• La Quête du Sasgarion - Episode 27 (Saison 4) Mission to Selles-sur-Cher : Almonds are forever

     

         Résumé de l'épisode précédent : ...Ah oui, vous parlez de l'article "Episode 26", celui qui est juste en dessous de celui-ci et qui inaugure la Saison 4 ?...  Eh bien, pour faire court, disons que les mini-gens installés dans les parties abandonnées du château de Selles-sur-Cher sont prêts à tout pour défendre leur clandestinité, jusqu'à la mettre en péril en tuant les Grands qui les menacent... Le Sasgarion se trouve à nouveau au coeur de l'action, et il s'en serait bien passé... 

     

     

     A bord de Gecko 1, en route vers la pavillon nord du château. 9 septembre 2015. 

     

     

    SAS27-9 

     

    -        Danlo : Si un attentat de Von Bulot contre les Grands du château est avéré, cela fera peut-être bouger les gouvernements. Et nos propres Grands aussi. On ne peut pas tout régler, nous sommes trop petits…

    -        Professeur Argawaen : En un sens, je le comprends, ce colonel… C’est peut-être seulement dans la tête que nous sommes trop petits…

    -        Danlo : Essayez de soulever une canette de Pepsa Coli de 33 cl et on en reparlera…

     

     

    56141

     

     

    029

     

    ALMONDS ARE FOREVER

    BE MY FRIEND AND EAT WITH ME

    IF YOU HAVE EVER LIED TO ME

    ALMONDS WILL BE TELL ME

    ALL THE TRUTH

    AND KILL YOU ! 

     

    I-Grande-6414-1kg-de-dragees-aux-amandes-catalanes-vert-ani

     

     

    ALMONDS ARE FOREVER

    HOLD ONE UP AND CARESS IT

    TOUCH IT, LICK IT, AND CROCK IT

    I'LL CAN SEE BY THIS WAY

    IF YOU HIDE SOMETHING THAT

    COULD HURT ME !

     

     

    5767068167 b3c78098de

     

     

    I DON'T NEED SOME

    LET THEM FOR THE VISITORS

    GIVE THEM WITH A SMILE IN ORDER

    TO LEARN WHAT'S WRONG

    WITH THEIR FREINDSHIP !

     

     

    0290017105214436-c2-photo-oYToyOntzOjE6InciO2k6NjU2O3M6NToi

     

    ALMONDS ARE FOREVER

    THREATENING UNDER MY FINGERS

    AND YOU WILL LIE NO LONGER

    MEN ARE MERE MORTALS WHO

    ARE NOT WORTH GOING TO

    YOUR GRAVE FOR !  

     

    1145229399

     

    I  DON'T NEED SOME

    OR WITHOUT POISON FOR ME

    ALMONDS ARE ALL FOR YOU, SWEETY

    FOR WHEN LOVE'S GONE

    LIFE COULD GO ON !

     

    dragees argent-z   

     

     

     ALMONDS ARE FOREVER

     ALMONDS ARE FOREVER

     

     

    I-Grande-15797-1kg-de-dragees-amandes-diva-turquoise net

     

    AND FOREVER, AND FOREVER  

    FOREVER...

    AND EVER !

     

     

     

     

    27059d93

     

     

     

     

    SAS27-10

     

    -        Danlo : ...Ah bon ?... Nous avons un générique, maintenant ?... Il y a une chanson ?...

    -        Argawaen : Ah, ne me regardez pas, je ne suis pas au courant. 

     

     

    SAS27-11

     

     

      -      Danlo : Dydrar, fais-nous passer par le pavillon sud, histoire de faire un peu de tourisme... Et de voir s'il n'y a personne.

     

     

      selles-sur-cher_100941--800x606-.jpg

     

    SAS26-A2

     

    chateau-de-selles

     

    DSCN1177--1024x768-.jpg

     

    DSCN1178--1024x768-.jpg

     

    DSCN1180--1024x768-.jpg

     

    DSCN1190--1024x768-.jpg

     

    DSCN1192--1024x768-.jpg

     

    DSCN1181--1024x768-.jpg

     

    DSCN1182--1024x768-.jpg

     

    DSCN1189 (1024x768)

     

    DSCN1175--1024x768-.jpg

     

    DSCN1173--1024x768-.jpg

     

    DSCN1176--1024x768-.jpg

     

    SAS26-D5

     

    SAS26-D1

     

    SAS26-D2

     

    dsc05205-1.jpg 

     

    SAS26-D3

     

    SAS27-12

     

     -     Danlo : J'ai vu. Cap sur l'autre pavillon.  

     

    37879072.jpg 

     

    DSCN1156--1024x768-.jpg

     

     SAS26-D4

     

    DSCN1197--1024x768-.jpg

     

    DSCN1195--1024x768-.jpg

     

    DSCN1188--1024x768-.jpg

     

    -    Danlo : Les proprios avaient installé une ferme, pour amuser les petits Grands. Depuis que les visites sont arrêtées, les animaux errent en liberté. C'est d'autant plus dangereux pour les colons lorsqu'ils vont à l'extérieur.

     

    DSCN1157--1024x768-.jpg

     

    DSCN1158--1024x768-.jpg

     

    DSCN1194--1024x768-.jpg

     

    DSCN1159--1024x768-.jpg

     

    DSCN1161--1024x768-.jpg

     

    DSCN1163--1024x768-.jpg

     

    DSCN1168--1024x768-.jpg

     

    DSCN1169--1024x768-.jpg

     

    DSCN1170--1024x768-.jpg

     

    SAS27-91.jpg 

     

    -     Madame Meurmenigs : C'est magnifque...

    -     Danlo : Ouihhh... Mais si le public veut revoir ces merveilles rapidement, c'est peut-être à nous de jouer les Protecteurs, pour une fois.

    -     Dydrar : Casseroles à dix heures. On doit être dans la cuisine.

    -     Danlo : Il y a plein de choses sur la table... Pose-toi là.      

     

    DSCN1162--1024x768-.jpg

     

     

     

       A bord du Sasgarion, laboratoire du Professeur Gélagnac - 15h30.  

     

     

     

     SAS27-1

     

    -        Chardonville : …C’est pire que je pensais… Affolant !

    -        Danika : Horrible !

    -        Gélagnac : J’adore !

    -        Kernogel : Votre intuition était bonne.   

     

    SAS27-2

     

    -        Danika : C’est hallucinant ! Comment peut-on faire une chose pareille ? Il sait pourtant que ces mini-gens sont vivants ! Comment de ne pas le voir ?!

    -        Gélagnac : Il est trop enthousiasmé par ce qui le préoccupe. Dans son esprit, il y a un lien qui ne se fait pas…

    -        Danika : …C’est un peu gros, non ?...   

     

    SAS27-3

     

    -        Gytring : Chardonville, vous m‘avez appelé. Il y a du nouveau ?

    -        Chardonville : Oh oui. Cette histoire de photographe m’a envoyé sur une piste qui semblait un peu décalé, au premier abord… 

     

    SAS27-4

     

    -        Kernogel : Mais votre intuition était bonne !

    -        Danika : Vous l’avez déjà dit. 

     

    SAS27-5

     

     

    -        Chardonville : Il y a quelques années, il existait une mode chez de nombreux artistes  photographes : Utiliser des petites figurines en plastique à notre échelle dans des mises en scène assez drôles, fondées sur le décalage des dimensions entre ces personnages  et les objets qui les entouraient. Ces œuvres présentaient l’avantage d’être faciles à faire et de ne pas coûter cher, et certains de ces artistes, déjà connus ou pas, ont fait des expositions,     vendu des albums ou des badges, travaillé pour la pub… Mais comme ils faisaient tous la même chose, cette mode a vite atteint une sorte de limite et elle est passée…

    -        Gytring : Vous allez me dire que cet intrus qui hante le château est un artiste ?...   

     

    SAS27-6

     

    -        Chardonville : Partant cette idée, j’ai demandé à l’ingénieur Kernogel, notre spécialiste de l’internet des Grands, de faire une recherche sur les sites d’actualité des arts et de la mode, et sur des réseaux sociaux comme Faceplook. Et voilà ce que nous avons trouvé… Montrez-lui.

     

      SAS27-95.jpg

     

     SAS27-94.jpg

     

    SAS27-99.jpg 

     

    SAS27-98.jpg

     

    JEAN-CHRISTIAN B. ET L’ENVELOPPEMENT DU RAB

    « Si vous avez des restes sur la table après un bon dîner, ne jetez rien ! Invitez Jean-Christian B. pour leur donner une nouvelle raison d’être. Voici une nouvelle série de photographies, actuellement exposées à la galerie Créativia à Châlons. L’horreur essentielle et pure, mise en scène avec des petits personnages de sa fabrication, à l'aide de plastique domestique fondu et moulé par ses soins, et qui sont d’un réalisme saisissant.

    Il prend un malin plaisir à nous provoquer en décomposant la dimension réelle et celle de l’imaginaire dans ses mini-drames à portée symbolique. On oscille ente fascination et répulsion dans ces tableaux inspirés par une poésie maudite, qui mettent en perspective notre rapport démesuré à la nourriture. Il va bien au-delà de la question classique : "Et si un jour, nous n'avions plus rien à manger ?". En fait, il nous renvoie à notre propre petitesse : Et si, un jour, nous devenions nous-même des aliments de supermarché pour quelque espèce plus « civilisée » ? » 

     

    SAS27-93.jpg

     

    MINIGORE, IL FAIT LE MAXIMUM

    « Le célèbre photographe écologiste et yourtophile a encore frappé très fort ! Découvrez sa nouvelle et passionnante réflexion qui a déjà attiré l'attention de plusieurs grands groupes qui se rendiquent de l'éco-responsabilité. Il met en accusation notre société moderne qui abuse des bonnes choses et reste indifférente à ses propres inégalités, et qui aime se faire peur au travers de toutes les visions artistiques possibles, même par les plus cheap et les plus ratées de ces visions (et la production audiovisuelle ne manque pas d’exemples). Oui, le genre « mini-gore » se taille une place intéressante et il a de l’avenir ! »

     

    SAS27-90.jpg 

     

    SAS27-96.jpg

     

    UNE VIE DE PLASTIQUE RECYCLEE : UN EFFET BOEUF !

    « Sur fond d’éléments à échelle humaine, Jean-Christian B. réalise, avec ses petits figurants inertes mais si parfaits, une approche axée sur l’effroi et l’humour noir. Il en résulte des shoots terribles et magiques. La pensée marketing avait besoin de cette intervention salutaire, en particulier quand il s'agit de vendre de la viande sous vide avec l'argument de la qualité, tout en appelant les clients à une consommation raisonnée. Sans conteste, Jean-Christian B. renouvelle le genre et crée un autre mode d’expression publicitaire très impactant, sous des dehors d'une fausse facilité… »

     

    SAS27-6

     

    -        Gytring : …Quelle horreur… Je ne comprends pas…  Il découvre et capture des humains miniatures... Et au lieu de s’extasier sur ce petit miracle de la nature et d’essayer de communiquer sur ce seul fait ahurissant, il joue avec et il les tue ?...

    -        Chardonville : Oui, hélas, et plusieurs de ces personnes ont bien été identifiées par nos visiteurs oyatsines... Cet homme ne semble pas avoir de grands états d'âme... Ses mises en scène gore ont relancé sa notoriété à cause de l’expressivité de ses personnages… Tout le monde croit que ce sont des figurines peintes à la main qu’on ne trouve pas dans le commerce. Au-delà du message « philosophique », Il se fait déjà un fric fou avec ça depuis 2 mois grâce à de la publicité pour des grandes entreprises de l’agroalimentaire.  Il a gardé sa découverte pour lui et il en profite à fond. Il a bien vu que ses sujets sont civilisés et qu’ils parlent, mais il n’a pas dû beaucoup les écouter. Il croit avoir trouvé quelque chose d’unique et local et Il ne sait pas tout ce qu’il y a derrière. Du moins tant qu’il n’aura pas trouvé la colonie cachée dans les ruines… Pour l'instant, il se comporte un peu comme un gamin qui joue cruellement avec des fourmis... Mais avec un vrai enjeu professionnel à la clé. Peut-être même réellement artistique...

     

    SAS27-7

     

    -        Gytring : Si c’est le cas, tout le secret de notre civilisation est en danger. Mais pourquoi ici, par quel hasard ?

    -        Chardonville : Nous avons appris sur sa page Faceplook qu’il est un ami proche des propriétaires du château. Il a participé à sa restauration en 2O12. Il est une sorte d’invité permanent.

    -        Gytring : Il faut mettre fin à cette folie. Pouvons-nous essayer lui montrer les choses telles qu’elles sont et le convaincre de rejoindre les Protecteurs ?

    -        Danika : C’est mal barré. Et la première urgence, c’est aussi d’essayer de l’empêcher de se faire tuer par Von Bulot ! c’est sûrement lui qui a tenté d’éliminer les proprios !

    -        Gytring : Exact. Allons tout de suite informer le Commandant. 

     

    SAS27-8

     

    -        Kernogel : Et en tout cas, bravo, votre intuition était bonne !

     

     

    A bord de Gecko 1. 

     

     

    SAS27-92.jpg

     

    -        Danlo : Merci, Monsieur Gytring. Inspectez le château, essayez de voir de quelle façon Von Bulot veut mettre ce Grand hors d’état de nuire. Nous sommes dans la cuisine du pavillon nord et nous commençons notre enquête.

     

      Dans la cuisine du château de Selles-sur-Cher...   

     

    P1010016--800x600---2-.jpg

    -     Danlo : Ne perdons pas de temps. On collecte le maximum d'échantillons et on les analyse. On n'est pas chez nous quand même...   

    -    Madame Meurmenigs : Nous allons essayer de percre ces bouteilles.

     

    P1010018--800x600---2-.jpg

         P1010017--800x600---2-.jpg

      -      Danlo : Un peu de sérieux, s'il vous plaît ! On n'est pas là pour prendre l'apéro ! Et puis ce n'est pas très prudent.

    -        Le garde : Ha ! Ha ! L'analyse est négative sur les prélèvements en surface. Un p'tit bout d'amande, Commandant ?  Les Grands ne vont quand même pas les compter en revenant. 

     

    P1010019--800x600---2-.jpg

        -      L'infirmier : Rien à signaler dans les crackers. Qu'est-ce qu'on cherche, en fait ?

        -      Danlo : Si je le savais... Continuez.

     

    P1010020--800x600-.jpg

      -     HAAAAAAAA !!

      -     Danlo : Qu'est-ce qui se passe, encore ?!

     

    P1010022--800x600---2-.jpg

     -      Ils sont morts !! Ils sont tous morts !!

     

    P1010023--800x600---2-.jpg

     -   Danlo : Ne touchez plus à rien !! Ce sont les amandes ?

    -    La femme : oui !! ils ont été pris de convulsions et ils sont tombés d'un seul coup !!

    -    Danlo : Calmez-vous ! Eloignez-la ! ...Les amandes sont empoisonnées...

     

    P1010024--800x600---2-.jpg 

      -      Madame Meurmenigs : Il faut rentrer ! Nous avons trouvé ce que nous cherchions, malheureusement...

     -       Danlo : Emportez-les à bord et remballez tout. La mission est terminée... 

     

    Section médicale d'urgence - 17h40

     

     P1010015 (800x600)

    P1010016 (800x600)

     

     P1010017 (800x600)

     

     P1010018 (800x600)

    -     Danlo : Vous allez bien ?... Vous avez trouvé ?

    -     Docteur Simon : Strychnine... La plupart des amandes en étaient impreignées. Ils en ont analysé une bonne, mais rongé une mauvaise... Hh-hhh... Je suis un peu découragée, tout à coup. Cette mission de routine est en train de devenir l'une des plus mortifères. 

    -      Danlo : Je crains que nous ne soyons pas au bout des difficultés, maintenant que nous avons prouvé l'empoisonnement d'un sachet d'amandes par Von Bulot. Et pour les Grands ?

     

     P1010019 (800x600)

    -     Docteur Simon : La dose qu'ils ont ingérée est insuffisante pour les tuer. Mais sur les nôtres, l'effet a été radical et instantané.

    -      Danlo : Les Grands ont été emmenés par des ambulances. Ils devaient être bien malades... lls auraient dû sentir au goût rien qu'en mangeant la première que ça n'allait pas...

    -      Docteur Simon : Quand on est un Grand, on ne mange ps qu'UNE amande : On les prend par poignées...

     

    P1010021 (800x600)

    -     Danlo : Bien... Vous devriez vous reposer, vous avez assez de monde autour de vous pour prendre la suite.

    -    Docteur Simon : Ce... Ce colonel Von Bulot, il ne va pas se laisser faire, hein ?

    -    Danlo : Sans doute que non...

    -   Docteur Simon : Si vous avez l'occasion, Danlo, foutez-lui la pâtée, à ce petit pourri !

     

    P1010022 (800x600)

    -    Myrmécias : Tel que je me connais, je vais encore vous dire que je suis désolé, Commandant. Les choses ont pris un bien mauvais tour. Vous ne pouvez plus assumer tout ça seul ! La Fédération va faire intervenir son service de sécurité.

    -    Danlo : Nous allons tenter pour la dernière fois l'arme de la diplomatie et de la persuasion... Voyez-vous, je n'aimerais pas trop que les militaires prennent le contrôle de la mission.

    -     Myrmécias : Mais vous êtes un militaire.

    -     Danlo : Oui... Mais moi, je suis un gentil.

     

    P1010027 (800x600)

    -       Danlo : Du nouveau ?

    -       Gytring : Von Bulot reste totalement sourd à nos appels. Et les contacts de Myrmécias dans la colonie parlent de mouvements de troupes et de matériel... Nous avons également trouvé un gros canon mis en batterie sur un pan de mur, braqué sur l'allée qui longe les écuries. C'est peut-être l'arme destinée à abattre le Grand photographe...

     

    P1010028 (800x600)

    -     Danlo : Je veux bien être gentil militaire, mais...

    -    Gytring : Pardon ?...

    -    Sandra Matizet : Commandant ! Alerte détection ! Deux engins volants motorisés sont en approche rapide. 

     

     P1010024 (800x600)

     

     P1010029 (800x600)

      -       Gytring : Ce sont des Gerboises de classe B ! Ces engins ont plus de quinze ans, ce sont les ancêtres des Geckos.

    -         Danlo : Vieux ou pas, ils m'ont l'air un peu trop armés ! Alerte rouge pour tout le vaissseau !

     

    P1010030--800x600-.jpg

    -     Gytring : Ils arrivent vite et par au-dessus.

    -      Danlo : C'est une attaque ! Lancez les Geckos 7 et 11 d'interception ! 

     

     

       SAS27-50.jpg

     

    -       Ici Gecko 11. Je décolle.

     

     

    P1010025 (800x600) 

     

     

    SAS27-51.jpg

     

     

    SAS27-52.jpg

     

     

    SAS27-53.jpg

     

    SAS27-54

     

    SAS27-55.jpg

     

    P1010031--800x600-.jpg 

     

    -      Gecko 7 à Poste Principal ! La piste 3 est touchée ! 

     

    SAS27-80.jpg 

     

     

     

    SAS27-81.jpg

     

    COT2.77.jpg

     

    SAS27-83.jpg

     

    P1010026--800x600-.jpg 

     

    P1010023 (800x600)

     

     

    SAS27-85.jpg

     

    -      Allez !! Sortez de là !!

     

    P1010032 (800x600) 

     

    -         Gytring : L'élévateur de la piste 2 est bloqué à cause de l'explosion de l'arsenal de surface ! Gecko 7 n'a pas pu décoller ! Nombreuses avaries signalées dans tout le niveau A et panne générale d'alimentation. Nous fonctionnons sur les réserves

    -        Danlo : Priorité aux équipes de secours et à la section médicale. Maintenant que les Gerboises ont tiré leur coup, elles vont s'en aller ! Faites monter un Gecko sur le plan 1, je veux qu'on les poursuive !

     

     

    SAS27-84.jpg

     

      -      Docteur Simon : Il veut que je me repose ?! Mais quand ?!

     

    Le Sasgarion, après l'attaque - 19h00.

     

     

     P1010033--800x600-.jpg

     

    -       Gytring : La situation n'est pas brillante. En dehors de la porte latérale bâbord, nous n'avons plus qu'une piste en fonction. Les réparations les plus urgentes sont en cours, mais l'énergie disponible est à 20 % et nous avons du mal à la redistribuer. Nous avons 6 morts et encore 2 hommes dont le sort est incertain... Et 29 blessés en plus. Les pertes sont spécialement accablantes dans la section technique et la sécurité. J'ai du mal à croire que la colonie nous ai déclaré la guerre !

    -       Danlo : ...Le prix de vouloir rester gentil... Mais ce n'est plus d'actualité ! Je vais voir le Colonel Salicorne pour préparer un débarquement. Von Bulot a sans doute cherche à nous intimider, mais il est allé bien au-delà. Myrmécias avait raison, il n'a plus de limites.

    -      Gytring : Et pour la Cité Volante, quels sont les ordres ?

     

     

    P1010034--800x600-.jpg

     

        -     Danlo : Il faut la déplacer et lui trouver un terrain d'atterrissage discret. De l'autre côté du Cher, par exemple, dans cette prairie parsemée de jolis arbustes fleuris... Et j'appelle les Grands Protecteurs de Sologne.

     

     

    Le Sasgarion sortira-t-il encore plus esquinté de cette mission ? Danlo parviendra-t-il à sauver la vie du méchant Grand photographe qui tue les mini-gens pour le bien de sa carrière ? Les Grands Protecteurs finiront-ils par en avoir marre de ces petites créatures qui leur causent tant de soucis ?...

     

    Vous le saurez dans l'épisode 28, bientôt ! 

     

     

    « La Quête du Sasgarion - Episode 26 (Saison 4) - Mission to Selles-sur-Cher : Château interditLa Quête du Sasgarion - Episode 28 - Mission to Selles-sur-Cher : Révoltes au ras du sol »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :