•  

    Bienvenue sur ce blog de fictions miniatures, autrefois thérapie personnelle devenue loisir. Voué à la récup' et au recyclage d'à peu près tout ce qui me tombe sous la main, ce monde vit depuis une bonne trentaine d'année et il se porte très bien !

     

    Parmi les endroits où il a déposé des missions d'exploration et de contact avec d'autres civilisations miniatures, il y a : https://www.facebook.com/pages/Le-Monde-Miniature-de-Sasgarion/247589031954220?fref=ts

     

    Dans les articles suivants, une nouvelle aventure du mini-héros apparu en 2013, Gason Authienoüs.

    Elle tient en trois épisodes : Episodes 12, 13 et 14 : "Gason contre la Reine des Carrelaginois"

     

     

    Retrouvez aussi, parmi les nouveautés 2013-2014 (voir la liste des articles à gauche)...

     

    Episodes 9, 10 et 11 : "La Mission des Possibles" :

     

    Un aventurier monte une expédition dans la baie d'Authie pour découvrir le secret des origines du mini-monde. Selon lui, des mini-extraterrestres sont présents dans cette région. Le pays est aussi convoité par les grandes mini-nations du Jardin qui s'affrontent pour y créer des colonies. 

     

    GASON10-1.jpg

     

    1.jpg

     

    GASON10-4.jpg

     

    GASON10-5.jpg

     

    GASON10-14.jpg

     

    GASON10-68.jpg

     

    GASON11-5.jpg

     

    GASON10-47.jpg

     

    B15.jpg

     

    GASON10-71.jpg

     

    GASON11-11.jpg

     

     

    Episodes 7 et 8 plus un épilogue : "La Cinquième Légion de la Moldavite" :

     

    Gason Authinoüs est confronté à l'ambitieuse Cité d'Absinthyos, contrôlé par une magicienne, Nathalie Coco-mauricette qui rêve de devenir mère de Pâris, le jeune prince héritier.

     

    GASON7-19

     

    GASON7-18

     

    GASON7-27

     

    GASON8-91

     

    GASON8-97

     

    GASON7-42-copie-1

     

    GASON7-73

     

    GASON7-7

     

    GASON8-45 

     

    GASON8-47

     

    GASON8-42

     

    GASON8-60

     

     

    Episode 5 . "Et le peuple devint tagadaïnomane"

    et

    Episode 6 : "Les 55 heures pour rien"

     

    Le royaume d'Orchide est entouré d'Etats puissants, un peu envahissants et sans-gêne. Gason Authienoüs doit lutter pour son indépendance et se résout à assiéger le quartier des délégations étrangères, tout en laissant une chance à ses amis de trouver une solution pacifique.

     

    GASON5-37

     

    GASON6-4

     

    GASON6-36

     

    GASON5-20

     

    GASON5-42

     

    GASON5-65

     

    Les 4 premiers épisodes de "Gason et les Sablonautes"

     

    Jardin secret de Groffliers, qui abrite une partie du monde miniature. Le jeune noble Gason Authienoüs est exilé du doux et pauvre pays d'Orchide pour accomplir une mission impossible : retrouver le mythique Poisson d'Or, dont les arêtes doivent permettre de fabriquer des lances invincibles. Il se lance dans une grande quête à travers les dunes berckoises pendant que els barabres, la tribu des Reulous, marchent sur l'Orchide. Il s'avère que le Poisson d'Or n'est pas vraiment ce qu'il paraît et c'est la Quête elle-même qui donne force et sécurité à l'Orchide lorsque Gason revient victorieux des Reulous est proclamé roi, après la bataille de San Pellegrino. Gason Authienoüs n'est pas seul dans cette aventure : outre ses compagnons habituels, il bénéficie également de l'aide d'un mage installé dans une dimension miniature parallèle.

     

    GASON3-20

     

    GASON6O

     

    GASON195.jpg

     

    GASON148.jpg

     

    GASON35

     

     

    Les 3 épisodes de "Dernier vol pour le Cotentin"

     

    La Cité volante "Sasgarion", le plus grand vaisseau aérien scientifique et militaire du Jardin d'Arrochelle, est transformée en paquebot de luxe. Lors de son vol inaugural, le vaisseau est endommagé par uen fusée de feu d'artifice près de Berck et il part vers l'ouest à la dérive avec plusieurs centaines de personne sà bord. L'ancienne équipe de commandement du Sasgarion doit reprendre du service pour tenter de le sauver et de l'amener jusqu'à la prochaine terre, la côte est du Cotentin.

     

    COT17

     

    COT19

     

    COT2.77

     

    COT3.50

     

    COT31

     

     

    Les 5 épisodes de "Clématistia Mouettovna et la lourde solitude du pouvoir face au biscuit au chocolat"

     

    Dans le royaume de Casteigne, les aventures d'une jeune femme de la haute noblesse, gentille, gourmande et désoeuvrée, et de son fougueux et intenable amoureux, le ministre Bernache Oyatoviche. Le jardin berckois est le théâtre d'une guerre qui va mener le pays et Clématitsia Mouettovna à des choix radicaux.

     

    47016 508176762554893 33774055 n

     

    CLEMA70.jpg

     

    CLEMAT506

     

    CLEMAT407

     

    CLEMAT229

     

    CLEMAT246

     

    CLEMAT236

     

    CLEMAT28.jpg

     

    67400_567789156593653_125958367_n.jpg

     

     

    "Clap de fin", un hommage à Jimini Holmes, le personnage vedette du blog dioramaho.over-blog.com

     

    JIM69

     

    JIM39-copie-1

     

    JIM48

     

    JIM73

     

     

    Le "Cabaret de l'autre dimension", une histoire avec des mini-Dalida...

     

    DALI72

     

    DSCN1460 (1024x768)

     

    DALI60

     

    DALI64

     

     

    Les saisons 4 et 5 de "La Quête du Sasgarion", la série de science-fiction miniature, inspirée (à l'origine, depuis 1987) d'une vieille série télé dont chuis fan "Cosmos 1999"... (épisodes 26 à 39 - année 2012).

     

    Depuis 2011, la Cité Volante Miniature "Sasgarion" remplit les missions les plus étonnantes pour découvrir le secret de l'origine des peuples miniatures, dont l'existence est tenue secrète depuis des siècles par une conféririe de "Grands Protecteurs qui hébergent ce mini-monde dans leur maison ou leur jardin. Le vaisseau est un concentré de tout ce que la technologie des mini-peuples fait de mieux et grâce à lui, ils vont en découvrir, des secrets. Mais aussi faire des rencontres dangereuses.

     

    COT68

     

    COT2.10

     

    COT2.42

     

     

    Et beaucoup d'autres choses plus anciennes, même si le blog, né en mars 2006, a été bien allégé entretemps.

     

    Et puis, bientôt peut-être, de nouvelles explorations pour Gason Authienoüs et ses compagnons... 

     

    DSCN3088--1280x960-.jpg

     

    DSCN3090--1280x960-.jpg

     

    DSCN3103--1280x960-.jpg

     

    DSCN3082--1280x960-.jpg

     

    DSCN3098--1280x960-.jpg

     

    DSCN3079--1280x960-.jpg

     

    DSCN3126--1280x960-.jpg

     

    (L'automne est une saison compliquée pour les mini-gens...)

     

    DSCN3125--1280x960-.jpg

     

    DSCN3118--1280x960-.jpg

     

    DSCN3123--1280x960-.jpg

     

    DSCN3124--1280x960-.jpg

     

     

    Bonne visite dans ce monde miniature.

    N'hésitez pas à laisser des commentaires : ça fait plaisir et ça aide le blog à s'améliorer.

     

    Merci !

     

    Daniel


    votre commentaire
  • Résumé des épisodes précédents (cette histoire s'étend sur les épisodes 12, 13 et 14) :

    La nouvelle cité de Carrelage, voisine du royaume d'Orchide, agite tout le nord du jardin secret berckois qui abrite les nations miniatures. Le roi Gason Authienoüs refuse les indignes conditions de paix exprimées par la reine Kentika et la guerre ne fait plus de doute.

    Le Conseil des Nations du jardin doit faire face à une situation plus globale et aussi ennuyeuse : le site est surpeuplé, il faut déménager plusieurs pays vers d'autres jardins. Mais ces départs n'auront rien de très volontaires.

     

    GASON4-113-copie-1


    Pendant ce temps, le Mage Antonitali se prépare à quitter sa dimension parallèle qui subit de plein fouet les tensions et conflits qui éclatent dans toutes les mondes miniatures. Il est temps de changer de façon de faire et de privilégier toutes les actions possibles en faveur de la paix, plutôt que de prendre un parti dans chaque conflit... 

     

    Mais l'Histoire suit son cours implacable et l'heure est venue d'en découdre pour de bon entre Gason Authienoüs, roi d'Orchide, et Kentika, reine de Carrelage... L'armée orchidienne fait son entrée dans la petite maison au fond du jardin. Elle rassemble les Ière, IIème et IVème Légions, 190 soldats en tout.

     

    GASON14-11.jpg

     

    GASON14-13.jpg

     

    GASON14-12.jpg

     

    GASON14-14.jpg

     

    GASON14-15.jpg

     

    GASON14-29-copie-1.jpg 

     

    La reine de Carrelage est également prête à la confrontation. Le roi Corbeillan d'Onagrie et elle assisteront au spectacle du haut des remparts.

     

    GASON14-30.jpg

     

     

    Les forces combinées des Carrelaginois et des Onagrois sont déjà déployées. Elles alignent près de 150 lances et de l'artillerie.

     

    GASON14-40.jpg

     

    GASON14-41.jpg 

     

     

    Les Orchidiens ont à peine le temps d'évaluer la situation. Les phalanges ennemies progressent déjà vers eux.

     

    GASON14-42.jpg

     

    GASON14-43.jpg

     

    GASON14-45.jpg

     

    L'aile gauche orchidienne reprend l'initiative et tente de déborder le premier carré carrelaginois.

     

    GASON14-46.jpg

     

    GASON14-48.jpg

     

    L'aile droite orchidienne se rabat sur les carrés onagrois. L'armée de Gason démontre sa grande valeur en bataille rangée et elle semble déjà tenir le bon bout...

     

    GASON14-50.jpg

     

     

    Mais l'artillerie orchidienne, placée très en retrait, s'avère insuffisante contre celle des Onagrois. Et un incident stupide se produit alors... 

     

     

    GASON14-16.jpg 

     

    GASON14-17.jpg

     

    GASON14-18.jpg

     

    GASON14-19.jpg

     

    GASON14-20.jpg

     

    GASON14-51.jpg 

     

    GASON14-52.jpg

     

    GASON14-53.jpg

     

    Le balai tombe sur la ligne de front et divise les forces orchidiennes.

     

    GASON14-54.jpg

     

    GASON14-55.jpg

     

    Les Onagrois ont alors la partie facile pour désorganiser les troupes de Gason Authienoüs, qui ne parvient plus à communiquer ses ordres, ni même à imaginer une tactique. D'autant que 2 de ses 4 généraux ont déjà été capturés.

     

    GASON14-57.jpg

     

    Il faut éviter une défaite complète et se retirer en bon ordre, autant que possible. Pour le coup, ce crétin de balai révèle aux Orchidiens son utilité en retardant l'avance des carrés onagrois.

     

    GASON14-59.jpg 

     

    Cris de joie sur les remparts ! La reine Kentika et le roi Corbeillan peuvent se féliciter de cette étrange et belle victoire, qui casse un peu le mythe de la puissance militaire orchidienne...

     

    GASON14-56.jpg

     

     

    Quelques heures plus tard... 

     

    GASON14-21.jpg

     

    Gason Authienoüs arrive à Katapigone alors que la ville est en panique. Devant les sénateurs médusés, il annonce qu'il abdique pour le bien du pays et retarder l'ennemi aux frontières le temps que de nouvelles négociations démarrent. Il déclare qu'il va partir pour les colonies du désert d'Authiegane. Il met à l'ordre du jour du Sénat l'approbation de son frère Yadêmokyblès comme successeur.

    Mais comme prévu, le Sénat refuse cette succession, qui menacerait la paix selon eux. Et comme prévu, les sénateurs se tournent vers les personnalités les plus influentes et consensuelles : la Régente Madame Bulotricia d'Argousiers et le Prince d'Absinthyos, Pâris Genêvrias, chargés de former un gouvernement provisoire.

     

     

    GASON14-21-copie-1.jpg 

     

    GASON14-22-copie-1.jpg

     

    La cérémonie d'abdication du roi et de l'adieu à l'armée et aux corps constitués est sobre est courte. Gason Authienoüs part rapidement vers le sud, hors du Jardin.

     

    GASON14-23-copie-1.jpg

     

    GASON14-24.jpg

     

    GASON14-25-copie-1.jpg

     

     

     

    Pendant ce temps, le Mage Antonitali organise lui aussi son départ pour mieux mettre en forme ses volontés pacifistes. Il faut, entre autres, déménager les animaux magiques...

     

    GASON14-1.jpg

     

    -      Rassoul : Monsieur Auréliorque ! Voulez-vous bien calmer cet idiot de tigre, s'il vous plaît !

     

     

    GASON14-2.jpg

     

    -      Auréliorque : Tigre ! Calme ! Pas grogner, partir !

     

    Toute la maisonnée du Mage part vers une nouvelle dimension, un autre mini-lieu parallèle non pollué par les miasmes négatifs engendrés par l'accumulation des mauvaises choses et actions accumulées dans les mondes miniatures.

     

    GASON14-3.jpg

     

    -      Les clients : C'est inadmissible ! Notre forfait Multipasse Cinq Options est valable jusqu'en décembre ! 

    -      Le réceptionniste : Mais puisque je vous dis qu'on est fermé ! Vous êtes cons ou quoi ?

    -      Auréliorque : Grrrr... fermé.

     

     

    GASON14-6.jpg

     

    GASON14-4.jpg

     

    -      Pippot : Nous sommes les derniers à partir, Maître. La nouvelle dimension magique est prête à nous recevoir. Ah, le cristal atteint la cote d'alerte... Je crois que tout va exploser.

    -      Antonitali : Alors on décolle. Vite.

    -      Auréliorque : Exploser. Boum bada boum. Fermé.  

     

     

    GASON14-8.jpg

     

    GASON14-5.jpg

     

    GASON14-10.jpg

     

    GASON14-9.jpg

     

    -      Auréliorque : Oh là là ! Moultipass boum bada boum  !

     

     

    GASON14-7.jpg

     

     

     

    Au siège du Conseil des Nations Miniatures du jardin de Groffliers, la consternation est à son comble pour plusieurs délégations. La Commission chargée des propositions de relogement vient de communiquer son rapport. Ce qu'il préconise ressemble plus encore qu'on en le craignait à un programme de déportations... 

     

    Les Reulous seront exilés vers un nouveau petit jardin sur l'île de Groix, où ils seront les premiers habitants. Même si le site est tranquille et coquet, la méthode ne laisse place à aucune contestation...

     

    9888-jardin-002.jpg

     

    (image tirée du site "Groixséjours")

     

    GASON14-38.jpg

     

    D'autres petits Etats sous-développés seront déplacés vers le vaste site colonial de Sologne : le Mahoning de la reine Hazemnout (l'Empereur Réginar d'Eléborance est enthousiaste à l'idée de pousser son ex-seconde épouse vers la sortie) ; la République d'Opalogne et les dissidents d'Opalogne du Sud dirigés par le général Cancho ; le Duché de Gravière, devenu indésirable pour les Casteignans depuis qu'il a rompu son alliance avec eux... Et le Duché Lacustrien de Tourbières, autre ennemi de Réginar, auquel on propose en deuxième choix la Savoie.

    Le coup bas le plus bas est pour Carrelage, qui est invitée à ne pas exister. Ses habitants, soudain lâchés par l'Eléborance et l'Onagrie, iront se faire oublier à Luchon.

     

     

     

    Mais le plus gros morceau, c'est l'Orchide. En raison de ses liens diplomatiques et commerciaux nombreux avec les puissances du Jardin, le CNM propose de déménager, avec l'aide des Grands, l'intégralité du pays dans un autre joli jardin au nord de Berck, là où réside déjà la colonie de Clématitsia Mouettovna : population, villes, palais, manufactures, tout le territoire sera comme labouré et purgé de toute présence mini-humaine. 

     

    Les territoires "libérés" sont redistribués entre les pays voisins : Casteigne, Beljamique, Howlakie, Rumonaquie, Hédonie, Montvillange, Eléborance, Onagrie...

     

    Le vaste jardin secret de Groffliers s'allège ainsi de plus de 10 000 personnes, sur 70 000. Et les Etats les plus puissants vont rester entre eux, avec les mêmes antagonismes cela dit. 

     

     

    GASON14-26.jpg

     

    -      Bulotricia : Mesdames, Messieurs les Sénateurs, je prends acte de votre refus de voir la couronne échoir à son Altesse le Prince Yadêmokyblès, qui reste vice-roi d'Authiegane en vertu du décret royal de Gason Premier, dont moi, régente d'Orchide, je réaffirme la validité. Accordez-moi votre confiance pour organiser un nouveau gouvernement. Mais je vous demande d'attendre une ère plus stable et tranquille pour décider de proclamer, ou pas, une République. Considérons que nous sommes encore sous le régime de la Régence et que notre devoir premier est de gérer des priorités plus structurelles, pour le bien de nos 5 000 concitoyens.

     

     

    GASON14-27.jpg

     

    -      Bulotricia : Cette stabilité viendra vite. Nous sommes nombreux à penser que ce déménagement vers le Jardin dans le secteur du Terminus à Berck est un mal pour un bien. Essayons de voir au-delà du mépris de certains de nos voisins et de l'humiliation qu'ils croient nous infliger. Ce nouveau petit monde est une chance. Nous sommes amis avec la petite colonie de Madame Clématitsia Mouettovna qui nous accueille et nous ne manquerons là bas ni de travail ni de nouveaux horizons à explorer !

     

     

    GASON14-28.jpg

     

    -      Bulotricia : Je vous informerai, dès que j'en aurai connaissance, du calendrier du déménagement et de sa logistique, prise en charge par les Grands Protecteurs. Par ailleurs, j'ai deux bonnes nouvelles à vous donner, même si elles sont davantage de l'ordre du symbole : le partage des terres "libérées" dans le jardin ne profitera finalement pas à l'Eléborance, car l'essentiel de notre territoire actuel sera récupéré par la Montvillange. L'Onagrie devra se contenter du Duché de Tourbières et de la concession des Reulous, ce qui est déjà beaucoup et immérité... Ensuite, j'ai pu négocier le maintien d'une petite enclave dans la moitié Ouest de Katapigone et de ses faubourgs, qui sera le siège de notre représentation diplomatique et commerciale dans ce jardin. L'accord prévoit que 200 personnes pourront y vivre et travailler. Voilà, Mesdames et Messieurs les Sénateurs. Mettons-nous au travail avec confiance et détermination ! Donnons une leçon d'honneur et de stoïcisme à nos ennemis et allons de l'avant !

     

     

     

    GASON14-31.jpg 

     

    GASON14-32.jpg

     

    -      Le professeur : ...Voilà ce qui fut dit alors et ce qui fut réalisé... Les ans ont passé. Le joli Royaume de l'Orchidée, où l'on ne vit d'ailleurs jamais la queue d'une, savoure depuis ce temps la prospérité et la paix retrouvées dans ce nouveau jardin. Et nous sommes fiers de pouvoir dire que nous avons vécu tout cela et que nous nous en sommes bien sortis. Ah, il est midi. Allons manger.

     

     

    GASON14-34.jpg

     

    -      Un élève : Maître, qu'est devenue la reine Kentika ?

    -      Une élève : Pourquoi l'ex-roi Gason n'est-il jamais venu dans notre jardin ?

     

     

    GASON14-33.jpg

     

    -      Le professeur : La reine de Carrelage était parfaitement incontrôlable et elle voulut bien sûr résister aux décisions du Conseil des nations miniatures, déclarer la guerre à tout le monde, se débattre, mordre, ou déchirer avec ses ongles tout ce qui ressemblait à un ennemi, elle était folle de rage. Evidemment, ses chers amis Eléboranais et Onagrois l'avaient plaquée, parce qu'ils n'avaient plus besoin d'elle. Elle fut arrêtée par ses propres soldats et livrée à la police internationale. Le coup de balai du destin ne lui porta pas chance, finalement... Mais elle s'évada au cours de son transfert dans le Gard, très loin au Sud. On ignore ce qu'il advint de la sublime et rebelle reine kentika...

     

     

    GASON14-35-copie-1.jpg 

     

    -      Le professeur : Les grandes nations qui avaient fait le vide autour d'elles se partagèrent le jardin secret de Groffliers et continuèrent tout à fait normalement à se faire la guerre, à un point que les Grands Protecteurs en sont de plus en plus agacés ! On peut craindre des décisions radicales de la part de leur confrérie ! Toutes ces guerres font du bruit et un jour, un voisin finira par entendre qu'il se passe des choses anormales... Et pendant ce temps, la légende de Gason Authienoüs et de ses braves compagnons se poursuit dans le désert immense de la Baie d'Authie. En effet, notre bien-aimé roi n'est jamais venu ici. Il a choisi de vivre loin de tout ce qu'il a construit, rassuré sur notre sort bien sûr, mais comme s'il se sentait désormais étranger à son oeuvre devenue mature et capable de voler de ses propres ailes. 

     

     

    GASON12-54.jpg

     

    GASON12-55.jpg

     

    Bien loin de tout les bouleversements qu'a connu notre ancien jardin, le roi Gason et sa mythique IIIème Légion sont allés errer dans le désert du tout nouveau vice-royaume créé pour son frère, Yadêmokyblès... Les 300 Orchidiens, civils et militaires, expatriés dans les sables de l'Authiegane devinrent aussi nomades et insoumis que l'étaient encore naguère les Reulous...

    Dans les semaines qui suivirent le déménagement du royaume, personne au CNM n'osa ordonner ou même suggérer qu'on aille récupérer de force Gason et sa colonie. C'est dire si certains parmi ses alliés jusque là prétendument  fidèles avaient peut-être mauvaise conscience.

     

    GASON12-56.jpg

     

    Les Orchidiens d'Authiegane ont rapidement organisé leur survie et leur petit confort dans les chiches conditions que leur laissait ce rude pays. Ils étaient même assez heureux de montrer de cette façon leur indépendance.

     

    GASON3-83

     

    GASON4-60

     

    GASON26.jpg

     

    Et s'il y en avait un qui était globalement assez heureux de son sort, c'est bien l'ex-roi Gason Authienoüs. Il éprouvait enfin ce sentiment de liberté toute simple qui lui manquait, au ras du sol, avec, entre les mains, des défis qui étaient plus dans ses goûts et davantage à sa mesure... Il a trouvé son équilibre. Et comme l'a dit le sage Myrmécias, le mini-homme qui parlait à l'oreille des fourmis, " celui qui garde son âme d'enfant dans l'accomplissement de ses passions, celui-là est sauvé ! ". Ce qui n'empêche pas que la vie au grand air comporte mille dangers ! Mais Gason préférait mille fois affronter les périls envoyés par la nature que ceux provoqués par ses semblables.

     

    GASON8.jpg

     

    Ses compagnons de la première heure sont là-bas aussi, pour la plupart...

     

    GASON28.jpg

     

    GASON25.jpg

     

    GASON14-36-copie-1.jpg 

     

    -      Le professeur : ...Ceux qui avaient participé à la première grande aventure du jeune Gason, la Quête du Poisson d'Or, bien des années plus tôt. Ils étaient tous très jeunes, alors. On prétend qu'ils le sont restés... La légende y voit cette curieuse magie dont aurait bénéficié le roi Gason tout au long de son règne. J'avoue avoir des doutes à ce sujet. Les avis sont très partagés de nos jours sur l'existence ou non du mythique Mage Antonitali.

    -      Antonitali : ...Sans blague...

     

     

    GASON14-37-copie-1.jpg 

     

    -      Le professeur : Ouihhhhh, c'était il y a bien des années... Ou bien était-ce il y a seulement un an... 

     

    Il s'est passé tellement de choses depuis, mes enfants !

     

     

    GASON23.jpg

     

    GASON13-57.jpg

     

      " J'ignorais, insouciant, de quoi j'étais capable

    Mon royaume, je le laisse pour trois grains de sable

    C'est la mer, et c'est l'air dont j'ai besoin vous savez

    Pour à nouveau aimer ce qui est simple, joyeux et enfin rêver " 

     

    GASON13-58.jpg

     

    " Je veux continuer à ma façon cette histoire

    Pour vous, pour nous, ou pour la gloire

    Je cherche toujours ce qui peut être le Nord

    Y croire suffit-il, même si on a trouvé de l'or ? " 

     

    GASON13-61.jpg

     

    " Je crois encore à cette histoire

    Un an déjà, un an plus tard

    Je reviendrai un jour, tel est le sort

    Après avoir connu d'autres ports "

     

    GASON13-65.jpg

     

    " J'ai pensé " la vie change ", et que je pouvais l'embrasser

    En équilibre sur des murs qui ne voulaient pas tomber

    Un petit trou dans le gris m'a montré une belle lumière 

    Mais j'étais toujours sur la Terre "

     

    GASON29CHANSON.jpg

     

    " J'en ai vu des choses neuves et de toutes les couleurs

    C'était un aperçu d'une sorte de vrai bonheur

    Exigeant comme peut l'être l'amour qui dure

    Et dur comme le fruit pas encore mûr "

     

    GASON13-62.jpg

     

    " Je rêve de continuer cette histoire

    Pour lui, pour moi, ou pour la gloire

    Les murs sont toujours bien plantés au sol

    Laissez-moi le temps avant un autre envol "

     

    GASON36.jpg

     

    " A ma façon, je vais vivre cette histoire

    Un an déjà et de si grands espoirs

    Si nous nous retrouvons, à quelle place

    Me mettrez-vous, dîtes-moi, sans que je vous lasse ? "

     

    GASON13-60.jpg

     

    " Je rêve encore de cette histoire

    Un an déjà, un an plus tard..."

     

    GASON13-63.jpg

     

    " Je crois encore à cette histoire. "

     

    GASON13-59.jpg

     

    fin.jpg

     

    DSCN2587 (1280x960)

     


    votre commentaire
  •  

    Cette histoire s'étend sur les épisodes 12, 13 et 14. 

     

    Résumé de l'épisode 12 :

    Le roi Gason Authienoüs doit de nouveau combattre les Reulous dans le désert. Mais les soucis principaux sont causés par nouveaux des voisins qui viennent d'emménager : les Carrelaginois. Une vaste conspiration associe plusieurs pays afin de faire chuter le royaume d'Orchide et découvrir le secret des interventions magiques qui lui ont souvent permis de sauver la mise...

     

    Le roi Corbeillan d'Onagrie arrive au palais du roi Gason à Katapigone. Il ouvre ainsi le bal diplomatique qui va occuper beaucoup de monde ces jours-ci...

     

    GASON13-19.jpg

     

    GASON13-20.jpg

     

    GASON13-21.jpg

     

    La discussion est agréable, mais elle est cantonnée à des formules toutes faites et sans risques. Les deux souverains s'observent, se tâtent et renouvellent publiquement leur belle amitié.

    Les rencontres les plus importantes ont lieu ailleurs.

     

    Pendant ce temps, Madame Bulotricia d'Argousiers arrive à Sternesberges, chez l'Empereur Réginar d'Eléborance, à qui l'on doit l'initiative d'une rencontre avec Kentika, la reine de Carrelage. Bulotricia est accompagnée du Président du Sénat Sybberatak, que Gason a préféré éloigner quelques jours de la capitale en ces heures graves et propices aux petits complots entre amis. 

     

     

    GASON13-22.jpg

     

    GASON13-23.jpg

     

    -      La reine Kentika : Madame l'ambassadeur, la situation est simple : l'Orchide est riche, Carrelage est pauvre. Nous avons besoin de votre collaboration et d'installer avec vous des relations de bon voisinage. Mais notre prinicipal souci est que la cité compte 141 hommes et 2 femmes, ma dame de compagnie et moi... Je vous demande donc de fournir à mon peuple qui se morfond dans un grave manque affectif 50 jeunes femmes à marier. De préférence de bonne famille, des nobles ou des bonnes bourgeoises.

    -      Bulotricia : Votre peuple qui se morfond ? Vous n'êtes dans cette baraque abandonnée que depuis une semaine. Cinquante, rien que cela ! Et des filles de la Haute ! Que je sache, les familles d'ouvriers, de paysans, de chômeurs ou d'esclaves ne sont pas de "mauvaises familles" ! De toute façon, c'est inacceptable : les femmes orchidiennes n'épousent pas d'étrangers. 

     

     

    GASON13-24.jpg

     

    -      Kentika : Ah oui ? Pourtant, vous-même avez bien épousé un général hédonien, que voici, non ?

    -      Le général Dimitri Ilparoski : Oooh, vous savez, je suis aujourd'hui bien moins général et hédonien que je ne le fus jadis !

     

     

    GASON13-25.jpg

     

    -      Kentika : Pour le chef de mon armée, le général Paramêtraj, je souhaiterais au minimum une jeune comtesse !

    -      Paramêtraj : Même une vieille comtesse riche, ça m'irait très bien.

    -      Bulotricia : Nous n'avons pas en Orchide de vieilles comtesses riches, ni de jeunes, d'ailleurs ! Même moi, mon train de vie dépend exclusivement des deniers publics ! Mais c'est bien peu de choses, la vie en Orchide est tellement rude...

     

     

    GASON13-26.jpg

     

    -      Paramêtraj : Vous vous moquez, Madame ! C'est dans les pays pauvres que l'on trouve les gens les plus riches ! Que dire de nous, qui sommes en mode VSR (vivoter sans restrictions) pour deux mois à peine avant de plonger dans la plus sinistre des précarités ?

    -      Bulotricia : Puisque votre pays est si pauvre, cherchez bien parmi vos soldats, vous finirez bien par y trouver quelques millionnaires ! En ce qui nous concerne, c'est du flan, tout ça, de la parade, du clinquant en trompe-l'oeil ! En réalité, l'Orchide est pauvre et nous, les nobles, en avons déjà raclé les maigres rognures, car nous sommes des parasites de la pire espèce, des sangsues frivoles et méprisantes. Mais le butin est si dérisoire ! Sachez-le, nous avons mis le pays en faillite, c'est juste une catastrophe ! Mais personne ne le sait. 

     

     

    GASON13-27.jpg

     

    -      Le sénateur Sybberatak : Ce que Madame d'Argousiers essaie de vous dire, c'est que...

    -      Bulotricia : Tenez, lui, là, le sénateur ! Il est bien le plus gluant symbole de la ploutocratie gloutonne et dégénérée que je connaisse ! Et corrompu jusqu'à la moelle, avec ça ! Mais en fait rien n'est à lui, il n'a pas de fortune. Il n'est rien, juste un peu de merde emballée dans de la soie !

    -      Le sénateur : ...Euh...

     

     

    GASON13-28.jpg

     

    -      Bulotricia : Et nos jeunes femmes sur les quelles vous lorgnez, HA ! HA ! HA ! HA ! Toutes des s...

    -      L'Empereur Réginar : Mes amis !! Faisons donc une pause et allons nous restaurer au banquet ! Madame Bulotricia, puis-je vous parler en privé ?

     

     

    GASON13-29.jpg

     

    -      Réginar : Madame, voyons, cette comédie ne rime à rien !... Tout le monde sait que l'Orchide est riche, grâce à au règne de Gason Authienoüs. Je crois sincèrement que ce compromis est bon.

    -      Bulotricia : Quel compromis ? Les Carrelaginois veulent tout mais ils ne donnent rien !

    -      Réginar : Eh bien, ça viendra plus tard, quand le temps et votre sens du partage et de la solidarité auront fait leur oeuvre pour favoriser le développement de la nouvelle cité. L'Eléborance et l'Onagrie vous y aideront. Et puis cela isolera d'autant plus les Lacustriens : le Duc de Tourbières ne pourra faire autrement que de reconnaître l'indépendance des rebelles et faire la paix. Je ne veux rien de plus que la paix entre nous tous.

     

     

    GASON13-30.jpg

     

    En réalité, l'Empereur ne veut rien de plus que la guerre et la défaite de l'Orchide. Ainsi que le déplacement des Orchidiens par le CNM vers un autre jardin et l'annexion par l'Eléborance de leur territoire. Mais ça, il ne peut pas le dire.

     

    Pour se détendre, les deux femmes et leurs gens mangent comme des gorets tout l'après-midi.

     

    GASON13-31.jpg

     

    Puis, elles participent à une course de chars. L'ambiance est déjà bien meilleure en fin de journée, mais les négociations n'ont pas avancé d'un pouce.

     

    GASON13-32.jpg

     

    GASON13-33.jpg

     

    GASON13-35.jpg

     

    GASON13-36.jpg

     

     

    ...Il est vrai que sous le règne de Gason, le royaume d'Orchide s'est unifié et développé à un bon rythme. Le roi soutient toutes les initiatives qui tendent à faire gagner le pays en prospérité et en innovation. 

     

    GASON12-2.jpg

     

    Ce soir-là, par exemple, il visite à Katapigone une manufacture d'essieux destinés à des chariots utilisables seulement quand il ne pleut pas...

     

    GASON12-1.jpg

     

    GASON12-3.jpg

     

    GASON12-4.jpg

     

    GASON12-5

     

     

    Un matin comme les autres aussi, ou presque, mais dans la dimension magique d'Antonitali :

     

    GASON13-A.jpg

     

    GASON13-B.jpg

     

    -      Pippot : FOUTRE-BELETTE !! C'est le bordel ! Et je suis surpris ? Noooon !!

     

     

    GASON13-C.jpg

     

    -      Pippot : Alors ?

    -      Rassoul : Nous venons de perdre le Cristal principal d'Observation des Mondes Miniatures. Et l'auxiliaire est en surchauffe !

    -      Pippot : Eh bien débranchez-le !

    -      Rassoul : On en peut rien faire sans déconnecter le principal. Et la zone est inaccessible, elle atteint maintenant les 80 degrés ! Notre dimension intermédiaire est une construction artificielle, c'est une bulle d'espace et de temps à part qui entre maintenant en expansion et elle risque d'éclater.

     

     

    GASON13-D.jpg

     

    -      Rassoul : Il y a trop de tensions dans les diverses dimensions miniatures, trop de conflits que nous devons arbitrer, nous sommes à saturation. Une grande guerre se prépare dans la D. 62...

    -      Pippot : Celle des Orchidiens ! Tu m'étonnes !

    -      Rassoul : Il n'y a pas que celle-là, hélas... Le Mage revient de la D. 19 ce soir. On ne pourra pas être partout à la fois, dans toutes les guerres, il faut qu'il prenne une décision !

     

     

    GASON13-E.jpg

     

    -      Pippot : C'est le bordel...

     

     

    GASON13-F.jpg

     

     

    A peine Bulotricia a-t-elle fait son rapport au roi que celui-ci se met en marche vers Carrelage pour rencontrer à son tour la reine.

     

     

    GASON13-51.jpg 

     

    -      Kentika : Votre Majesté, je suis bien heureuse de vous rencontrer ! Je cours me changer après cette route et vous prie de patienter quelques instants !

    -      Gason : A votre aise, Votre Majesté.

     

     

    GASON13-37.jpg

     

    -      Kentika : Me revoilà !

     

     

    GASON13-38.jpg

     

    -      Gason : Oh... Je ne vous reconnaissais pas. Quel changement !

    -      Kentika : Cela vous plaît-il ?

    -      Gason :  Euh...

     

     

    GASON13-39.jpg

     

    -     Kentika : Vous et moi avons tant de belles choses à accomplir ensemble, mon cher et beau Sire ! Le progrès nous pousse à l'union de nos deux pays. Les 50 mariages seront une fête magnifique qui scellera la paix dans cette partie si tourmentée du Jardin. A commencer par le nôtre, Tendre Gason ! Vous n'avez pas de successeur, il faut penser à l'avenir ! Et à tout ce que cette magie dont vous tirez déjà bénéfice apportera de beau et de grand à nos deux peuples ! J'ai tant à apprendre de vous ! Ne refusez pas cette chance.

     

     

    GASON13-40.jpg

     

    -      Gason : C'est donc cela... L'Empereur a certes un certain charme, mais il est moins lascif dans ses manigances. Je n'accepte pas vos conditions, Madame. Nous sommes indépendants et nous voulons le rester. L'union de la pastèque et de la cerise ne nous apporterait rien et elle n'est pas dans nos projets. Je suis navré, Divine Kentika, mais vous devrez tourner ailleurs vos artifices.

    -      Kentika : Comment osez-vous ?!... Alors, ce sera la guerre, Ô Puissant Gason ! Nous dirons au Conseil des Nations Miniatures quels voisins antipathiques vous faites. Que la leptospirose soit des Orchidiens ! Je ne manque pas de soutiens, vous le savez ! J'ai toute l'armée d'Onagrie en renfort et la bénédiction impériale pour vous écraser s'il le faut ! Vous perdrez cette guerre, Gason !

     

     

    GASON13-41.jpg

     

    -      Gason : C'est très possible que oui, c'est très possible que non... A votre place, je ne me ferais point trop d'illusion sur l'honnêteté de vos nouveaux amis. Ni sur la capacité du CNM à éviter ou résoudre les conflits : cette instance n'a jamais servi à autre chose qu'à rééquilibrer les forces entre les puissances principales, de façon à ce qu'il n'y ait jamais de vainqueur total et définitif qui soit en mesure de dominer le Jardin. Les Grands Protecteurs ne l'admettraient pas. Je dois prendre congé, Divine reine, et rejoindre mon armée. Ce soir, nous camperons à Opoponaxos ! Nous verrons bien si l'armée impériale fera le mouvement d'aller à une confrontation.

     

     

    GASON13-42.jpg

     

    -      Kentika : Songez à ma proposition, Gason ! Croyez-vous que je sois une cruche en rodage ? Je ne suis dupe de personne ! Sachez que j'ai bien plus confiance en vous mon ennemi qu'en mes nouveaux amis, comme vous dites, auxquels je devrais tout si nous gagnons !

    -      Gason : A mon avis, ce jeu d'équilibriste n'aura plus beaucoup de sens dans les jours ou semaines qui viennent. Si Carrelage vit, ce sera sur un autre sol où vous serez parqués, Madame ! Comme nous tous, je le crains. Et ce que vos amis vous devront, ils l'oublieront vite.  Au revoir, Votre Majesté qui est si naïve à un point que cela en est touchant !

     

     

    GASON13-43.jpg

     

    -      Kentika : GASON !! Carrelage vivra et vous ne la prendrez pas !! Et nous irons nous servir de ce qui nous manque dans les dépouilles de votre pays !!

     

     

    GASON13-44.jpg

     

     

    Le soir, à Absinthyos :

     

    GASON13-45.jpg

     

    -      Gason : Bulotricia, soyez prête à conduire le destin du pays... Votre heure sonnera avec celle du départ et le Sénat affolé se tournera vers les chefs qui sauront garder leur sang froid. Je vous garantis la fidélité de nos Légions et des principaux nobles, dont le Prince Pâris Genêvrias.

    -      Bulotricia : Vous êtes donc si pessimiste ?... Quel départ ?

    -      Gason : C'est une impression... Nos adversaires en font un peu trop par devant pour qu'il n'y ait pas un truc louche  derrière.

     

     

    GASON13-46.jpg

     

    -      Bulotricia : L'Empereur Réginar semble désireux d'arbitrer le conflit et de ménager tout le monde...

    -      Gason : Méfions-nous des arbitres qui sont aussi capitaines des plus puissantes équipes du Jardin ! Réginar ne ménage rien, il fait le ménage ! Madame, vous êtes de nouveau Régente dès cet instant. Je pars rejoindre nos troupes. Dès que je serai sorti d'Absinthyos, vous enverrez un message à la capitale avec ce scoop : je désigne mon frère Yadêmokiblès vice-roi des colonies d'Authiegane et dauphin du royaume. Mon frère est dans la combine : Cela va suffisamment agiter les sénateurs pour qu'ils voient en vous une alternative acceptable au cas où des décisions urgentes seraient à prendre... Si les circonstances font que je dois abdiquer.

    -      Bulotricia : Je ne le souhaite pas !

    -      Gason : Moi si...

    -      Bulotricia : Je sais...

     

     

    A Katapigone, la petite capitale de l'Orchide, les gens n'oublient pas de se détendre aux thermes pendant que l'actualité déroule ses lourdes menaces. C'est le lieu de rencontre préféré des sénateurs disponibles pour toute félonie opportuniste et des espions du roi qui les tiennent à l'oeil.

     

    GASON13-49.jpg

     

    GASON13-50.jpg

     

    -      Le sénateur Sybberatak : Je suis consterné... Le frère du roi désigné comme héritier. Un militaire ! Est-ce le moment de nous coller un général comme possible successeur du roi.

    -      Le sénateur Tourmalinios : D'ailleurs, pourquoi le roi aurait-il déjà besoin de nommer un successeur ? Rien ne presse... Et puis s'il y a une guerre, on a de bonnes chances de la gagner.

    -      Le sénateur Sybberatak : Ne crois pas cela, mon ami ! Je ne sais pas de quelles informaations dispose le roi, et je me demande même si une victoire fait partie de ses plans ! A nous d'être vigilants et d'être prêts à agir !

     

     

    Cette fois, les mauvaises nouvelles n'attendent même plus le matin : elles tombent dès l'heure de l'apéro du dîner. 

     

    GASON13-47.jpg

     

    -      Le ministre : Sire ! Les Reulous qui nous ont échappé dans les dunes se sont regroupés et ont attaqué la vallée du Poisson d'Or ! La garnison du mausolée a été débordée et vaincue. 

     

     

    GASON12-18-copie-1.jpg

     

    C'était en milieu d'après-midi...

     

    GASON12-17.jpg

     

    GASON13-80.jpg

     

    ...Les barbares Reulous ont surgi de toutes part et investi le campement d'une compagnie de la IIIème Légion qui surveillait le site.

     

    GASON13-81.jpg

     

    GASON13-82.jpg

     

    GASON13-83.jpg

     

    GASON13-84.jpg

     

    GASON13-85.jpg

     

    GASON13-87.jpg

     

    GASON13-88.jpg

     

    GASON13-89.jpg

     

    GASON13-91.jpg

     

    GASON13-48.jpg

     

    -      Le ministre : Il manque à l'appel une vingtaine des nôtres. Ils ont été capturés, les Reulous réclament une rançon.

    -      Gason : Donnez-leur tout ce qu'ils veulent et plus, faites préparer un convoi par l'intermédiaire des Grands. Il faut absolument que le terrain soit dégagé en Authiegane. Et je veux récupérer nos hommes, bien sûr. Dites à mon frère le presque-roi  d'organiser une rencontre discrète avec ces rebelles et voir dans quelle mesure on peut se les associer...

     

     

    GASON3-104

     

    GASON3-105

     

    GASON13-G.jpg

     

    GASON13-H.jpg

     

    -      Antonitali : Fidèle Pippot, je viens de lire le rapport des mages-adjoints. La situation est grave... Il est sans doute temps de travailler avec une nouvelle approche... Ce qui répond d'ailleurs aux inquiétudes exprimées par nos contacts en Montvillange.

    -      Pippot : Désirez-vous dresser une liste des conflits dans lesquels nous interviendrons et de ceux que nous laisserons de côté ?

     

     

    GASON13-K.jpg

     

    -      Antonitali : J'entends par "changement d'approche" que nous ne consacrerons plus notre énergie à nous mêler de guerres et de choses punitives, mais à promouvoir la paix ! Il n'y aura plus d'actions frontales, mais des démarches d'accompagnement, de pédagogie et de soulagement. Je pensais à ce qui pend au nez des Orchidiens... Au fond, ce déménagement forcé sera une opportunité pour eux. Au moins, il connaîtront la paix et ce sera déjà une victoire pour nous. Et nos cristaux auront le temps de refroidir ! Pippot, nous devons rester résolument neutres dans le conflit du Jardin de Groffliers, entends-tu ? Ré-so-lu-ment !

     

     

    GASON13-L.jpg

     

    -      Antonitali : ...Mais cela dit, n'oublions pas de continuer à informer discrètement notre ami Gason de tout ce qui se trame, pour qu'il ait le temps de prendre des dispositions utiles. Je pense qu'il s'en doute déjà un peu, mais je tiens à ce qu'il ait les idées claires.

    -      Pippot : je m'en occupe, Maître.

     

     

    GASON12-66.jpg

     

    Les heures passent et elles sont graves et inquiétantes. Elles agissent également sur des choses inertes, qu'elles érodent et dispersent implacablement...

     

    GASON12-67.jpg

     

     

    Et les mauvaises nouvelles continuent de tomber : pour bien marquer son indépendance, Kentika attaque seule le Duc de Tourbières sur son territoire, par surprise.

    La reine de Carrelage n'a pas été longue a laisser exploser sa colère. Gason Authienoüs a l'explication des étranges lueurs que l'on pouvait voir à la fin de la nuit vers le Nord, de l'autre côté de l'étang :

     

    GASON13-52.jpg

     

    GASON13-53.jpg

     

    La petite armée lacustrienne a été balayée par la phalange carrelaginoise ; le Duc de Tourbières s'est enfermé dans un fort au bord de l'eau, au milieu des joncs.

    La reine ouvre l'enchaînement des hostilités et remporte le premier point.

     

    La bataille pour la prise de Carrelage est inéluctable. La plupart des acteurs la croient décisive.

    Mais bien peu que savent que certaines décisions sont déjà prises...

     

    A SUIVRE... La fin de cette histoire dans l'épisode 14


    votre commentaire
  •  

    Cette nouvelle aventure de Gason Authienoüs s'étendra sur les épisodes 12, 13 et 14.

     

    GASON4-107 

     

     

    Printemps 2031.

    La vie suit son cours dans le jardin secret qui abrite plusieurs peuples miniatures à Groffliers, près de Berck-sur-mer.

    Le petit royaume d'Orchide vient de vivre quasiment une année entière de paix et de prospérité.

    Mais à ses frontières, qui sont encore assez floues, il se produit des mouvements inquiétants...

     

    GASON12-100.jpg

     

    Le minuscule Duché de Tourbières, un des Etats les moins développés du Jardin, est en crise. Une faction décide de le quitter, sous la conduite de la jeune noble dissidente Kentika, et de squatter une petite maison à demi en ruine qui se trouve tout près de la Haie Nord.

     

    GASON12-106.jpg


    Cette maison sert encore de remise aux Grands Protecteurs, mais elle est surtout le point de ravitaillement de la tribu des Reulous, aidés par le Conseil des Nations Miniatures. Dans la journée qui suit leur arrivée, ils fondent la Cité de Carelage  et proclament reine leur chef, une jeune noble du nom de Kentika. 

     

    GASON12-001.jpg

     

    GASON12-002.jpg

     

    GASON12-003.jpg

     

     

    Entretemps, le Conseil, qui rassemble les 17 Etats, du plus puissant au plus pauvre, réfléchit au problème démographique que connaît le Jardin, victime de son succès après seulement 20 ans d'existence. 70 000 mini-gens y vivent et c'est trop. Il faut organiser des départs vers d'autres colonies. C'est mêùme une demande des Grands. Comme personne  n'est volontaire pour s'en aller, on commence par envisager le déplacement des peuples qui posent le plus de problèmes. Les premiers visés sont les Reulous...

    Le petit territoire qui leur avait été laissé en concession suscite maintenant des convoitises. La reine de Carrelage voit là l'occasion de faire reconnaitre par le CNM son nouvel Etat, avec le soutien du roi Corbeillan d'Onagrie, vassal de l'Empereur Réginar d'Eléborance...

    Mais le roi Gason Authienoüs s'interroge : cette alliance toute nouvelle présente-t-elle un risque pour l'Orchide ?

    Le CNM lui promet que non.

     

     

    GASON5-45

     

     

    Un matin comme les autres : Le Lever du Roi Gason d'Orchide.

     

    GASON12-A.jpg

     

    GASON12-B.jpg

     

    -      Le majordome : Bonjour, Sire. Il est 6h30. Avez-vous bien dormi ? Dois-je faire appeler l'oracle qui interprète les rêves ? Voulez-vous une pastille de menthe ?

     

     

    GASON12-C.jpg

     

    GASON12-D.jpg

     

    -      Une servante : Le bouquet matinal de Votre Majesté, Votre Majesté ! Voulez-vous que je le change si vous le trouvez trop rose ?

    -      La gouvernante : Que l'on prépare le petit-déjeuner du roi ! Des crèpes, du café et un grain de raisin, le plus petit et le moins acide que les cuisines trouveront !

    -      Une autre servante : Madame, la lavandière du roi est en retard, Sire ! Nous en sommes désolés ! 

    -      La gouvernante : Il doit rester des draps couleur anis dans la lingerie. Changez-les rapidement au cas où le roi voudrait faire une sieste après son bain. Mais retirez les taies mauves qui ne vont pas avec et mettez-en des bleues !

     

     

    GASON12-E.jpg

     

    -      Un serviteur : Votre bain est prêt, Sire. Désirez-vous de la lavande ou de l'ylang-ylang ?  

    -      Le majordome : Sire, le favori du mardi s'est enrhumé cette nuit. Voulez-vous en changer pour la nuit prochaine ? Puis-je vous suggérer de décaler aussi celui du jeudi ?

    -      Un autre serviteur : Les serviettes de Sa Majesté !

    -      Un autre serviteur : Verrez-vous aujourd'hui un ambassadeur, Sire ? Si oui, je suggère pour votre tenue du jour une cape noire avec des bandes dorées et une coiffe de plume. Avez-vous une préférence pour la couleur de la plume ?

     

     

    GASON12-G.jpg

     

    -      Gason : Crèpes et café, ylang, pas de sieste, mettez les favoris en vacances cette semaine, je prendrai mon bain, je me sècherai et habillerai seul et pas de plume ! C'est assez ! Assez !! Il ya trop de monde ici quand on se lève le matin ! Tous dehors s'il vous plaît ! Laissez-moi me débrouiller seul ! Emmenez cet énorme bouquet, aussi !

     

     

    GASON12-H.jpg

     

    GASON12-J.jpg

     

    -      La gouvernante : Voilà, ils sont tous partis. Tu vas avoir un peu de calme.

    -      Gason : Vous deux aussi... Allez donc prendre l'air, baladez-vous, profitez de la vie, merde, quoi !

     

     

    GASON12-K.jpg

     

    GASON12-L.jpg

     

    -      Gason : Hhhhhhhh...

     

     

    GASON12-M.jpg

     

    -      Gason : Ah ! Monsieur le Ministre, il ne manquait plus que vous ! Alors, quelles sont les nouvelles du jour ? Ou plutôt celles de la nuit, vu que les problèmes semblent ne jamais dormir.

    -      Le ministre de la diplomatie : Bonjour, Sire. Avez-vous bien dormi ? ...Où sont passés les larbins ?...

     

     

    GASON12-N.jpg

     

    -      Le ministre : Alors voilà... Le CNM est sur le point de mettre au vote la reconnaissance officielle de la Cité de Carrelage. Ceci fâche beaucoup le Duc de Tourbières qui vous reproche de ne pas avoir occupé militairement la concession des Reulous... pour éventuellement la partager avec lui plus tard. Le roi Corbeillan, avec le soutien de l'Empereur Réginar, a mobilisé son armée et conclu une allainec avec la reine Kentika. Il est prêt à déclarer la guerre au Duc lacustrien. Par ailleurs, on s'étonnait de ne plus voir un seul Reulou dans leur concession depuis que le CNM a décidé de leur évacuation. On les a retrouvés ! Ils se sont regroupés dans le désert d'Authiegane et menacent en représailles nos campements. Les éléments de la IIIème Légion qui sont sur place étant insuffisants à rétablir l'ordre, le général Ypardanlêvôj demande des renforts.

     

     

    GASON12-P.jpg

     

    -      Gason : Et moi qui dormait paisiblement pendant ce temps--là... Nous voilà avec soudain beaucoup d'ennemis sur les bras. Heureusement, ils ne s'entendent pas tous entre eux. Donnons d'abord des gages aux CNM : il va falloir retourner faire campagne dans le désert et mater les Reulous pour les convaincre de déménager. Dans le même temps, préparez deux rencontres au sommet avec la reine Kentika et avec le roi Corbeillan. Tant que les Onagrois auront leur attention tournée vers les Lacustriens, on peut encore les considérer comme presque des alliés... et ça isolera Carrelage pour un temps. Faites rassembler les IIème et IVème Légions à Absynthios. Je ne veux aucune troupe orchidienne dans la concession Reulou pour l'instant, mais nous devons aussi être prêts à toute éventualité. Le quartier général de l'armée de réserve rejoindra Myrakénèse pour garder un oeil sur le Duc. Je prends la tête de l'expédition, avec joie d'ailleurs ! Madame Bulotricia assurera la régence en mon absence, comme d'habitude.

    -      Le ministre : Quoi ? Sire, vous voulez y retrourner personnellement ? Ce sera encore assez mal vu par le Sénat... Et puis la IIIème Légion est certes devenue experte aux combats dans le désert des dunes de l'Authie, mais elle reste très en sous-nombre face aux Reulous...

     

     

    GASON12-Q.jpg

     

    -      Gason : Notre allié magique et secret comblera nos faiblesses, comme à San Pellegrino et à Opoponaxos, je suis confiant là-dessus, comme sur la qualité de notre armée. Je me doute bien qu'une mytérieuse panthère, ou une mouette complice ou quelque autre prodige viendra à point nommé nous porter secours. L'imagination du Mage Antonitali est inépuisable !

    -      Le ministre : Et si malgré tout, les choses tournent mal et que le royaume est menacé ? Et si le Sénat vote la défiance de peur de voir revenir la catastrophe du passé ? Nous ferons quoi ?

     

     

    GASON12-R.jpg

     

    -      Gason : Nous ferons quoi ? Une République, mon cher ami, une République ! Allez, je dois me préparer à partir !

    -      Le ministre : Comment ?!?

    -      Gason : A partir en Authiegane ! Ne paniquez pas ! De toute façon, nous gagnerons.

     

     

    Le jour même, quelque part sur une petite route du Jardin, sur le territoire de la République de Montvillange.

     

    GASON13-1.jpg

     

    GASON13-2.jpg

     

    GASON13-3.jpg

     

    GASON13-4.jpg

     

    -      Antonitali : Bonjour Colonel !

    -      Le Colonel : Bonjour, Mage Antonitali. Je suis surpris de ce rendez-vous, notre dernière rencontre avait été mois pittoresque...

    -      Antonitali : J'aime ce petit côté mystérieux, espionnage, complots secrets...

    -      Le Colonel : Secret ? Votre voiture est magnifique, mais elle n'a pas dû passer inaperçu...

    -      Antonitali : Merci ! Elle ne fait pas que rouler. C'est une limousine interdimensionnelle. Avez-vous de nouvelles informations ?

     

     

    GASON13-5.jpg

     

    -      Le Colonel : Oui. Il se confirme que l'Empereur a une intention bien précise en faisant soutenir la Cité de Carrelage par son vassal, le roi Corbeillan d'Onagrie. Il cherche à provoquer le roi Gason d'Orchide pour vérifier si oui ou non il bénéficie d'alliances occultes.

    -      Antonitali : Et il le fait de manière à se ne pas s'exposer directement en mettant en scène des pantins : Corbeillan, les Carrelaginois, les Reulous... Je croyais que l'Eléborance était alliée de l'Orchide.

    -      Le Colonel : Les alliances n'empêchent pas la méfiance et la compétition. La protection magique que vous exercez sur le roi Gason déstabilise tout le nord du Jardin secret et l'Eléborance n'est plus le seul pays à soupçonner qu'il y a anguille sous roche. L'Hédonie et la Casteigne s'y mettent aussi et nous posent des questions. Mon gouvernement estime qu'il est prudent de cesser toute intervention magique et de laisser faire les choses de façon... naturelle. Pour éviter une nouvelle guerre qui impliquerait aussi les Lacustriens et d'autres Etats, le CNM songe sérieusement à proposer des déménagements vers d'autres colonies à plusieurs peuples faiblement développés. Bien que certains, comme les Reulous, n'auront pas le choix... De toute façon, cette colonie berckoise est maintenant trop peuplée et trop divisée. La République de Montvillange  souhaite un rééquilibrage. Mais pour ça, vous devez laisser l'Orchide vivre sa vie... Même au prix d'une importante remise en questions des Orchidiens eux-mêmes.

    -      Antonitali : Je ne suis pas contre. Mais que faites-vous des autres interventions paranormales qui ne sont pas de ma compétence, comme le Mini-Docteur, qui a aidé votre cité volante le Sasgarion a sauver votre monde et à percer le secret de vos origines ?...

     

     

    GASON13-6.jpg

     

    -     Le Colonel : Cela fait déjà quelques années que nous sommes sans nouvelles du Mini-Docteur. Mais c'est lui qui nous avait alertés sur les risques de la surexploitation des ressources occultes sur la viabilité de notre mini-monde, qui repose sur un imaginaire contrôlé plus grand que nous mais fragile...

    -      Antonitali : C'est entendu. Je n'interviendrai pas si Gason Authienoüs doit entrer en guerre contre tous ses voisins. J'imagine que vous avez prévu une autre forme de sauvegarde plus officielle pour éviter une grave dépression à ce royaume en cas de défaite... naturelle. 

    -      Le Colonel : L'Orchide sera le premier pays à se voir proposer un territoire dans un autre jardin, là où elle n'aura plus d'ennemis et de tracas. Elle aura un mini-monde neuf à reconstruire. Mon gouvernement est réaliste, mais il ne veut pas être trop cynique. Nous sommes sans illusions, nous savonsque tous les problèmes ne se régleront pas comme ça... Mais nous avons une règle d'or à suivre : toutes les aspects paranormaux de nos aventures doivent rester inconnus du public. D'ailleurs, parmi les 17 gouvernements membres du CNM, seuls deux connaissent les secrets jusque là bien gardés : le mien et celui de l'Orchide. Voilà une autre raison qui motive un prudent éloignement de Gason Authienoüs et des siens... Merci de votre soutien, Mage Antonitali. Nous vous recontacterons dans quelques jours.

    -      Antonitali : Avec plaisir, Colonel.

     

     

    GASON13-7.jpg

     

    GASON13-8.jpg

     

    -      Antonitali : Allez, on rentre.

     

    GASON13-9.jpg

     

      "PLOP !"

     

     

    GASON12-16.jpg

     

    Deux jours plus tard, la IIIème Légion orchidienne est en marche sur la plage pour rejoindre les positions occupées par les Reulous.

     

    GASON12-6.jpg

     

    GASON12-7.jpg

     

    GASON12-8.jpg

     

    GASON12-9.jpg

     

     

    Les Orchidiens découvrent le lendemain une des nombreuses pyramides votives éphémères que les barbares érigent pour appeler la bonne fortune sur leur armes.

     

    GASON12-10.jpg

     

    GASON12-11.jpg

     

    GASON12-12.jpg

     

    GASON12-13.jpg

     

    -      Chantalladçouss : Mon neveu, voilà nos ennemis. Voyez cette construction de sable... Cette tribu a manqué de peu l'occasion d'être une petite civilisation brillante et raffinée. Au liezu de ça, ils se sont contentés de zoner en vivant de rapines... Au fond, ils n'ont pas été aidés, ni par nous ni par personne.

    -      La gouvernante : C'est magnifique... Tout ce travail harassant pour une chose que le vent va assécher et éroder inexorablement en quelques heures... Peut-on encore les considérer comme de simples barbares ?

    -      Gason : Mon oncle, ils ont peut-être laissé passer leur chance, ça les a rendus méchants et je ne peux qu'être triste pour eux, ok. Mais cette fois, nous ne laisserons pas passer la nôtre. Il nous faut la paix à tout prix.

     

     

    GASON12-14.jpg

     

    GASON12-15.jpg

     

    -      Gason  : Regagnons le campement et tenons notre conseil de guerre. La bataille aura lieu demain. C'est dommage... Mais avons-nous le choix ?

     

     

    GASON12-101.jpg

     

    GASON12-102.jpg

     

    -      Yadêmokyblès : Selon nos informateurs, nous avons 120 à 130 Reulous devant nous. Et nous n'avons que 75 hommes à leur opposer.

     

     

    GASON12-103.jpg

     

    -      Gason : Je pense qu'ils vont livrer bataille de la manière habituelle : En installant un centre défensif solide et en attaquant sur les ailes. Dans un premier temps, nous jouerons le jeu... Nos archers et lanciers occuperont leur centre pendant que notre infanterie lourde attaquera au sud et l'infanterie légère au nord. A un signal convenu, si nous réussissons à ménager nos forces et à ne pas nous faire envelopper, notre centre sera volontairement affaibli et renforcera l'offensive au sud. Pendant ce temps, notre aile nord se repliera en courant sur cette position, en arrière, pour établir une nouvelle ligne qui nous permettra de maintenir nos communications. Il en résultera un basculement de 45 degrés de la totalité du front. Pour s'adapter et nous poursuivre, les Reulous vont devoir rompre leurs lignes et se disperser pendant un court moment. Ce sera celui où nous devrons redoubler d'efforts pour battre leur aile sud et contre-attaquer. Ce plan repose beaucoup sur l'énergie et le courage de ton bataillon, mon cher frère, et sur la cohésion des actions avec les deux autres, face à un ennemi en surnombre dont nous devrons entraver les capacités de manoeuvre.

     

     

    GASON12-104.jpg

     

    -      Le général Ypardanlêvôj : C'est un très bon plan, Sire. Et si jamais ils ne se déploient pas comme d'habitude ?

    -      Gason : Nous improviserons, nous ferons travailler notre imagination, c'est pour ça que ça s'appelle l'Art de la guerre...

    -      Le général : Et la magie, elle intervient à quel moment ?

    -      Gason : ...Euh, ce sera une surprise pour nous aussi, j'imagine...

     

     

    GASON12-105.jpg

     

    -      Yadêmokyblès : Malgré tout, il vaut mieux prévoir deux voies de retraite bien dégagées qui nous permettront de nous regrouper plus loin si nous sommes débordés. Ici, par exemple... Qu'est-ce que c'est ?

    -      Un officier : Une série de petites buttes de sable plus ferme avec des fleurs jaunes...

    -      Gason : C'est sûrement un très joli point de repli. Mais je sais que nous  n'en viendrons pas là. Ayez confiance, la magie d'Antonitali nous aidera au moment critique !

     

     

    L'après-midi est là. La région de Berck est baignée d'une lumière forte et chaude et elle fait exception ce jour-là avec l'essentiel du reste de la France. C'est THE place to be ce jour-là...

     

     

    GASON12-20.jpg

     

    GASON12-19.jpg

     

    Gason est déjà en partie satisfait : Les Reulous ont adopté leur formation de combat habituelle.

     

    GASON12-21.jpg

     

    GASON12-22.jpg

     

    Ils hurlent pour impressionner leurs adversaires : " REULOU !! REULOU !! REULOU !! REULOU !! REULOU !!"

     

    GASON12-23.jpg

     

    GASON12-24.jpg

     

    Les chefs Reulous donnent le signal de la bataille.

     

    GASON12-25.jpg

     

    Comme prévu, elle s'engage sur les ailes des deux armées. Les Orchidiens chargent avec fougue.

     

    GASON12-26.jpg

     

    GASON12-27.jpg

     

    GASON12-28.jpg

     

    GASON12-29.jpg

     

    GASON12-30.jpg

     

    GASON12-31.jpg

     

    GASON12-32.jpg

     

    La bataille se stabilise. C'est le moment de renforcer l'aile sud, l'infanterie lourde conduite par Yadêmokyblès, le frère du roi, qui risque d'être débordée par le nombre des ennemis.

     

    GASON12-33.jpg

     

    Et comme prévu, l'aile nord orchidienne, séparée des autres unités royales, se replie soudain pour gagner sa nouvelle position et provoquer le basculement du front.

     

    GASON12-34.jpg

     

    GASON12-35.jpg

     

    GASON12-36.jpg

     

    GASON12-37.jpg

     

    GASON12-38.jpg

     

    Yadêmokyblès, surnommé "Le Mini-Lion du Jardin", porte sur ses épaules la partie la plus difficile de la bataille. Il met à cette tâche une énergie démultipliée qui épate tous ses compagnons.

     

    GASON12-39.jpg

     

    GASON12-40.jpg

     

    GASON12-41.jpg

     

    L'ail nord des Reulous s'est rabattue sur l'infanterie légère. Mais comme prévu, la ligne ennemie est rompue et dispersée par ce mouvement de bascule.

     

    GASON12-42.jpg

     

    GASON12-43.jpg

     

    GASON12-44.jpg

     

    Gason s'est posté au centre où il rameute quelques hommes. A ce moment précis, les Orchidiens sont sur le point de flancher...

     

    GASON12-45.jpg

     

    GASON12-46.jpg

     

    Mais Yadêmokyblès réussit la percée qui doit couper l'ennemi en deux.

     

    GASON12-47.jpg

     

    GASON12-48.jpg

     

    Les chefs Reulous sentent le vent tourner. Ils hésitent à engager leurs maigres réserves.

     

    GASON12-49.jpg

     

    Voilà. Les Reulous ont perdu toute cohésion et c'est la débandade.

     

    GASON12-50.jpg

     

    GASON12-51.jpg

     

    Les Orchidiens ont réussi à rééquilibrer le rapport des forces. Mais il ont aussi pris un avantage psychologique décisif sur les Reulous qui ne font plus que reculer en se laissant assommer.

     

    GASON12-52.jpg

     

    Gason Authienoüs tient une nouvelle victoire sur les barbares, à son grand étonnement...

     

    GASON12-53.jpg

     

    -      Gason : ...Je ne comprends pas... Qu'est-ce qui s'est passé ?

    -      La gouvernante : Bravo, mon chéri ! (Smac !)

    -      Yadêmokyblès : Eh bien, mon cher frère ! Nous avons remporté une magnifique victore, voyons ! Grâce à ton plan !

    -      Gason : Mais... Et la magie ?...

    -      Yadêmokyblès : A part celle de la bêtise de nos adversaires, je n'en ai pas vu d'autre ! Nous avons gagné par nous-mêmes, Gason ! Et on dirait que tu es déçu !

     

     

    Et le roi Gason commence à préparer dès le lendemain son voyage de retour vers le Jardin. Il laisse à son frère Yadêmokyblès et au général Ypardanlêvoj le commandement de la colonie avec une grande partie de la IIIème Légion.

     

    DSCN3118 (1280x960)

     

    Ce nouveau triomphe le laisse pensif : le problème est-il vraiment résolu ? Comment gérer les aux autres problèmes qui ont surgi ces jous-ci ? Peut-on prendre des vacances quand on est roi ?

     

    DSCN3123 (1280x960)

     

     

    Et surtout : comment se passera la rencontre avec kentika, la reine de Carrelage ?

     

     

    A SUIVRE...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique