez-moi dès que nous sommes prêts à partir.

     

    SAS22-12.JPG 

     

    SAS22-13.JPG

     

    SAS22-14.JPG

     

    Danlo : Tnit !... Bonsoir Monsieur.

     

    SAS22-15.JPG 

     

    Amiral Enondradel : Commandant Hédrone ! Ravi de vous revoir ! Vous voyez, je ne vous laisse pas tomber, j’attendais ici votre appel au lieu de me rendre à la réception donnée en l’honneur de l’ambassadeur howlak…

    Danlo : Je ne vous en priverai pas longtemps. En clair, le Sasgarion doit rentrer à la base pour se mettre à l’abri. En ce qui me concerne, les opérations militaires sont interrompues. Nous avons déjà tracé un plan de vol à travers les bois pour éviter d’être exposés au vent qui a bien forci.

    Enondradel : …Vous vous emballez un peu vite, mon petit Dalno… Vous semblez ignorer que la sécurité d’Arrochelle est en jeu. Nous avons besoin que le Sasgarion soit en position dans les dunes, pour des actions préventives.

     

      SAS22-16.JPG

     

    Danlo : …Mon petit Philippe…

    Enondradel : Hein ?...

    Danlo : …Jusque là, la prévention ne nous a pas trop réussis… Le plus important, à mon sens, c’est de ne pas risquer bêtement la sécurité du vaisseau et la vie des 340 personnes qui sont à bord. Et justement, les Howlaks seront cloués au sol par la tempête qui arrive. Il n’y a donc rien à craindre. Les informations météorologiques nous viennent du journal télévisé des Grands, France 3 Nord-Pas-de-Calais, et elles sont dangereusement précises concernant la Côte d’Opale. D’ailleurs, les préfets des 3 départements concernés ont déclaré la vigilance maximum. Nous serons rentrés vers minuit.

     

    SAS22-17.JPG 

     

    Enondradel : Autrement dit, vous ne me laissez pas décider de grand-chose.

    Danlo : C’est ça. De rien, en fait. Tous les chefs de service sont inquiets et j’écoute leur inquiétude. Ils sont les mieux placés pour savoir si elle est fondée.

    Enondradel : Soit. Le Sasgarion est rappelé à la base. Mais attention, Danlo. Vous n‘avez pas à prendre d’initiatives en matière de défense nationale, et même confédérale ! Envolez-vous, mais d’autres que moi risquent d’avoir envie de vous rappeler à l’occasion qu’il vaut mieux garder les pieds sur terre !

     

    SAS22-18.JPG 

     

    Danlo : C’est pourquoi je compte sur vous pour arrondir les angles et de brosser ces gens dans le sens du poil. Après tout, c’est votre métier.

    Enondradel : Danlo, enfin !... Tnit !

     

     

    SAS22-19.JPG 

     

    -          Attention, attention ! Appel général à toutes les Sections ! Le vaisseau décollera dans 15 minutes en direction d’Arrochelle. Nous sommes en état d’alerte. Priorité à la Sécurité et aux unités médicales. Tous les canons seront mis en batterie immédiatement. Le personnel est invité à évacuer le niveau A. L’accès aux saspods et aux sections de propulsion et d’alimentation énergétique est interdit !

     

    Danika : Que craignent-ils ? Un abordage ?

    Chardonville : En tout cas, le Commandant semble avoir réussi à convaincre Enondradel. Je ne suis pas mécontent qu’on s’en aille d’ici ! On va enfin être au calme !

     

     

     

    Comme le prévoyait France 3 édition régionale, la tempête atteint la Côte d’Opale dans la nuit. Le Sasgarion a pu atteindre le Jardin d’Arrochelle, à Groffliers, et la serre qui lui sert d’abri. Très vite, la pluie claque sur le verre, mais la civilisation miniature peut vivre tranquillement sa petite vie cachée… 

       

    serre-ancienne.jpg

     

    SAS22-20A.jpg

     

    Au petit matin, sur la plage, le vent soulève des voiles de sable fins, qui dansent sur des kilomètres, comme secoués par des mains géantes.

     

    SAS22-20B.jpg 

     

    SAS22-20C.jpg 

     

    SAS22-20D.jpg

     

    SAS22-20F.JPG

     

    SAS22-20E.JPG

     

     SAS22-20G.JPG

     

    La marée descendante, qui atteint un coefficient 102, vient de rejeter le cadavre d’un étrange monstre marin…

     

     SAS22-20H.JPG

     

    Le 27 avril, les éléments se sont enfin apaisés. L’air est de nouveau calme, la mer est plate et douce comme un étang. Le soleil brille, mais la vague de chaleur est passée. Aussitôt, les montvilliens et les howlaks se prennent à la gorge en toute quiétude, dans le secret broussailleux des dunes de la baie d’Authie. Mais on ne peut jamais être tranquille ! C’est compter sans un groupe de promeneurs venus observer les phoques et les oiseaux, et qui viennent s’immiscer aveuglément dans les affaires des mini-gens…

     

    SAS22-20.JPG

     

    SAS22-21.JPG

     

    SAS22-22.JPG

     

    SAS22-23 

     

    SAS22-24.JPG

     

    SAS22-25.JPG

     

    SAS22-26.JPG

     

    -          …Bin ça alors ! V’là que j’entends des voix, maintenant ! T’entends pas ? On dirait des Grands.

    -          Mais non…

    -          Mais si ! Et ils sont tout près !!

    -          Ooh, écrase !

     

     SAS22-27.JPG 

     

    SAS22-28.JPG

     

    SAS22-29A.JPG

     

    SAS22-29B.JPG

     

    SAS22-29C.JPG

     

    Cet épisode dramatique calme pour un temps les ardeurs guerrières des mini-gens. Mais ils restent sur leurs positions…

     

     

    Le joli mois de mai arrive. Dans le jardin d’Arrochelle, la vie reprend son cours normal. La route du potager a été rouverte entre la Serre des montvilliens et le petit royaume oyatsine, au nord du Jardin.

     

     

    Route du Potager - 4 mai 2015, 7h15

     

     SAS22-30A.JPG

     

    SAS22-30B.JPG

     

    SAS22-30C.JPG

     

    -          Bonjour… Il est beau ton camion. Et toi aussi…

    -          Merci.

     

    SAS22-30D.JPG

     

    -          Que penses-tu de l’aspartame comme édulcorant de synthèse ?

    -          Rien ne vaut le vrai sucre, mais avec modération

    -          Tu as vu Jurassic Park à la télé hier soir ?

    -          Non, j’étais sur la route.

    -          Tu as lu « L’écume des jours », de Boris Vian ?

    -          Oui, deux fois

    -          Tu es actif ou passif ? Tu viens avec moi dans les toilettes ?  

    -          Euh… Oui, mais pas longtemps. C’est que j’ai du café chaud à livrer, moi.

    -          Pas de problème, je suis toujours très rapide. Euh…

     

    SAS22-30E.JPG 

     

    -          …Qu’est-ce qui se passe ? HAAAAAA !!!!

    -          NOOOOOOON !!!!

     

    SAS22-31.JPG 

     

    Un peu plus tard…

     

    SAS22-32.JPG

     

    SAS22-33.JPG

     

    -          C’est quoi, ça ? Un cirque ?...

     

     SAS22-34.JPG

     

    -          Non, pas tout à fait… Les gens du Sasgarion…

     

    SAS22-35.JPG

     

    Professeur Gélagnac : Bonjour Commissaire.

    Le commissaire : Bonjour Professeur. Je n’ai même plus besoin de vous appeler. A la minute où il se passe un truc bizarre, vous êtes déjà sur le front.

    Gélagnac : Les trucs bizarres, c’est notre domaine… Je les sens de loin. Alors c’est ça…

    Le commissaire : Oui… Enfin, il n’y a plus rien à voir, par définition, puisqu’ils ont tous disparu sans laisser de traces : 4 véhicules, 7 personnes en tout… Et à la place, ça : un caillou.

     

    SAS22-36.JPG 

     

    Gélagnac : …Je dirai plutôt… un galet… Voyez cette forme presque parfaitement arrondie par l’érosion marine… C’est très insolite : on ne trouve pas de galets, et encore moins de galets ronds et de cette taille, sur une côte où il n’y a que du sable... Il peut aussi venir d'un autre jardin, semblable au nôtre…

    Le commissaire : Dans le genre trips insolites, moi je préfère la disparition de tous ces gens, de leurs véhicules, et de l’arrivée à leur place de ce galet rond et lisse.

    Gélagnac : Oui… Certes… Bien sûr. Les disparitions sont un effet du phénomène et l’arrivée du galet aussi. Mais sa nature même, abstraction faite de ce phénomène, laisse penser qu’il vient d’ailleurs, et d’un ailleurs qui n’est pas la porte à côté. C’est ça qui est passionnant. Reste aussi à définir le phénomène.

    Le commissaire : …Et à retrouver les gens.

     

    SAS22-37.JPG

     

    Gélaganac : Oui, ça aussi ce sera un effet… Alors ?

    Le technicien : La lecture est surprenante… Cette radiation résiduelle nous met sur un terrain bien connu… Je crois même qu’elle n’est pas seulement localisée à l’objet. Elle est dans l’air mais comme confinée dans un espace de 20 pas de diamètre…

      

     

    SAS22-38.JPG 

     

    Gélagnac : Ce galet a beaucoup à nous apprendre… Commissaire, je dois vous priver de cette pièce à conviction. Je l’emporte à des fins d’analyses très poussées que vous n’êtes pas en mesure de comprendre.

    Le commissaire : De toute façon, le Sasgarion est le seul endroit en mesure de les faire… Essayez quand même de me tenir au courant. A des fins de public relations avec les proches des victimes.

    Gélagnac : Des ?...

    Le commissaire : Victimes. Des victimes ! Ne faites pas semblant d’être aussi émotionnellement distancié.

     

    SAS22-39A.JPG

     

    Gélagnac : Oui, bien sûr. On fait comme ça… C’est incroyable… Passionnant… Mmmm, vraiment… Allez, on y va !... C’est passionnant ! Merci, Commissaire !

    Le commissaire : De rien, si je peux vous faire plaisir…

     

    SAS22-39B.JPG 

     

    SAS22-39C.JPG

     

    SAS22-39D.JPG

     

    Le policier : En fait, c’est lui, le phénomène, non ?

     

    SAS22-39E.JPG

     

    A bord du Sasgarion, dans la serre, Unité expérimentale n° 3 – 13h20.

     

    SAS22-40.JPG 

     

    Danlo : Alors voilà l’objet…

    Salicorne : Le caillou qui tue…

    Gélagnac : Non, le caillou n’est pas LE coupable de ce qui est arrivé au bord de cette route... Et puis j’aimerais que vous disiez « le galet », à l’avenir, s’il vous plaît… Ma théorie est que… Ce qui a provoqué la disparition de ces gens a aussi entraîné la disparition du galet là où il se trouvait auparavant…

    Danlo : Parce que vous avez déjà une théorie ?

     

    SAS22-41.JPG 

     

    Gélagnac : Nos analyses nous donnent plus d’informations que nous l’espérions… Il émet une radiation psychique très particulière, qui rappelle beaucoup celle de la machine de transfert de la Pensée construite par Le Mini-Docteur (voir saison 2). Cette radiation est même compatible avec notre matériel et nous avons déjà calé la fréquence. Nous pouvons donc émettre nous aussi.

    Danlo : Emettre vers quoi ? Où ?

    Salicorne : Vous voulez dire que le galet a été « transféré » ?

    Gélagnac : Je vous avoue que je le crois. Et nous entrons là dans un domaine encore inexploré, qui me sidère un peu… Ma théorie, c’est qu’une autre civilisation, quelque part, a mis au point une sorte de méthode de téléportation pour des corps solides et complexes. Et s’il s’agit d’une civilisation miniature, cela peut vouloir dire que celle-ci résulte d’une autre pensée créatrice et qu’elle appartiendrait donc à une autre… dimension du réel.

     

    SAS22-42.JPG

     

    Danlo : Mais ce sont des conjectures !

    Gélagnac : Oui. Mais miniatures ou pas, ces gens ont activé un matériel destiné au transfert, qui a procédé à un échange très localisé. Et le fait que cet échange ait eu lieu en plein dans une colonie miniature fait penser à une expérience tentée par des semblables qui nous auraient repérés… D’où qu’ils se trouvent. Il s’est donc produit un échange dans une zone où le vortex s’est ouvert et ce phénomène a emporté les 7 personnes qui se trouvaient dans le champ d’activité. 

    Danlo : Et nous, nous avons eu un galet… Vous parlez d’un échange ! L’inconvénient, c’est que nous ne savons pas si les gens ont survécu à ce transfert. Le galet, lui, il n’a pas trop souffert… Etes-vous en mesure de reproduire les conditions du phénomène avec quelques garanties de sécurité ?

     

    SAS22-44.JPG 

     

    Gélagnac : Oui, il suffit d’amener le Sasgarion au même endroit : les relevés sur le terrain montrent que le vortex est toujours présent mais inactif. Il suffit de s’y connecter pour tenter un transfert contrôlé… Nous pouvons aller là-bas et prendre contact avec ces gens très simplement !

    Danlo : Non, pas avec le Sasgarion ! Mais l’appareillage peut tenir dans un Gecko, non ?

     

     SAS22-45.JPG

     

    Gélagnac : Oui, ça faisait partie de nos expériences, mais le voyage interdimensionnel avec un engin autonome restait de la théorie pure. Cependant, tout peut être préparé en 24 heures. Il faudra aussi surveiller la stabilité du vortex, ce serait un peu con s’il se refermait avant que nous soyons prêts… Commandant, êtes-vous décidé à faire cette expédition ?

    Danlo : Dommage que nous n'ayons pas d'engin automatisé à envoyer de l'autre côté… Oui je suis aussi intrigué que vous.

    Gélagnac : Non, moi, je suis excité et transporté de joie. Je VEUX participer à cette mission.

     

    SAS22-46.JPG

     

    Danlo : …Alors, s’il y a quelque chose à voir, nous y allons… S’agit-il d’un piège mortel ou d’une invitation ?... Qu’il s ‘agisse d‘une tentative de contact venue d’ailleurs ou pas, notre travail est d’en faire une, de toute façon. Professeur, mettez-vous au travail et choisissez votre équipe. Les risques étant ce qu’ils sont, je ne veux que des volontaires. Et je commanderai personnellement l’expédition.

     

     

     6 mai 2015, 10h00

     

     

    SAS2250DECOLLAGE.JPG 

     

    -          Ici le Poste Principal à Gecko 12. Vous avez l’autorisation de décollage.

     

    Brandoren : Bonne chance Danlo. A vous tous.

    Voix de Danlo : Merci. Nous essaierons de prendre les risques les plus mesurés possibles. Il ne sert pas à grand-chose de découvrir, peut-être, des choses étonnantes si nous ne pouvons pas revenir pour les raconter.

     

    SAS22-70.jpg 

     

    SAS22-52.JPG

     

    P1010260.jpg

     

    SAS22-51.JPG 

     

    Ingénieur Kowenic : Et maintenant ? On fait quoi, nous ?

    Brandoren : Maintenant qu’il fait beau, on va sûrement nous renvoyer en observation dans les dunes. A suivre…

     

    P1010262.jpg 

     

    Les aventuriers du Sasgarion ne tiennent décidément pas en place. Vers quel nouveau monde le vortex interdimensionnel va-t-il les emmener ? Vers quelles surprises, bonnes et mauvaises ?

    Vous le saurez dans l’épisode 23 : « Passage mortel »

     

    « La Quête du Sasgarion - Episode 21 - Mini-Man vs. WildLa Quête du Sasgarion - Episode 23 (saison 3) : Piège mortel par temps calme »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :