• Une bataille inspirée par le film " Alamo " (extrait de La Quête du Sasgarion, épisodes 34 et 35, 18 et 19 novembre 2012)

     La guerre en Mini-Suisse

     

    2dk05dx.jpg

     

    23hvbk9.jpg

     

    Quelque part dans l'herbe, en juin 1927...

     

     

    SAS34.38.jpg

     

    P1010014.JPG

     

    SAS34.40.jpg

     

    -          Gélagnac : Vous êtes bien installés, ici.

    -          Eva : oui, mais nous sommes un peu trop reclus. Plusieurs des nôtres ont quitté le village et nous ne sommes plus que 9 à y vivre, avec Pontarloos, ses assistants, la milice et quelques familles de paysans-à-tout-faire.

     

    SAS34.41.jpg

     

    -          Eva : Voici le chef de la milice. Davy Coquette. C’est un aventurier, une véritable légende ici. Un coureur des hautes herbes qui aurait, dit-on, tué une mante religieuse à mains nues quand il était gamin. Il fait aussi des exhibitions de rodéo dans la cité, du rodéo sur des scarabées, ce qui est plus zen…Bonsoir Monsieur Coquette !

     

    SAS34.42.jpg

     

    -          Davy Coquette : Foutre-belette ! Voilà ma grande copine Eva qui s’en revient du futur ! La visite vous a intéressée ?

    -          Eva : Nous avons même décidé d’emménager tout de suite ! Davy, je vous présente Edmond, mon arrière-petit-fils !

    -          Davy Coquette : … ?

     

    SAS34.43.jpg

     

    -          Eva : Et voici le Colonel Salicorne, chef de la Sécurité à bord de la Cité Volante. Il vient vous assister pendant les opérations, pour que nous ne soyons pas dérangés par les braconniers !

    -          Davy Coquette : Les braconniers ? Ah, la bonne blague !

    -          Salicorne : Pourquoi c’est drôle ?...

     

    SAS34.44.jpg

     

    -          Davy Coquette : Mon cher Salicorne, ça s’agite beaucoup dans la pelouse ! Vos gros frelons mécaniques auront peu de temps pour faire le déménagement, à mon avis ! Une belle bagarre se prépare !

    -          Salicorne : J’aimerais mieux pas !

     

    SAS34.45.jpg

     

    -          Gélagnac : Dydrar ? Ce soir, nous allons faire l’inventaire de ce qu’il y a à charger. Il faudrait faire venir deux autres Geckos pour tout faire partir en un seul voyage dès demain matin, ce serait préférable.

    -          Eva : Oui, je pense que 4 appareils suffiront.

    -          Dydrar : Entendu. Un hélicoptère est également en position à l’entrée est du village.

     

    SAS34.46.jpg

     

     _      Les voilà !!

     

     SAS34.47.jpg

     

     SAS34.48.jpg

      

    -          Davy Coquette : Foutre-belette !!

    -          Salicorne : Hein ? 

    -          Davy Coquette : Quand je vous disais que ça s’agitait ! Les guetteurs signalent que nos visiteurs ont mis en batterie un canon d’un calibre inhabituel.

    -          Salicorne : Quels visiteurs ?...

     

    SAS34.49.jpg

     

    -          Lieutenant Gywern : Colonel !... Léandre ! Vous devriez voir ça !

     

    SAS34.50.jpg

     

    -          Gywern : A mon avis, ça ne ressemble pas à une bande de braconniers. C’est l’armée régulière !

    -          Salicorne : Tu crois ? Qu’est-ce que ça veut dire ?

     

    SAS34.72.jpg 

     

    SAS34.73.jpg

     

    SAS34.74.jpg

     

    SAS34.75.jpg

     

    SAS3.71.jpg

     

    -          Pontarloos : Colonel, j’emmène les civils montvilliens dans l’hélicoptère, nous partons à l’abri à bord du Sasgarion. Les familles du village, elles, ont reçu l’ordre de se réfugier dans la combe, de l’autre côté du ruisseau.

    -          Salicorne : Vous pouvez m’expliquer ce qui se passe ?

    -          Pontarloos : Le climat politique est un peu crispé depuis votre arrivée. L’armée royale et les ministres veulent faire pression sur nous mais il ne faut pas céder. Tenez bon et ils vont rapidement voir le juste côté des choses. Il est capital de protéger ce fort et ses installations.

    -          Salicorne : Nous ne sommes pas en guerre !

     

    SAS34.70.jpg

     

    -          Pontarloos : Si, presque. Mais si vous leur faites peur, vous éviterez le pire. Gagnez du temps, c’est essentiel. Bon allez, je vous laisse. Bon courage !

     

    SAS34.77.jpg

     

    SAS34.76.jpg

     

    -          Salicorne : ...Alors, Coquette, vous en pensez quoi ?

    -          Davy Coquette : C’est la plus jolie armée que j’ai jamais vue.

    -          Salicorne : Ce qui m’inquiète, c’est qu’on ne va pas tarder à la voir de près. Vous savez que votre patron vient de se barrer ?...

     

    SAS34.79.jpg

     

    -          Davy Coquette : Vraiment ? Il fait toujours ça. Ce n’est pas la première fois que le roi et lui sont en bisbille. Pontarloos est un peu un Etat dans l’Etat. Le roi le supporte parce qu’il a besoin de lui et qu’il lui fait peur. Mais les choses sont rarement allées aussi loin… Ce qui est nouveau, c’est vous. Le roi a sûrement décidé de saisir votre Cité Volante, alors que l’Honorable Pontarloos voudrait la garder pour lui. Il est très possessif, vous savez... Si l’armée nous attaque vraiment, il va essayer de convaincre vos amis de riposter et de renverser le roi.

    -          Salicorne : Nous ne sommes pas là pour ça !

    -          Davy Coquette : Tout dépend du degré de motivation de Sa Majesté Milka…

     

    SAS34.78.jpg

       

    SAS34.51.jpg

     

    SAS34.52.jpg

     

    -          Feuer !!

     

    SAS34.53.jpg

     

    SAS34.54.jpg

     

    SAS34.55.jpg

     

    SAS34.56.jpg

     

    SAS34.57.jpg

     

    -          Pour sûr, c’est un gros canon, Davy ! Et il tire de drôlement loin !

     

    SAS34.49.jpg

     

    -          Salicorne : Maintenant, on la connaît sa motivation. Quoique vous en pensiez, je pars d’ici avec mes hommes ! Nous sommes neutres et tenons à le rester !

    -          Davy Coquette : Il n’y a plus de place pour la neutralité, hélas. Ils vont tenter un assaut. Aidez-moi à le repousser, ça suffira peut-être à calmer le jeu. Prenez position sur le mur nord, je couvre la redoute avec mes hommes.

     

    SAS34.58.jpg

     

    -          Gywern : Unité de Sécurité à Gecko 5. Vous les avez repérés ?

    -          Oui. Je vous envoie les coordonnées pour le réglage du tir. La zone est relativement dégagée.

    -          Salicorne : J’espère que nous ne toucherons personne. Ce serait mal venu pour des neutres…

    -          Gywern : Nous n’avons pas le choix. Ce canon, là-bas, ne fait pas de distinction et nous sommes tous exposés. Gecko 5 va descendre en piqué pour faire fuir les soldats et nous pourrons ensuite ouvrir le feu.

     

     

    SAS34.60.jpg

     

    SAS34.61.jpg

     

    SAS34.59.jpg

     

    SAS34.62.jpg

     

    SAS34.79.jpg

     

    -      Davy Coquette : Joli coup, Colonel ! On est bien parti pour les énerver encore plus ! Au boulot, messieurs. Notre mission : résister et gagner du temps !

    -      Salicorne : Foutu pays...

     

    SAS35.1O.jpg

     

    SAS35.12.jpg

     

    SAS35.13.jpg

     

    SAS35.14.jpg

     

    SAS35.15.jpg

     

    SAS35.16.jpg

     

    SAS35.19.jpg

     

    SAS35.18.jpg

     

    SAS35.20.jpg

     

    SAS35.17.jpg

     

    SAS35.21.jpg

     

    SAS35.22.jpg

     

    SAS35.23.jpg

     

    SAS35.24.jpg

     

    -       Battez la retraite !

     

    SAS35.25.jpg

     

    SAS345.27.jpg

     

    -      Davy Coquette : Ne tirez plus ! Regardez, ils se retirent.

     

    SAS35.26.jpg

     

    SAS35.28.jpg

     

    SAS35.29.jpg

     

    SAS35.30.jpg

     

    -      Davy Coquette : Il fera nuit dans deux heures. Ils ne tenteront plus rien avant demain matin.

     -      Salicorne : Plusieurs de nos appareils sont en approche. Je vous en prie, venez avec nous, évacuez !

     -      Davy Coquette : Merci de votre proposition. Mais je suis confiant. Nous les repousserons aussi demain. Les habitants du village seront alors bien loin d'ici et nous nous sauverons dans la prairie le moment venu.  

     

      Devant le village fortifié de Pontarloos, le lendemain, 7h20

     

    SAS35.100A.jpg

     

    SAS35.31

     

    -      Votre Majesté, nous sommes prêts !

     -      Roi Milka : Finissons-en ! 

     

    SAS35.40.jpg

     

    SASG7.jpg

     

    -     Davy Coquette : Messieurs... Bonne chance ! Si à un moment vous sentez la lassitude vous gagner, évacuez par les hautes herbes au sud.

     

    SAS35.41.jpg

     

    SAS35.42.jpg

     

    SAS35.43.jpg

     

    SAS35.44.jpg

     

    -      A l'attaque !

     

    SAS35.46.jpg

     

    SAS35.45.jpg

     

    SAS35.47.jpg

     

    SAS35.48.jpg

     

    SAS35.49.jpg

     

    SAS35.17.jpg

     

    SAS35.63.jpg

     

    SAS35.64.jpg

     

    SAS35.1O

     

    SAS35.51.jpg

     

    SAS35.50.jpg

     

    SAS35.52.jpg

     

    SAS35.53.jpg

     

    SAS35.54.jpg

     

    SAS35.55.jpg

     

    SAS35.56.jpg

     

    SAS35.11.jpg

     

    SAS35.57.jpg

     

    SAS35.100B.jpg

     

    (Au piano, le Capitaine Detlev Strossenmeier. Inépuisable romantique et pessimiste décalé, il nous interprète, en direct au coeur de la bataille, la chanson de William Sheller : "Un homme heureux")

     

    Pourquoi les gens qui s´aiment
    Sont-ils toujours un peu les mêmes?
    Ils ont quand ils s´en viennent
    Le même regard d´un seul désir pour deux
    Ce sont des gens heureux

     

    SAS35.100.jpg

     

    Pourquoi les gens qui s´aiment
    Sont-ils toujours un peu les mêmes?
    Quand ils ont leurs problèmes
    Ben y a rien à dire
    Y a rien à faire pour eux
    Ce sont des gens qui s´aiment

     

    SAS35.101.jpg

     

    Et moi j´te connais à peine
    Mais ce s´rait une veine
    Qu´on s´en aille un peu comme eux
    On pourrait se faire sans qu´ça gêne
    De la place pour deux

     

    Mais si ça n´vaut pas la peine
    Que j´y revienne
    Il faut me l´dire au fond des yeux
    Quel que soit le temps que ça prenne
    Quel que soit l´enjeu
    Je veux être un homme heureux

     

    SAS35.102.jpg

     
    Pourquoi les gens qui s´aiment
    Sont-ils toujours un peu rebelles?
    Ils ont un monde à eux
    Que rien n´oblige à ressembler à ceux
    Qu´on nous donne en modèle

     

    SAS35.103.jpg

     

    Pourquoi les gens qui s´aiment
    Sont-ils toujours un peu cruels?
    Quand ils vous parlent d´eux
    Y a quelque chose qui vous éloigne un peu
    Ce sont des choses humaines

     

    SAS35.104.jpg

     
    Et moi j´te connais à peine
    Mais ce s´rait une veine
    Qu´on s´en aille un peu comme eux
    On pourrait se faire sans qu´ça gêne
    De la place pour deux

     

    SAS35.105.jpg

     

    Mais si ça n´vaut pas la peine
    Que j´y revienne
    Il faut me l´dire au fond des yeux
    Quel que soit le temps que ça prenne
    Quel que soit l´enjeu
    Je veux être un homme heureux

     

    SAS35.106.jpg

     

    Je veux être un homme heureux
    Je veux être un homme heur...

     

    SAS35.107.jpg

     

    -      Pan !

    -      ERRRRRGH !

     

    SAS35.108.jpg

     

    SAS35.FF0.jpg

     

    SAS35.FF1.jpg

     

    SAS35.FF3.jpg

     

    SAS35.62.jpg

    « Clématitsia Mouettovna et la lourde solitude du pouvoir face au biscuit au chocolat - Episode 1Yvette Leglaire : " Je reviendrai ! " »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :